Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les italiens mettent des bombes dans leurs lettres

Publié par wikistrike.com sur 9 Décembre 2011, 17:32pm

Joyeux Noël, joyeuse bombe !

 

Le plan d'austérité italien ne plaît pas  tous, ce peuple latin au sang chaud passe à l'explosion, et n'allez pas croire qu'ils sont tous anarchistes, ils sont simplement perdus, dégoûtés, humiliés par les banquiers. Il ne faut donc pas s'étonner des colis piégés envoyés l'un au patron de la Deutsche Bank l'autre au directeur des impôts italiens.


 

La lettre piégée au patron de la Deutsche Bank revendiquée par les anarchistes italiens

 

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ.jpgUne lettre piégée "explosive" a été adressée au patron de la Deutsche Bank, Josef Ackermann, a-t-on appris, jeudi 8 décembre, auprès de la police de Francfort, où la missive suspecte avait été interceptée mercredi.

Ce sont des membres de la "Fédération anarchiste informelle", un groupuscule italien, qui seraient à l'origine de cet acte. Une lettre de revendication, manuscrite et en italien, était jointe à la lettre piégée, a précisé la police allemande.

Ce groupe n'en est pas à son coup d'essai. L'année dernière, il avait revendiqué l'attaque de deux ambassades à Rome. Attaque dont l'objectif était de "détruire ce système de domination". Les partisans italiens de Bakounine sont aussi jugés responsables d'une douzaine d'envois de colis piégés contre diverses personnalités ou d'attentats à la bombe, depuis 2003.

CE N'EST PAS UN PIÈGE FACTICE

La veille, "au sein du service courrier de la Deutsche Bank, une lettre suspecte avait été identifiée mercredi. La lettre était adressée personnellement à M. Ackermann", ont indiqué la police régionale du Land de Hesse et le parquet dans un communiqué commun. "D'après les premières investigations, il s'agit d'une lettre piégée explosive qui était opérationnelle", est-il indiqué dans ce communiqué.

Dans son message de revendication, la FAI évoque "trois explosions contre des banques, banquiers, des tiques et des sangsues". La police part donc du principe que deux autres lettres piégées ont pu être envoyées. Reste à savoir à qui et où.

Un porte-parole du géant bancaire allemand n'a pas souhaité confirmer un renforcement des mesures de sécurité rapporté par plusieurs médias. "Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons rien dire à ce sujet", a-t-il expliqué.

 ACKERMANN, DIRIGEANT CONTROVERSÉ

Banquier le plus médiatisé et le plus connu d'Allemagne, de nationalité suisse, M. Ackermann, 63 ans, dirige le premier groupe bancaire du pays. Cet homme controversé, qui incarne pour une partie de l'opinion allemande les dérives de la finance, abandonnera les rênes de l'établissement en 2012 pour céder sa place à une direction bicéphale.

En novembre 1989, le patron de la Deutsche Bank de l'époque, Alfred Herrhausen, avait été assassiné dans un attentat à la bombe revendiqué par l'organisation d'extrême gauche Fraction armée rouge (RAF).

Source: le Monde

 

Le directeur de l'agence des impôts blessé par un colis piégé


logo equitaliaROME - Un colis piégé a explosé vendredi à Rome au siège d'Equitalia, agence publique chargée de la collecte des impôts, blessant son directeur général, a indiqué un porte-parole de cette agence à l'AFP.

Une enquête a été ouverte pour attentat à finalité terroriste, a annoncé le Parquet de Rome peu après l'explosion survenue vers 12H30 (11H30 GMT).

Le pli est arrivé par la poste et le directeur a été blessé, a ajouté ce porte-parole.

Le pli a explosé quand le directeur l'a ouvert. Ce dernier a été blessé à la main et à l'oeil, a précisé à l'AFP un porte-parole de la police de Rome, selon lequel la victime a dû être hospitalisée.

Le chef du gouvernement Mario Monti a aussitôt réagi pour exprimer sa solidarité au directeur blessé, Marco Cuccagna.

Equitalia a toujours accompli et continuera à faire son devoir, dans le plein respect des lois. Une fonction essentielle pour le fonctionnement de l'Etat, sans laquelle il ne serait pas possible de fournir des services aux citoyens et à leurs familles, a écrit M. Monti dans un communiqué.

Selon l'agence italienne Ansa, le pli était adressé au directeur d'Equitalia.

Des artificiers ont été dépêchés sur place et une enquête de la Digos, la police chargée des enquêtes anti-mafia et anti-terroriste, a été ouverte.

Mercredi, une lettre piégée contenant un dangereux explosif avait été adressée à Francfort au patron de la première banque allemande Deutsche Bank, Josef Ackermann, mais avait été détectée à temps.

L'attentat avait été revendiqué par une organisation anarchiste italienne, la FAI (Federazione Anarchica Informale), qui commet ce type d'actions en Italie depuis les années 2000, ciblant les administrations, des personnalités, les carabiniers, la police, l'université, des prisons ou des ambassades.

Dans une lettre de revendication, manuscrite et en italien, cachée dans la lettre piégée, l'organisation évoquait trois explosions contre des banques, banquiers, des tiques et des sangsues, selon la police allemande.


(©AFP / 09 décembre 2011 14h20) 

Source: Rimandie

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents