Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les forêts européennes souffrent de fragmentation

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Juin 2011, 16:31pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les forêts européennes souffrent de fragmentation

foret-illustration 29627 w460A ce jour, l'Europe compte 1,02 milliard d'hectares de forêt, soit un quart du total mondial. Chaque année, elle gagne 800.000 hectares de superficie. Pourtant, les forêts européennes sont malgré tout menacées, alerte le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue). L'organisme onusien évoque en effet un morcellement croissant des forêts engendré par les abattages et les incendies.

Le 5 juin prochain, la journée mondiale de l'Environnement sera consacrée aux forêts et à leur préservation. Si les forêts européennes, celles de la Russie comprises, représentent le quart de la surface forestière mondiale et augmentent régulièrement chaque année, elles sont elles aussi menacées, alertent le PNUE à cette occasion.

Ivonne Higuero, une experte de l'organisation onusienne, a présenté un rapport sur l'état des forêts européenne en 2011. "La bonne nouvelle est une augmentation du nombre de régions forestières", a-t-elle annoncé, rapporte le site de la RTBF. Chaque année, l'Europe gagne 800.000 hectares de surfaces boisées. Mais "la mauvaise nouvelle est que cette progression n'est pas répartie également entre les pays" du continent, a déploré Ivonne Higuero. Mais la principale menace qui pèse sur les forêts européennes est un morcellement croissant, qui concerne surtout notamment l'Espagne, le centre de l'Europe et le nord de la Méditerranée. Une fragmentation engendrée par les abattages, les incendies, la conversion de terres pour l'agriculture et l'urbanisation.

Le morcellement des forêts rend les parcelles "plus vulnérables aux changements climatiques", menaçant la survie de certaines espèces. le PNUE recommande alors la création de "corridors verts" reliant les espaces boisés. La fragmentation menace en outre "la stabilité des sols" et pourrait avoir un impact important sur l'approvisionnement en eau des "villes et communautés qui vivent de ces écosystèmes", explique le rapport. Les experts du PNUE et de la Commission européenne travaillent alors sur une carte des zones les plus touchées par le phénomène, et devraient pouvoir la présenter lors de la réunion ministérielle sur les forêts qui se tiendra à Oslo du 14 au 16 juin prochains.

 

Maxisciences

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog