Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les morts sont-ils plus nombreux que les vivants ?

Publié par wikistrike.com sur 8 Février 2012, 15:24pm

Catégories : #Social - Société

Les morts sont-ils plus nombreux que les vivants ?


population2

La population de la planète a atteint les sept milliards en octobre, selon l’Organisation des Nations Unies, pour être de 9 milliards en 2045. Mais qu’elle sont les chiffres de tous ceux qui ont vécu avant nous ?

On dit souvent qu’il y a plus de personnes vivantes aujourd’hui à n’avoir jamais vécu et ce “fait” ressurgit depuis l’annonce de l’ONU sur la population de la planète atteignant un nouveau sommet. L’idée nourrit les craintes d’une population en expansion trop rapide.

Il est vrai que si vous vous plongez dans la nuit des temps, la population de la Terre était ridicule  par rapport à aujourd’hui et, logiquement, il pourrait sembler plausible que les vivants soient plus nombreux que les morts.

Il est convenu par la plupart des démographes que le chiffre de l’ONU, pour le nombre de vivants aujourd’hui, est assez exact. Le problème est, comment calculez-vous combien de personnes ont vécu, et par où voulez-vous commencer ? Le premier groupe à avoir entrepris cette lourde besogne est le Population Reference Bureau de Washington (Bureau de recensement des États-Unis).

Wendy Baldwin du Bureau dit que le point de départ normal, est à partir du moment où l’Homo sapiens a marché pour la première fois sur terre, il y à environ 50 000 ans. Donc, vous avez un point de départ et un chiffre de fin, mais c’est le temps entre ces deux dates qui pose problème. "Pour 99% de ce temps, il n’y a pas de données," dit-elle. Cela signifie que les experts ont eu à faire une supposition éclairée.

Au 20e siècle, le taux de natalité dans le monde est passé de 40 naissances pour 1000 personnes par an, à seulement 31 en 1995 et aujourd’hui, elle n’est que de 23. Mais il y a bien longtemps, l’homme avait besoin d’un taux de reproduction d’environ 80 naissances pour 1000 personnes par an dans le but de survivre, selon Wendy Baldwin, parce que les gens ne vivent pas aussi longtemps et beaucoup moins, de ceux qui sont nés, ont eu des enfants.

Aujourd’hui, l’espérance de vie est d’environ 75-80 ans, ce qui n’a jamais été le cas dans l’histoire humaine. Nous avons quelques estimations pour le Moyen-Age, où l’espérance de vie aurait pu être de 10-12 ans, ce qui signifie que beaucoup de personnes ne sont pas sorties de l’enfance. Même s’il y a eu énormément de naissance, beaucoup n’ont pas assez vécu pour avoir des enfants.

dit-elle.

En d’autres termes, il serait facile de sous-estimer le nombre de personnes qui sont nées, ont vécu et sont mortes dans la première partie de l’histoire humaine. Cette estimation de 80 naissances pour 1000 personnes par année s’annonce très élevée par rapport aux normes d’aujourd’hui, mais en fait elle est conservatrice, ce qui implique “une croissance démographique très lente, beaucoup plus lente que ce que nous observons aujourd’hui".

Ajoutées à cette supposition éclairée pour la première période sont beaucoup plus de données précises à partir de l’ère moderne.

"Une fois que vous avez retranscrit les enregistrements, une fois que vous avez des recensements, lorsque les pays commencent à collecter les impôts, vous commencez à produire des traces écrites”, explique Wendy Baldwin.

C’est à partir d’environ 1800, et même un peu avant que les données deviennent beaucoup plus accessible. "Il devient alors plausible de dire qu’à cette époque, vous aviez un milliard de personnes sur terre." Cette trace écrite signifie que vous pouvez être assez confiant sur le chiffre définitif pour le nombre de personnes qui ont vécu, explique-t-elle.

La croissance démographique s’est surtout passée à l’époque moderne, dit-elle, lorsque les enregistrements ont été conservés, si les estimations pour la période précédente sont assez “légère”, cela ne changera pas radicalement le ratio global du “déjà vécu” à “vivant”.

Alors, quels sont les chiffres? Il existe actuellement sept milliards de personnes vivant aujourd’hui et le Population Reference Bureau estime qu’environ 107 milliards de personnes ont déjà vécu.

Cela signifie que nous sommes loin d’être prêts à avoir plus de vivants que de morts. En fait, il y a 15 morts pour chaque personne vivants. Nous avons dépassé les 7 milliards de morts entre 8000 AvJC et 1 après Jésus-Christ.

Dans l’oeuvre classique de science-fiction, 2001 l’odyssée de l’espace de Arthur C. Clarke, il affirme que “Derrière chaque homme vivant repose maintenant 30 fantômes, car c’est le rapport par lequel les morts sont plus nombreux que les vivants." 
Et Mme Baldwin souligne qu’il n’avait pas tort.

Il a été faire sa déclaration en 1968. Il y avait peut-être 3,5 milliards de personnes vivant actuellement sur la terre si vous utilisez notre méthode, ce serait une personne vivante à 29 morts.

Et ne pourrons-nous jamais atteindre un point où il y a plus vivant que mort ? 
Cela impliquerait un taux très élevé de la croissance démographique.

Année

Population

Naissance / 1000

Naissances depuis la date précédente

50 000 AvJC

2

-

-

8 000 AvJC

5 000 000

80

1 137 789 769

1 Ap.JC

300 000 000

80

46 025 332 354

1200

450 000 000

60

26 591 343 000

1650

500 000 000

60

12 782 002 453

1750

795 000 000

50

3 171 931 513

1850

1 265 000 000

40

4 046 240 009

1900

1 656 000 000

40

2 900 237 856

1950

2 516 000 000

31-38

3 390 198 215

1995

5 760 000 000

31

5 427 305 000

2011

6 215 000 000

23

2 130 327 622

Ci-dessous et pour les plus anglophone, Carl Haub du Population Reference Bureau décrit ces faits :

A partir du Population Reference Bureau : How Many People Have Ever Lived on Earth?

 


 

A partir 

Source: Gurumed

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents