Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les nouvelles cachotteries de la réserve parlementaire

Publié par wikistrike.com sur 15 Octobre 2013, 20:01pm

Catégories : #Politique intérieure

 Les nouvelles cachotteries de la réserve parlementaire


3445485 6 32ca ill-3445485-17d9-reserve-x1d1 f5af6de7b5520b

 

Le Canard Enchaîné du 9 octobre 2013 -

Les 199 députés UMP ont eu un haut-le-cœur en découvrant, la semaine passée, le montant de leur réserve parlementaire pour 2014. Ils ne disposent que de 110 000 euros au lieu des 130 000 attribués à tous leurs collègues sur cette ligne budgétaire qui permet aux élus de distribuer des subventions aux associations ou aux mairies de leur circonscription.


On comprend ce que veut dire "de l’argent liquide"

Ou est passée la différence ? Vérification faite, c’est le président du groupe, Christian Jacob qui tente de se l’approprier pour pouvoir la répartir entre les élus de son choix. Calcul : 199 fois 20 000 euros représente la modique somme de 3,98 millions, à la disposition de Jacob. Un pactole qui s’ajoute à l’enveloppe de 260 000 euros dont il bénéficie comme tous les autres patrons de groupe politique.Les députés "spoliés" soupçonnent Jacob de vouloir utiliser ce trésor de guerre pour les tenir en laisse. Ils imaginent déjà que seuls les copéistes et les fillonistes repentis auront le droit de puiser dans le bas de laine du patron…

Furieux, plusieurs députés UMP ont interrogé le président de l’Assemblée, Claude Bartolone, sur la légalité du procédé. Réponse : Jacob aurait dû demander l’accord écrit de chaque membre de son groupe avant d’opérer sa ponction. Quelques élus plumés, comme l’ex-ministre Xavier Bertrand, veulent donc demander à "Barto" de rétablir d’office leurs 130 000 euros.

Leurs collègues socialistes s’en sortent mieux. leur président, Bruno Le Roux, assure au "Canard" qu’ils disposeront bien tous du pactole réglementaire de 130 000 euros. Avec une liberté surveillée. Le Roux a demandé aux camarades d’adresser à son bureau les dossiers de subvention au lieu de les communiquer directement comme naguère, au rapporteur général du Budget de l’Assemblée, qui se charge de leur exécution. Le patron du groupe PS aura ainsi le moyen de contrôler l’utilisation de la réserve parlementaire. Et de faire pression sur les fortes têtes…

Heureusement que les députés avaient promis, voilà tout juste un an, une transparence absolue sur sa répartition et son utilisation. Depuis, le site de l’Assemblée affiche les sommes allouées aux parlementaires. Mais plus c’est transparent, plus c’est opaque. L(addition de toutes les enveloppes mise à la disposition des parlementaires se monte à 83,93 millions d’euros, sur une enveloppe budgétaire de 90 millions. restent donc 6,07 millions. Destinés à quoi ?

A être répartis entre les grands chefs de l’Assemblée, qui les rétrocèdent ensuite discrétionnairement à des députés amis. A condition qu’ils sachent tendre la pa-patte…

 

Au moyen-âge les seigneurs prélevaient aussi une taxe sur l’argent du bon peuple…

 

Source

Commenter cet article

Ayer Esher Ayer 15/10/2013 23:53


En quoi cela nous concerne-t'il?
Quelle différence que cette argent soit dans sa poche ou dans celle d'autres ?
Dois-t'on refaire un résumé sur ce qu'est l'argent? Ou plutôt , sur ce qu'il n'est pas , à l'heure actuelle ? 

Archives

Articles récents