Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

LES GROTTES ÉNIGMATIQUES DE HUASHAN

Publié par wikistrike.com sur 30 Novembre 2011, 15:10pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

LES GROTTES ÉNIGMATIQUES DE HUASHAN









Les grottes énigmatiques de Huashan se situent dans la banlieue est de la ville de Tunxi, province chinoise de l'Anhui, à 30º de latitude Nord, appelée « parallèle mystérieuse » où on trouve plusieurs miracles du monde tels que les pyramides d' Egypte, le triangle des Bermudes, l'arche de Noé et le mont Huangshan de Chine. Situées entre 29º39' et 29º47' de latitude Nord, les grottes se situent près du mont Huangsha, chef-d'œuvre de la nature. Les deux se font ressortir l'un l'autre. Dès leur découverte en 2000, les grottes millénaires ont attiré de nombreux visiteurs chinois et étrangers, tous en admiration devant cette merveille de la Chine et du monde. 


100312103426179912.jpg



Différentes des autres grottes connues en Chine, les grottes de Huashan ne sont pas naturelles, mais artificielles. Il s'agit d'un immense ensemble de palais souterrains en forme singulière, creusés jadis par les hommes. Actuellement, on a découvert 36 grottes qui se répartissent dans les montagnes ou au sous-sol, à 5 km du bord sud du fleuve Xin'an en aval, dans le territoire de Tunxi. Elles se cachent dans les arbres touffus et les herbes denses. Il est donc très difficile de les d é couvrir. Rien d'étonnant à ce que les vieux cueilleurs de plantes médicinales et les vieux gardiens de forêt locaux ne les aient jamais trouvées. 




Au printemps de 1999, inspiré d'une lettre des habitants locaux, le gouvernement municipal de Huangshan a pris la décision d'exploiter les grottes de Huashan. Rapidement, beaucoup d'experts du pays, dont ceux de l'université Qinghua et de l'université Tongji, s'y sont concentrés. Tout le monde a été surpris par cet immense espace de grottes. Leur espace est beaucoup plus grand que toutes les grottes découvertes dans les autres endroits du pays. Rien que dans les grottes nº2 et nº35 dont la superficie dépasse 17 400 m², on a enlevé des vases et des pierrailles de 20 000 m³. On a drainé, avec trois pompes à eau pendant douze jours consécutifs, 18 000 tonnes d'eau seulement de la grotte nº35. 




À présent, la grotte nº35, la plus grande, a été ouverte au public. Dans celle-ci, on trouve une salle principale dans laquelle se dressent 26 colonnes de pierre d'un tour de plus de 10 m et d'une hauteur de 10 m au moins. 36 pièces de formes différentes sont disposées en plusieurs niveaux autour de la salle principale. Selon les experts, leur architecture et leurs formes ont une très haute valeur mécanique et esthétique. On peut encore voir des traces de forage sur les murs. Les majestueux motifs de 18 variétés gravés dans les grottes n os 2 et 35 saisissent le public d'admiration. Dans les grottes, on trouve é galement une tribune de pierre, des étangs, bassins et ponts construits, parsemés ça et là. L'eau est limpide. Quand on se promène entre eux, on a l'impression d' ê tre dans un labyrinthe mystérieux. 

En mai 2001, l'ex-président Jiang Zemin a visité ces grottes. Aussitôt entr é dans l'une d'elles, il s'est exclamé : « C'est vraiment incomparable ! Un trésor véritable ! » « Il ne faut pas faire à la légère une conclusion avant de résoudre complètement l'énigme de ces grottes », a-t-il dit. Jiang Zemin leur a donné le nom de « Grottes énigmatiques de Huashan ». Lors de leur visite dans ces grottes en janvier 2002, M. Wang Yingfan, ambassadeur chinois à l'ONU, et d'autres diplomates ont eux aussi beaucoup appr é ci é l'endroit. Wang a dit que leur valeur pourrait soutenir la comparaison avec la Grande Muraille et les statues de guerriers et chevaux en terre cuite exhumées à Xi'an.




Comme les pyramides d'Egypte, les grottes de Huashan sont une énigme millénaire. Qui a creusé ces grottes ? Quand et comment les travaux ont-ils été accomplis ? Où les terres et pierres excavées ont-elles été transportées ? Pourquoi les ouvrages n'ont-ils pas été enregistrés dans les livres ou documents historiques ? Pourquoi cet ensemble de grottes si miraculeux et si ancien vient juste d' ê tre d é couvert ? Une série d'interrogations demeurent... Depuis les quatre ans qui ont suivi l'exploitation des grottes, les experts et les scientifiques ont trouvé des lampes à huile en terre cuite et des faïences ainsi que des fragments dont des pots, des vases, des bols et des jarres. L'expertise montre que ce sont des objets de la dynastie des Jin (265-420), selon lesquels on estime que les grottes devraient dater de la dynastie des Jin ou la précéder. En outre, on a découvert des stalactites dans une grotte. Selon les géologues, la formation d'une stalactite longue de 5 ou 6 cm nécessite une période de 1 500 à 2 000 ans. Cela démontre encore que ces grottes ont dû être creusées pendant ou avant la dynastie des Jin.







source:
 http://french.china.org.cn/french/huashan/sec.htm 

 

LES GROTTES MYSTÉRIEUSES ET LE PALAIS GÉANT DE HUASHAN









C’est une sorte de réseau très impressionnant de passages souterrains et de tunnels soutenus par de grands blocs de pierre; à ce jour personne ne peut expliquer le pourquoi ni le comment de la construction. Plusieurs hypothèses sont avancées, aucune ne convainc. 



Une découverte de 36 cavernes dans les collines de Huashan 

Découvertes en Chine dans la province de Anhui, proche de la célèbre montagne de Huangshan (« la montagne jaune »), ces cavernes apportent plus de mystères que de réponses. C’est un fermier de la région qui a découvert ces cavernes qui dateraient de plus de 1 500 ans. 

Des escaliers en pierre, des murs et des toits ont été façonnés par des hommes, mais personne ne sait qui a construit ces cavernes et dans quels buts. Au total 36 cavernes ont été découvertes dans les collines du Mont Huangshan. La boue qui a été extraite de ces grottes pourraient démontrer que ces 36 cavernes sont reliées entre elles par un ensemble de tunnels. 




La caverne de " Huanxi ", d’une longueur de 140 mètres et d’une superficie de 4.800 mètres carrés est ouverte au public. Après une promenade d’environ 100 mètres, il y a un large hall à l’intérieur de la caverne, avec des bassins, des piliers et de petites salles de chaque côté. 

Fait étrange, les murs internes ont la même pente que celle de la colline extérieure. Une des salles couvre 12.600 mètres carrés, elle est appelée "Quingliang" et serait une sorte de palais souterrain. 




À l’intérieur de la caverne, il y a un pont en pierre au-dessus d’un fleuve souterrain et des chemins en pierre menant à différents halls. Une structure de pierre de deux étages ressemble à un énorme balcon. Aucun reste de nourriture n’a été trouvé dans la caverne, ni aucun signe du feu. 




Jusqu’à maintenant, 36 grottes ont été découvertes, parmi lesquelles 34 se situent dans l’arrière-pays montagneux, deux se situent sous le niveau de la rivière de Xin’an. 

Ces grottes s’étendent sur pratiquement 5 kilomètres, couvrant les chaines de montagnes dans le Huanxi, les Montagnes Shilin, les Montagnes Yingpai, les Montagnes Shibiying, les Montagnes Matou, les Montagnes Yangli ainsi que les Montagnes Huashan. 

De plus, de nombreuses grottes ont été découvertes dans le village Yan. La présence de tant de grottes à cet endroit est un mystère pour tous. 

À présent, 5 grottes sont ouvertes aux visiteurs, la N°2, 24, 33, 34 et la N°35. Les touristes peuvent aussi visiter la grotte N°1 et 6 en sécurité s’ils ont des lampes. 

L’entrée du palais souterrain (Grotte N°35) est relativement petite mais la grotte est grande. Il y a une cave de 20 mètres qui mène jusqu’au palais souterrain. Arrivé à la sortie de la grotte de passage, on se retrouve soudainement illuminé dans un lieu éclairé. 

Un surprenant palais souterrain apparait, d’une surface totale de 4000 mètres carrés. Dans ce palais souterrain, se tiennent 26 piliers colossaux d’un périmètre de plus de 10 mètres, adoptant différentes formes pour soutenir la grotte. 

Autour de la salle principale du palais se trouvent 36 cabines de pierre, dont la plus petite d’entre elles n’occupe qu’une surface de 2 mètres carrés. L’épaisseur des murs diffère également selon les endroits, le plus fin faisant seulement 10 centimètres. 

Pour chaque cabine, trois côtés sont bloqués avec seulement une sortie vers le palais, par laquelle seule une personne peut passer. De plus, ces plate-formes de pierre sont dispersées, mais bien situées. Si vous vous tenez sur la plate-forme, vous serez impressionné par un autre spectacle. 




Sur le bord du palais se trouve plusieurs bassins profonds remplis d’eau. L’eau est si claire que l’on peut voir le fond de ces bassins qui ne se sont jamais asséchés depuis des années. On dit que des milliers de chauve-souris vivaient dans la grotte lorsqu’elle a été découverte pour la première fois. 

Lorsque les gens sont entrés dans la grotte et ont fait sortir ces chauve-souris, ils ont été pris au dépourvu et ont été étourdis par cette tornade noire qui semblait faire tourner le ciel et la terre. C’est pour cela qu’on appelle cette salle la "Salle des Chauve-Souris". 

Couloir Souterrain (Grotte N°2) Cette grotte est située sous un pan de montagne. Son entrée ressemble à la gueule béante d’un tigre. En déambulant le long de la pente après être entré dans la grotte, vous pouvez sentir l’air froid qui glace le visage et les os. En vous retournant vers l’entrée, vous pouvez voir passer du brouillard. 

Dans cette grotte, il y a aussi des dizaines de piliers verticaux qui forment un couloir souterrain de 80 mètres de long, 1,5 mètre de large et 4 mètres de haut. Sur le côté droit de la grotte, une entrée carrée s’ouvre à l’endroit le plus élevé. 

Sans pénétrer dans la grotte par l’entrée, vous ne pouvez deviner qu’il y a des couloirs et des couloirs qui s’étendent dans la même direction. À une profondeur de plus de 100 mètres, les couloirs intérieurs sont plus profonds que le couloir extérieur. La couleur de l’eau qui s’y trouve est vert pâle comme la jadéite. 

Grotte des 24 piliers (Grotte N°24) L’entrée possède la forme d’un rectangle plat. Elle fait face à la route de montagne et fait 50 mètres de large et environ 30 mètres de haut. Cette grotte immense est très spacieuse et élevée à l’intérieur. Sa superficie et profondeur sont difficile à mesurer. 

Six piliers se trouvent à l’intérieur. Chaque pilier est si grand qu’il faut trois personnes pour l’entourer avec les bras écartés. Chaque pilier est placé suivant deux lignes, soutenant le plafond de la grotte. Dans cette grotte il y a aussi de l’eau qui est si profonde qu’on ne voit même pas le fond. Dans cette eau, nagent des poissons rouges, jaunes, bleus, blancs et noirs aux formes étranges. 

Salle Tongtian. L’entrée de cette salle n’a pas de porte en pierre et est penchée d’est en ouest. Sur le côté ouest se trouve une pierre rare. La grotte fait 45 mètres de long, 26 mètres de large et 12 mètres de haut. A l’entrée de la grotte se trouve un trou conduisant vers le ciel, ce qui fait qu’on appelle aussi la grotte "Salle Tongtian" (littéralement, une salle qui possède un accès vers le ciel. Actuellement cet accès n’est pas ouvert.) 






Nous en venons donc aux hypothèses. Voici le texte du livret officiel de tourisme développé par la région de Huangshan : 

Il y a beaucoup d’histoires sur l’utilisation et la construction de ces grottes, telles que "architecture culturelle gigantesque", "Lieu Taoïste Propice", "Château de crime", "Massif", etc. Ces histoires semblent toutes claires et logiques, mais ne peuvent se justifier à elles seules. 

Des personnes ont donc des idées fantastiques selon lesquelles les grottes furent créées par les ET de l’espace". 

Que ces grottes furent construites par des peuples anciens sur terre ou par des ETs de l’espace, elles supposent une incroyable persévérance et sagesse. Sur tous les murs de ces grottes, il y a des traits ciselés et ordonnés en forme de vague ou de plis de vêtements. 




Ce n’est pas facile pour des personnes de creuser des lignes parallèles et symétriques sur des pierres d’une montagne dans des endroits aussi spacieux. Ces lignes peuvent avoir des fonctions stupéfiantes, telles que préserver les roches de l’effritement, et même éliminer les bruits. 

De plus, des hiéroglyphes de différentes périodes ont été découverts dans les grottes N°24, N°35 et N°2 les uns après les autres, donnant aux hommes un autre mystère. 

Pouvons-nous trouver une explication plus persuasive à ces mystérieuses reliques ? 

Parmi les reliques mises à jour, il y a des empreintes fossiles d’un dinosaure de l’ère Mesozoique, des dendrolites [plante, buisson, ou partie de plante fossilisée ou pétrifiée], ainsi que des outils d’extraction et poteries de la Dynastie Jin (265-316 après j-c) (...) 

Maintenant une nouvelle question se pose: il n’y a pas de personnages représentés sur les murs intérieurs des Grottes. De plus, il n’y a même pas de termes se référant à ces grottes dans les archives officielles anciennes de la Préfecture de Huizhou. 

Il est impossible pour une organisation non-gouvernementale de construire d’aussi grandes grottes en seulement quelques années. Cela prendrait beaucoup de temps pour finir ce projet ce qui impliquerait le gouvernement et l’armée. Mais pourquoi n’y a-t-il pas un seul mot dans les diverses archives archéologiques s’y référant ? 

À la fin du livret, diverses hypothèses sont évoquées, c’est écrit en tout petit et ce serait trop long à traduire, mais parmi ces dernières on peut lire : 

Civilisation Préhistorique : 

Des gens font état d’une "Ligne mystérieuse" de 30° latitude nord, autour de laquelle se trouve divers édifices ou lieux mystérieux : 

Pyramides égyptiennes, Triangle des Bermudes, la mer morte, le désert du Sahara, etc. Les grottes mystérieuses de Huashan se situent également près de cette ligne, donc certains pensent que ces grottes sont un chef-d’œuvre d’ETs venus de l’espace. 







Article d’Epoch Times… 

Les grottes mystérieuses de Huashan, situées dans les environs de la ville de Huangshan dans la province d’Anhui, comptent parmi les cavernes anciennes les plus grandes de Chine. 

La grotte est très spacieuse et compte de nombreuses structures particulières à l’intérieur. Les couches de murs forment des voies complexes qui bifurquent à certains endroits, tandis que d’autres endroits sont occupés par des colonnes de pierres gigantesques. De plus, aucune fresque, écrit ou gravure bouddhiste n’a été trouvé dans la grotte. 

Les origines des Grottes Mystérieuses de Huashan sont donc inconnues et étonnent les archéologues. 


Localisation de Huashan… 

Il y a quelques années, la ville de Huangshan a encouragé les archéologues, géologues et explorateurs, ainsi que l’intérêt du public, à porter attention à la grotte. Une récompense généreuse a été promise à quiconque pouvant déterminer l’année de construction et son but, selon un article du journal de Hong Kong Takungpao. 

La chambre N° 35 de la grotte contient un palais souterrain entièrement construit par les hommes et c’est actuellement la plus grande des anciennes cavernes de Chine. 

La chambre fait 170 mètres de long et 17 mètres de haut. Il y a 26 colonnes de pierre placées en forme de gorge qui soutiennent le plafond de ce palais. Dans ce palais il y a des chambres, lits, ponts et pavillons taillés ingénieusement dans la pierre. 

De plus, il y a plusieurs bassins d’eau profonds et anciens qui contiennent toujours de l’eau assez claire pour voir le fond. Le plus bas niveau d’eau dans la caverne est à 2 mètres sous la Rivière Xin’an à l’extérieur de la grotte. 

Il y a trois mystères entourant les Grottes Mystérieuses de Huashan… 

Premièrement : le bassin Bishui, qui est un bassin souterrain si profond que trois mois de pompage serait insuffisant pour en retirer toute l’eau. 

Deuxièmement : les colonnes de pierre, qui font plus de 33 pieds de haut et son arrangés en forme de gorge pour supporter le plafond de la grotte. L’orientation des colonnes suggère que les anciens avaient une connaissance en mécanique théorique et en son application précise. 

Enfin, la gigantesque caverne est dépourvue d’écho car l’agencement des murs empêche la résonance du son.




L’époque exacte de la construction de la caverne est actuellement inconnue. Cependant, selon les minéraux trouvés dans la grotte, les experts estiment qu’elles fut construite il y a au moins 1700 ans. 

Comment cette caverne fut construite ? 

Pourquoi était-ce nécessaire d’avoir ces grottes ? 

Qu’est-il arrivé aux 100 milliers de mètres cubes de pierres retirées dans la construction ? 

Comment furent-elles extraites et transportées ? 

Les grottes ont déjà quelques minéraux extraits, alors pourquoi n’ont-ils pas été transportés à l’extérieur ? 

Il y a aussi de nombreux murs de pierre de 10 centimètres d’épaisseur, pourquoi ne furent-ils pas enlevés mais laissés debout au milieu de la grande salle ? 

Quel était l’utilité des trous carrés et ronds cachés dans les colonnes de pierre ? 

Pourquoi n’y a-t-il pas de trace dans les archives historiques de ces cavernes gigantesques ? 

Les experts ont émis différentes théories mais n’ont pas de réponse définitive. 

Les grottes mystérieuses de Huashan, situées entre 29° 39’34" et 29° 47’7" latitude nord, constituent le seul réseau de cavernes trouvé à 30° latitude nord. 

Sur cette latitude se trouvent aussi le Triangle des Bermudes d’Atlantique Nord, les pyramides égyptiennes, les sphinx, l’arche de Noé, la Mer Morte, le désert du Sahara, la chaine de l’Himalaya, le flot de la rivière Qiantang, le peuple Shennongjia et d’autres mystères. 








source:
Commenter cet article

ID naze 30/11/2011


J'ai l'impression que ce sont des carrières de pierre .


Par chez nous, il y a des couloirs longs de plus d'un kilomètre,de carrières de grés(molasse),qui datent pour cèrtaines de l'époque romaine, je crois ?


Sauf que les couloirs sont en voute romanes ,dans lesquelles on peut rouler en fourgons parfois .


Bye.

ID naze 30/11/2011


Il y en a Chateauneuf sur Isère, qui sèrvaient de champignonière,il n'y a pas si longtemps encore   .


Aujourd'hui,il y a face au barage ,une cave de vin de Tain l'Hermitage ,avec un grand porche ,je crois.


Il y en a plein de partout sur les sols gréseux comme a Mours Saint Euzebe,Chateauneuf de Galaure ,etc...


Ces pierres ,une fois taillées,sèrvaient a batir .


Mon Gand père,etait taileur de pierre et sa carrière etait a Cornas, je crois .


Cetait alors du calcaire .


Vèrs le Veimont,le refuge de Pret Peyret ,..... il y a aussi nombre de carrières de calcaire a découvèrt qui datent de l'époque romaine ,je crois ? 


Il y a,aussi nombre de sialets parfois trés profonds ,et souvent  inhospitaliers ,dangereux avec des puits  .


Cela se situ dans la Drome ,parfois en Isère aussi et tout ça en France  bien sur.


Bye.

Maverick 30/11/2011


Le premier truc que je vérifierais, c'est si la Grande Muraille n'est pas contruite avec des pierres extraites de ces excavations.


Le fait que cela soit à la fois reculé et sur le 30eme parallèle me ferait assez penser à un abri contre une glaciation ou une inondation ? Y a t'il des fonctionnalités communes avec d'autres
édifices similaires ? On ne se donne pas tout ce mal sans une bonne raison. Pas avec tous les fainéants qu'il y a


C'est vrai qu'en France, nous avons des souterrains aussi (vous auriez vu la tronche de mes copains hollandais quand je leur ai fait visiter les catacombes, à Paris  ) Plus sérieusement; que ce soient des carrières, des abris (tranchées, caches contres les persécutions, etc...), le
sous-sous-sol est aussi riche que la surface, au niveau historique. Saviez-vous qu'il y a à Paris des stations de métro abandonnées ?


Sur le satellite, il y avait une série de documentaires sur les souterrains dans les grandes villes. Hallucinant. Il n'y a pas d'autre mot.

Clem 30/11/2011


Bonjour !


Tout d'abord je remercie l'auteur du site aini que celui de l'article. Wikistrike nous apporte de nombreuse nouvelles rapidement sans passer par la censure (omniprésente dans notre chère Etat
policier).


Ensuite comme il est écrit dans le texte on a retrouvé aucune trace de feu donc aucune trace de suie... Il me semble que la suie devrait être toujours visible même 2000 ans après.


Même problème que dans les pyramides, comment les ouvriers s'éclairaient ils ?


Certaine théories ont été avancées pour les pyramides, Toute réfutées!


Parmis-elle le systeme de miroir, réfuté car les Egyptien ne connaissaient que les miroirs en bronze, insufisant pour éclairer et peindre la pyramide:/ . Je me demande si les Chinois maitrisaient
la fonte de l'argent et de la silice, même si ça ne prouverai pas qu'ils maitrisaient la fabrication des miroirs. L'autre problême de cette théorie est que les miroirs auraient eu besoin d'un
ajustement en permanence. Cepandant la patience des batisseurs de la grande muraille n'est plus à prouvée.


Une autre théorie plus frivole serait que les chinois d'il y a 1700 ans conaissaient et appliquaient l'électricité.


Alors et vous, vous en pensez quoi ?


 


 

Petit Jean 07/12/2011


Comment cette caverne fut construite ? 


Avec des marteaux, des burins, des pics à soucher, des escoudes, des coins, et tout un tas d'outils dont se servent les carriers depuis pas mal de temps... (avant l'invention du perforateur et
des explosifs)



Pourquoi était-ce nécessaire d’avoir ces grottes ? 


Ce ne sont pas des grottes mais des carrières. Et elle étaient nécessaires parce que c'est ce qu'il reste après l'exploitation de la pierre.


Qu’est-il arrivé aux 100 milliers de mètres cubes de pierres retirées dans la construction ? 


Probablement vendues pour construire des bâtiment avec. Les pierres voyagent bien, les egyptiens leur faisaint parcourir des centaines de kilomètres pour construire leur palais et pyramides... :)



Comment furent-elles extraites et transportées ? 


Les romains exploitaient déjà la pierre à Paris il y a plus de 2000 ans. Pas en profondeur (carrières à ciel ouvert) mais les techniques d'exploitation étaient probablement les mêmes.



Les grottes ont déjà quelques minéraux extraits, alors pourquoi n’ont-ils pas été transportés à l’extérieur



Parce quq'à un moment l'exploitation a cessé, et quelques pierres sont restées.



Il y a aussi de nombreux murs de pierre de 10 centimètres d’épaisseur, pourquoi ne furent-ils pas enlevés mais
laissés debout au milieu de la grande salle ? 


Plusieurs explications possibles... Peut-être un mix entre l'exploitation à piliers tournés et la technique de hagues et bourrage ?


Quel était l’utilité des trous carrés et ronds cachés dans les colonnes de pierre ? 


En France on y mettait des statues de la vierge, et de Sainte-Barbe, patronne des mineurs. Ils y mettaient surement des hôtels.



Pourquoi n’y a-t-il pas de trace dans les archives historiques de ces cavernes gigantesques ?


Quand l'Inspection Générale des Carrières à été créé à Paris, suite à des éboulements (fontis venus à jour) dans les rues de la capitale, vers 1776, sa première tâche a été de recensser les vides
de carrières dans la région. L'exploitation était privée (et les carrières elles-aussi gigantesques), il n'y avait pas de documentation centralisée, certaines carrières avaient été abandonnées
depuis des dizaines d'années et comme elles étaient à l'époque situées en dehors de Paris, il a fallu un travail méticuleux de recherche dans les archives et auprès des habitants pour en établir
l'existance. Pour compliquer la tâche, certaines étaient illégales... Aujourd'hui encore il est probable que des vides non documentés subsistent, sous la capitale la plus visitée au monde ! Alors
pas étonnant qu'une carrière située hors de la ville, dont l'origine semble-t-il remonte à plusieurs siècles avant la création d'Internet, ne soient pas dans les archives ! :)


 


Voila mon point de vu, maintenant faut laisser les historiens faire leur boulot ! Mais ça ne me semble pas si mystérieux que ça... :)

OTOOSAN 03/11/2012


@ petitjean,  Ca fait du bien de voir qu'il reste encore quelques être rationnel dans ce pays !!!


Effectivement c'est une carrière de pierre de la plus belle eau... Les "mystères", c'est pour appater les touristes. Savoir où est passée la pierre, rien de plus simple, faire une analyse
géologique des monuments chinois et comparer avec la pierre de carrière.


Je dis ça mais si ces grottes sont situées à la même latitude que l'arche de noé alors ... MDR

Archives

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog