Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les hommes aussi ont une horloge biologique qui tourne

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 20 Octobre 2011, 21:27pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Les hommes aussi ont une horloge biologique qui tourne

 

les-hommes-aussi-ont-une-horloge-biologique-qui-tourne_3519.jpgSelon une récente étude brésilienne, les possibilités pour un homme de devenir père diminueraient grandement d'année en année dès qu'il atteint l'âge de 41 ans.

Si l'on sait désormais qu'il est plus difficile et plus dangereux pour une femme de tomber enceinte à partir d'un certain âge, on pense d'ordinaire que les hommes ne possèdent pas ce genre de problèmes. Autrement dit, tant que ceux-ci ne présentent pas de troubles de la fertilité, l'âge des hommes importerait peu quand il s'agit de concevoir un enfant. Du moins c'est ce qu'on pensait jusqu'ici, mais de plus en plus d'études semblent suggérer le contraire.

La dernière en date : une étude présentée cette semaine à la conférence annuelle de l'American Society for Reproductive Medicine organisée en Floride. Menée par des chercheurs de l'Huntingdon Reproductive Medicine Centre au Brésil, celle-ci suggère que les hommes connaitraient un déclin important de leurs chances de concevoir à partir de l'âge de 41 ans. 

Pour arriver à une telle conclusion, le docteur Paula Fettback et ses collègues ont analysé l'issue de 570 tentatives de fécondations in vitro (FIV) réalisées dans sa clinique entre mars 2008 et avril 2011. Cependant, afin d'éviter que l'âge de la "mère" ne fausse l'étude, ils n'ont considéré que les fécondations concernant des ovules donnés par des femmes jeunes et en bonne santé. Au final, ils ont alors constaté que les hommes pour lesquels la FIV avait échoué étaient significativement plus âgés que ceux pour lesquels la tentative avait fonctionné. 

7% de chances en moins par an à partir de 41 ans

Concrètement, ils ont établi que lorsque le père potentiel avait 41 ans, le couple n'avait que 60% de chances de concevoir un enfant. "Notre analyse de régression a également montré que chaque année supplémentaire dans l'âge de l'homme réduisait la possibilité de grossesse de 7%", ajoute le docteur Fettback cité par le Telegraph. Ainsi, à 45 ans, les chances de concevoir tomberaient à 35% et continueraient encore leur chute.

Par ailleurs, les scientifiques ont observé une différence dans la morphologie des spermatozoïdes qui semblait meilleure chez les sujets moins âgés. Une constatation qui rejoint les recherches qui suggèrent que la qualité des cellules sexuelles masculines diminueraient au fur et à mesure des années. "La contribution de l'âge féminin sur lareproduction humaine est bien connue mais celle de l'âge masculin n'est pas encore bien comprise. Pourtant, alors qu'un nombre croissant d'hommes choisissent de devenir père de plus en plus tard, comprendre l'impact de leur âge et de la qualité des spermatozoïdes est devenu incroyablement important pour la santé publique", précise le chercheur brésilien. 

 

Source : Maxisciences

D'autres facteurs en cause 

Néanmoins, les résultats de cette étude seraient à prendre avec précaution si l'on en croit Charles Kingsland, un conseiller gynécologue au Women's Hospital de Liverpool, qui évoque entre autres l'échantillon restreint analysé par les chercheurs. Cité par le Telegraph, il explique de plus que d'autres facteurs peuvent intervenir dans la baisse de qualité des spermatozoïdes, comme le tabagisme ou l'obésité.

"Il y a beaucoup d'avantages à être un jeune père, d'abord et surtout parce que l'on a plus d'énergie, mais être un père plus âgé fournit aussi des avantages comme plus de stabilité et de sagesse", souligne ce spécialiste.

Archives

Articles récents