Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les indignés italiens attaquent les banques et brûlent des voitures

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 15 Octobre 2011, 15:37pm

Catégories : #Social - Société

 

Des banques attaquées et deux voitures en feu à Rome


© ap
© afp
© reuters
© ap

 

Dans le cadre d’une action mondiale, liée à celle qui se déroule à Wall Street depuis trois semaines, des manifestations pacifiques auront lieu un peu partout dans le monde le samedi 15 octobre prochain. Selon «Le Matin» , les Suisses ne sont pas en reste puisque plusieurs sites internet ont appelé les «indignés» à se réunir ce jour-là.

Y’a-t-il des raisons de s’indigner dans notre pays ? Le photographe genevois, Juan Carlos Hernandez, qui a suivi le mouvement des «indignés» en Espagne et à New-York répond par l'affirmative. «Il y a pleins de raisons de s’indigner chez nous aussi. La hausse des primes maladie, par exemple, ou encore ces banques comme UBS qui socialisent les dettes et privatisent le profit.»

Quant à savoir si le mouvement sera suivi, Juan Carlos se dit «sceptique» et ajoute qu’en Suisse «il est difficile de faire bouger les gens».

Des groupes d'inconnus ont fracassé les vitres de banques et mis le feu à deux voitures, peu après le début de la manifestation des "indignés" samedi après-midi en plein centre de Rome, ont constaté les journalistes.
 

Les incidents se sont produits tout près du Colisée où des dizaines de milliers de personnes manifestent dans le cadre de la journée mondiale de protestation lancée contre la précarité liée à la crise et le pouvoir de la finance.
 
Peu après le démarrage de la manifestation, des petits groupes non contrôlés ont fracassé les vitrines de deux banques via Cavour à l'aide de panneaux de la circulation, avant de prendre la fuite et se mêler à la foule des manifestants.
 
D'autres ont mis le feu à deux voitures. Une colonne de fumée s'élevait en début d'après-midi aux abords du Colisée où les pompiers ont aussitôt été dépêchés sur place.
 
Selon l'agence italienne Ansa, des manifestants ont tenté de retenir un autre groupe de perturbateurs violents, masqués de noir en leur jetant des bouteilles.
 
Le centre-ville avait été bouclé dès le matin par la police qui redoutait des débordements, à l'image d'incidents violents qui avaient fait des dizaines de blessés en décembre 2010 en plein centre-ville. (belga)


Les banques victimes de leur désamour

144_96_380c41c33fb0e64249be709f3bd449c3-1318686387-copie-1.jpg


 

Des groupes d'inconnus ont fracassé les vitres de banques et mis le feu à deux voitures, peu après le début de la manifestation des "indignés" samedi après-midi en plein centre de Rome, ont constaté les journalistes de l'AFP.


Peu après le démarrage de la manifestation, des petits groupes non contrôlés ont fracassé les vitrines de deux banques via Cavour à l'aide de panneaux de la circulation, avant de prendre la fuite et se mêler à la foule des manifestants.

Les incidents se sont produits tout près du Colisée où des dizaines de milliers de personnes manifestent dans le cadre de la journée mondiale de protestation lancée contre la précarité liée à la crise et le pouvoir de la finance.

D'autres ont mis le feu à deux voitures. Une colonne de fumée s'élevait en début d'après-midi aux abords du Colisée où les pompiers ont aussitôt été dépêchés sur place.

Selon l'agence italienne Ansa, des manifestants ont tenté de retenir un autre groupe de perturbateurs violents, masqués de noir en leur jetant des bouteilles.

Le centre-ville avait été bouclé dès le matin par la police qui redoutait des débordements, à l'image d'incidents violents qui avaient fait des dizaines de blessés en décembre 2010 en plein centre-ville.

 

Vidéo :

http://tv.repubblica.it/dossier/indignados-italiani-indignati/roma-black-bloc-in-azione-in-via-cavour/78311/76701?video


Belga

Archives

Articles récents