Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les influences de la franc-maçonnerie sur les décisions de François Hollande

Publié par wikistrike.com sur 23 Août 2013, 15:21pm

Catégories : #Politique intérieure

 

 

Les influences de la franc-maçonnerie sur les décisions de François Hollande

 

 

 

L'auteur Sophie Coignard répond à cent questions sur la franc-maçonnerie et révèle les réseaux, les rituels, les luttes intestines et les personnalités qui en font partie depuis plus de trois siècles. Extrait de "Les Francs-maçons"


franc_macona.jpg

 

 

 

Y a- t-il beaucoup de francs- maçons autour de François Hollande ? 

Oui, et davantage que dans les gouvernements précédents. Trois ministères régaliens sur quatre accueillent des ministres francs- maçons, un ratio qui n'a jamais été égalé sous la Cinquième République. 

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, ne fait pas mystère d'avoir été initié dans sa jeunesse au Grand Orient de France. La Garde des sceaux, Christiane Taubira, appartient à la Grande Loge féminine de France (GLFF). Le ministre de la Défense, Jean- Yves Le Drian, est depuis longtemps membre du Grand Orient de France (GODF). Un seul autre ministre, celui des Outre- Mer, Victorin Lurel, reconnaît officiellement son appartenance au GODF, où il est entré dans les années 1980, en Guadeloupe, dans la loge Acacia des Tropiques. 

Pendant la campagne présidentielle, c'est lui qui a accompagné le candidat François Hollande pour une tenue blanche fermée au Grand Orient de France, rue Cadet. Cette obédience se taille la part du lion puisqu'elle accueille aussi, entre autres, Michel Sapin, le ministre du Travail, Jérôme Cahuzac, celui du Budget, Alain Vidalies, chargé des Relations avec le Parlement... 

Le Premier ministre, Jean- Marc Ayrault, n'est pas initié, mais il a toujours compté de nombreux frères dans son entourage, tant à la mairie de Nantes que parmi ses conseillers à Matignon, tel son directeur de cabinet, Christophe Chantepy. Maire de Nantes, il fait voter en février 2008 une subvention de 400 000 euros à son conseil municipal, sous l'intitulé « dispositions diverses à caractère budgétaire 106et financier ». Il s'agit de satisfaire, en deux versements de 200 000 euros, une demande d'aide financière déposée par l'Association fraternelle d'Études sociales (AFES) qui gère les deux temples nantais accueillant les frères de la Grande Loge et du Grand Orient de France. 

(...) 

Le Grand Orient de France a proposé avec succès l'enseignement de la morale laïque à l'école, mais il n'est pas parvenu à faire modifier la Constitution comme il l'espérait. Certes le candidat Hollande a retenu, dans ses 60 engagements pour la France, l'idée d'inscrire dans la Constitution les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité, mais il y a renoncé une fois élu. En effet, cette disposition obligeait à revenir sur le régime concordataire en vigueur en Alsace- Lorraine depuis Napoléon - l'Alsace- Lorraine n'était pas française en 1905, quand a été promulguée la loi de séparation de l'Église et de l'État. 

À titre de consolation, le président a annoncé, en décembre 2012, la création d'un Observatoire de la laïcité, initié par Jacques Chirac quand il était à l'Élysée. 

(...) 

Pourquoi le ministère de l'Intérieur est- il très franc- maçon ? 

Il s'agit d'une vieille tradition qui remonte à l'époque où des inspecteurs de police étaient envoyés dans les loges pour observer ce qui s'y passait, sans imaginer qu'ils allaient devenir de vrais maçons, recrutant ensuite dans leur vivier professionnel. 

Si le ministre ne l'est pas, et cela n'est pas obligatoire, il peuple son cabinet de maçons, afin d'être en prise directe avec les bons contacts au bon moment. Un directeur de cabinet initié est facile à trouver parmi les préfets. 

Mais les ministres passent, et les fonctionnaires restent. C'est pourquoi les personnages les plus importants ne sont pas toujours ceux que l'on croit. Les nominations, par exemple, doivent faire l'objet d'un large consensus entre syndicats et fonctionnaires d'autorité. Quand les uns et les autres entretiennent un lien de fraternité, l'ambiance est meilleure. 

La proportion est particulièrement élevée parmi les commissaires de police : un sur quatre au moins serait initié. Que se passe- t-il quand l'un d'entre eux doit traiter un dossier impliquant des maçons ? Il devrait se « déporter » pour éviter tout soupçon de partialité. Ce n'est pourtant jamais arrivé.

 

Source

Commenter cet article

lesage 24/08/2013 01:23


On ne s'en sortira jamais de ceux là, même au FN il y en a !

Hercobulus 23/08/2013 19:44


Comme autrefois, la République a fait la séparation entre l'église et l'État, il faut


d'urgence séparer l'État de cette Église ou secte maçonnique.

Athos 23/08/2013 18:40


J"zn retiens



Y a- t-il beaucoup de francs- maçons autour de François Hollande ?



Oui, et davantage que dans les gouvernements précédents. Trois ministères régaliens sur quatre accueillent des ministres francs- maçons, un ratio qui n'a jamais été égalé sous la
Cinquième République


Mais les ministres passent, et les fonctionnaires restent. C'est pourquoi les personnages les plus importants ne sont pas toujours ceux que l'on croit. Les nominations,
par exemple, doivent faire l'objet d'un large consensus entre syndicats et fonctionnaires d'autorité. Quand les uns et les autres entretiennent un lien de fraternité, l'ambiance est
meilleure.


Bref , ils sont entre potes qui vivent depuis toujours de l'argent public , des prébendes et autres filouterie ( marchés publics) et ils se font des petits cadeaux entre eux, au tribunal, dans
les chambres de commerces et se remercient entre eux par des grades , médailles et cerise sur le gateau , quelques sauteries ou ballets roses


Vive la France


 

Archives

Articles récents