Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Français et la science : sondage "Le Monde" et La Recherche"

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 1 Juillet 2011, 17:29pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Les Français et la science : sondage 

Vue nocturne de la Cité des Sciences à Paris © Flickr

Quel regard portent les Français sur la science ? Une enquête exclusive révèle un jugement ambigu, enthousiaste vis-à-vis de certains scientifiques, méfiant par rapport à d’autres. L'intégralité de ce sondage sera présenté demain au forum Science, Recherche et Société.

Selon un sondage exclusif Ipsos-Logica Business Consulting pour La Recherche et Le Monde, publié jeudi 16 juin à l’occasion du forum « Science – Recherche – Société », les relations que les Français entretiennent avec la science ont beaucoup évolué ces dernières années. Complexes, parfois ambiguës, elles sont marquées par un contexte social qui a également changé. En voici un aperçu. 

La science est toujours la solution à de grands problèmes

Une majorité des Français voient la science comme une solution possible aux grands problèmes rencontrés aujourd’hui. Ce n’est donc pas une surprise si environ 9 sondés sur 10 font confiance à la science pour éradiquer des maladies comme le sida, le cancer, ou la maladie d’Alzheimer (voir le diagramme). Les Français ont toutefois une opinion erronée de l'avancement de certaines recherches : contrairement aux opinions exprimées, on n'est pas près de prévoir les catastrophes naturelles ; en revanche, l'homme bionique est une réalité de la recherche.

 

Une bonne moitié des sondés (56 %) présume que ces progrès offriront une vie meilleure aux générations futures, mais une part encore plus importante (77 %) s’estime trop dépendante des avancées scientifiques et technologiques.

 

Une confiance parfois ébranlée 

Longtemps considérée comme un facteur de progrès, la science est aujourd'hui parfois vue comme une source de régression. Il faut dire que la population a été directement concernée par les accidents industriels ou sanitaires survenus ces dernières années (Tchernobyl, crise la vache folle…), accidents dans lesquels on a pu pointer une défaillance de l'expertise, assimilée par les sondés à un acte scientifique. Ils remettent ainsi en question la confiance qu'ils accordent aux scientifiques pour dire la vérité sur certaines de leurs recherches. 

Les indices sont très variables selon les domaines considérés. Ainsi les chercheurs travaillant sur les énergies nouvelles obtiennent la confiance de 69 % des sondés. Un score plus élevé que celui de la plupart des autres domaines (cellules souches, nanotechnologies…), auxquels moins de la moitié des sondés accorde sa confiance. Quant aux scientifiques travaillant dans des secteurs sujets à controverse et très médiatisés, comme le nucléaire et les OGM, ils éveillent la méfiance de 58 % Français.

De réelles attentes à l’égard des scientifiques 

Malgré ces craintes, les Français gardent globalement confiance dans la communauté scientifique pour leur expliquer les enjeux de leurs travaux. 

 

Le CNRS, les chercheurs et les médecins obtiennent une large part d'avis favorables (plus de 80 %), suivis des enseignants et des journalistes scientifiques (65 %). Dans le contexte actuel de défiance vis-à-vis des institutions politiques, 81 % des Français n'accordent pas leur confiance au gouvernement sur ces questions. 

Fabien Goubet

 

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts