Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les pyramides de Bosnie

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 19 Février 2011, 18:02pm

Catégories : #Civilisations anciennes

 



Colline ou pyramide ?



En 2005, l’écrivain bosniaque Semir Osmanagic bâtit une théorie révolutionnaire à partir d’une observation. La colline Visocica mesure 213 m de haut. Si on l’observe avec un certain recul, elle ressemble un peu à une pyramide. D’après lui, c’est la civilisation des Illyriens qui aurait construit des pyramides environ 12 000 ans avant notre ère. L’Illyrie est l’ancien nom de la partie Nord des Balkans qui a été colonisée par les Grecs au VIIIe siècle avant notre ère puis par les Romains en 27 avant notre ère.

Pyramide de Bosnie

 

Site officiel des pyramides de Bosnie

Géologie des pyramides de Bosnie

 

A ma connaissance, lors de la dernière période glaciaire, la Bosnie subissait un climat très rigoureux. Cette région montagneuse était parsemée de nombreux glaciers. On ne peut pas dire, comme le prétend Semir Osmanagic, que cette région était propice à l’épanouissement d’une civilisation. On a bien retrouvé quelques campements mais ils appartenaient à des chasseurs-cueilleurs.
Dans l’ensemble de l’Europe de l'Est comme de l'Europe du Nord, à cette même époque, des petits groupes d’hommes peuplèrent les côtes stériles mais dépourvues de glace. Il est fort probable que les campements côtiers se multiplièrent car la température y était plus clémente, particulièrement à partir de 10 000 ans avant notre ère. Mais, la plupart des côtes telles quelles étaient à ce moment là ont été submergées depuis longtemps.

Toujours est-il que les paléontologues n’ont trouvé aucune trace en Bosnie d’une brillante civilisation disparue et capable de construire des pyramides.

En fait, si pyramide il y a, nous ne disposons d’aucune date officielle et confirmée. Semir Osmanagic est lui-même revenu à plusieurs reprises sur la datation initiale.

Pyramide de la Lune en bosnie

Pyramide de la Lune de Bosnie. By Radoslaw BotevLicence

Par contre, une équipe de géologues menée par le professeur Vrabac a analysé le site en mai 2006. Les conclusions sont formelles : La colline est une formation géologique naturelle. Plusieurs carottages ont été effectués et le rapport a été validé par le Conseil de Recherche et d’Enseignement du Département des mines et de géologie de Bosnie-Herzégovine.

Depuis avril 2006, date du début des fouilles, cinq « pyramides » auraient été détectées dont deux avec l’aide de la NASA.
Elles ont été respectivement baptisées : Pyramide du Soleil, pyramide de la Lune, pyramide du Dragon, pyramide de la Terre ; la dernière n’ayant pas encore de nom. En fait, il s’agit de collines qui d’après la  Fondation du parc archéologique de la pyramide bosnienne du Soleil, en charge des fouilles, renfermeraient d’autres pyramides.

Les noms donnés aux « pyramides » font bien sûr référence à différents sites archéologiques du Mexique, notamment Teotihuacán et ses célèbres pyramides du Soleil et de la Lune. Rappelons d’ailleurs que ces appellations modernes ne sont que des suppositions basées sur la religion en vigueur à cette époque en Méso-Amérique.

puce1.gif Résultats des fouilles

Des rumeurs sur Internet font état de hiéroglyphes découverts dans les « pyramides » mais sans qu’aucun rapport officiel ne vienne les étayer. Pas la plus petite publication de la part de cette fondation ce qui, vous en conviendrez, n’est pas orthodoxe.
Cela ressemble fort à un canular.

Dalles de la pyramide du Soleil en Bosnie

Dalles retrouvées à l'emplacement de la pyramide du Soleil. Licence

Soyons-sérieux, si une telle découverte avait été faite, la fondation se serait empressée de le faire savoir, trop contente de clouer le bec à tous ses détracteurs. Chaque fois qu’une découverte d’envergure est effectuée, une publication dans un magazine scientifique s’impose. C’est une procédure habituelle qui permet d’officialiser les découvertes.

D’autres rumeurs parlent de souterrains qui relieraient les pyramides entre-elles. La découverte de galeries à cet endroit n’a rien d’extraordinaire quand on sait que cette région renferme de nombreux sites archéologiques datant du Néolithique et de l’époque médiévale. A l’emplacement de l’actuelle colline, se trouvait Visoko, l’ancienne capitale médiévale bosniaque.

Je n’ai donc aucun doute sur le fait que les fouilles en cours délivrent de nombreux vestiges mais sans sérieuses analyses, il est fantaisiste d’avancer la moindre date.

Le site officiel fait également état, en février 2009, de la découverte de blocs de pierres qui ont été analysées.
Il s’agit de blocs en argile mal cuite broyée avec de l’eau. Cette technique de « béton » était utilisée par les Romains.

Avant d’affirmer que cette « ancienne civilisation » utilisait la même technique, il faudrait déjà que nous disposions d’une datation.
Car logiquement, il s‘agit très probablement de vestiges romains. Cela n’aurait rien d’étonnant puisque comme je l’ai déjà précisé, cette région a été colonisée par les Romains en 27 avant notre ère.

puce1.gif Rien ne vaut une pyramide en période de crise

L’existence de pyramides en Europe serait une découverte majeure. Je trouve donc regrettable que toute cette affaire soit menée avec autant d’amateurisme. Par contre, je suis ravie pour les commerçants locaux qui n’ont jamais été aussi prospères. Cette région est pauvre et l’arrivée de tous les curieux est une véritable aubaine pour la population locale.  En attendant d’être en possession de preuves irréfutables, je range l’affaire des pyramides de Bosnie dans un tiroir étiqueté « spéculations hasardeuses ».

Véronique Battaglia (18.06.2009)

 

------------------------------------------------------------------------------------

Du béton antique


 

Les fouilles sont en cours sur la première des pyramides de Bosnie. On reçoit maintenant les premières photos du site archéologique.

Pour en savoir plus, voir
Archaeological Park: Bosnian Pyramid of the Sun Foundation .

Les quelques photos semblent montrer un matériau pierre qui serait comme une sorte de pierre naturelle poudingue ou bien une pierre artificielle, agglomérée, de type béton romain, comme l’Opus Caementium. J’attends d’avoir plus de données.

(Mise à jour Sept. 21, 2008) Les fouilles continuent et les résultats semblent intéressants. J’en discuterai avec Semir Osmanagic à Edinburgh. VoirHistories & Mysteries Conference.

(Mise à jour Décembre 3, 2008) J’ai obtenu un échantillon provenant de la « fondation de la pyramide ». Il s’agit d’un béton antique (pas du tout moderne) que nous allons analyser.

(Mise à jour Février 14, 2009). C’est avec plaisir que j’ai lu les dernières nouvelles concernant les analyses effectuées à l’Université de Zenica, Bosnie. Cela confirme ma première impression lors de l’examen de l’échantillon de béton que m’a confié Semir Osmanagic à Edimbourg. J’avais en effet été frappé par la présence d’inclusions qui me semblait être de l’argile calcinée.

Sur le site internetArchaeological Park: Bosnian Pyramid of the Sun Foundation,la dépèche datée du 03 Février 2009, DES BLOCS DE PIERRE DES PYRAMIDES DE BOSNIE ONT ÉTÉ ANALYSÉES: RÉSULTAT- C’EST DU BÉTON ANTIQUE, reproduit la déclaration du Professeur Muhamed Pasic de l’Institut des Matériaux, « … de l’argile mal cuite broyéee avec de l’eau possède des propriétés liantes certaines … « , et que cette technique fut utilisée pour fabriquer des blocs réagglomérés (du béton) qui ressemble à une pierre poudingue naturelle . Chacun devrait savoir et accepter le fait que certaines argiles, notablement celles qui contiennent le minéral kaolinite, lorqu’elles sont cuites à basse température, c’est à dire entre 500 et 750 °C, produisent un matériau très réactif qui est vulgairement appelé métakaolin, quant l’argile est pure. Ce matériau est l’un des ingrédients réactifs (parmi d’autres) dans la technologie des géopolymères et des bétons géopolymères modernes. Allez pour cela sur le site de l’Institut Géopolymère. C’est aussi ce matériau qui est à la base des meilleurs Ciments Romains développés par les ingénieurs romains il y a 2000 ans de cela. Ils ajoutaien de la chaux à une argile mal cuite appelée en latin « testa », traduite par « tuileau » ou débris de poterie. Cette technologie fut à la base de l’Opus Signinum et de l’Opus Testacaeum, et nous pouvons encore admirer cette prouesse technique, aujourd’hui, dans le Panthéon, le Colisée, les Thermes… à Rome, ou encore dans la canalisation de l’aqueduc du Pont du Gard ou les Thermes d’Arles ou de Nimes, etc… Nos connaissances sur la réactivité de ce type d’argile cuite à basse température sont relativement jeunes puisque que je les ai découventes qu’il y a à peine 30 ans. Je suis très heureux de lire que cette techique fut également employée par ceux qui bâtirent la Pyramide du Soleil de Visoko, Bosnie. Ceci est un élément très important. A quelle époque ? Cela reste encore à déterminer.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Et qu'en pense le découvreur ? Lisez cette interview de Semir (Sam) Osmanagic

(Traduction automatique Anglais-Français)

 

 

La Grande Pyramide de Bosnie, anciennement connu sous le nom Visocica Hill, est le premier Européen à découvrir la pyramide et se trouve dans le cœur de la Bosnie, dans la ville de Visoko.
Discovery of Bosnian Valley of Pyramids - Exclusive with Dr Semir Sam Osmanagic - 1/2
En 2005, l'archéologue Dr. Semir (Sam) Osmanagic a découvert plusieurs structures couvertes par la couche arable et la végétation. Une sommité internationale dans le monde entier des structures pyramidales, il a reconnu les angles fabriqués et coordonnées qui caractérisent pyramides sur les cinq continents.

La suite, des fouilles et des tests scientifiques d'artefacts ont daté plusieurs structures de 12.000 à 34.000 BC intentionnellement caché, les pyramides couverts ont été considérés comme des collines naturelles.

La Grande Pyramide de Bosnie, anciennement connu sous le nom "Visocica Hill", est le premier Européen à découvrir la pyramide et se trouve dans le cœur de la Bosnie, dans la ville de Visoko.

En raison de ses similitudes avec la Pyramide du Soleil de Teotihuacan, au Mexique, il a été nommé «bosniaque Pyramide du Soleil" ("Bosanska Piramida Sunca ').

Nous avons creusé des blocs de pierre qui couvrent la pyramide, dit le Dr Semir (Sam) Osmanagic, un archéologue bosniaque américain qui a passé les 15 dernières années à étudier les pyramides d'Amérique latine. Sur le site, Sam a également découvert des tunnels souterrains qui relient les pyramides. Nous avons trouvé un plateau d'entrée pavée et a découvert un tunnel souterrain, explique Sam.

Son projet archéologique en Bosnie attire des dizaines de milliers de visiteurs, les bénévoles et les experts chaque année. La découverte de la Vallée des Pyramides bosniaques à Visoko (Bosnie-Herzégovine), en 2005 exige la définition traditionnelle d'une "pyramide" être reconsidéré et élargi.

M. Semir Osmanagic Sam, bienvenue à l'entrevue.

Q: Les citoyens de Pompéi, les Mayas de Chichen Itza, les Vikings de Scandinavie et de la civilisation minoenne de Crète - et maintenant de Bosnie Vallée des Pyramides ont beaucoup en commun: Ils sont tous partis, ils ont laissé derrière suppression merveilles archéologiques. Quelle histoire raconter la vallée des pyramides de Bosnie, et comment ont-ils découvert?
M. Osmanagic: En avril 2005, mon premier voyage à la ville de Visoko, à 20 miles au nord-ouest de Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine. Mon attention fut attirée par deux collines de forme régulière, que j'ai nommé plus tard les pyramides bosniaques du Soleil et la Lune.

Pour des milliers d'années, les habitants ont considéré ces collines phénomène naturel parce qu'ils étaient couverts par le sol et la végétation. Cependant, quand j'ai vu leurs visages triangulaires, coins évidente et l'orientation vers les points cardinaux, je savais qu'ils devaient être construits par une force autre que la nature.

Depuis que je suis de l'enquête pyramides pendant des décennies, je savais que les pyramides en Chine, le Mexique, le Guatemala et le Salvador ont eu le même type de sol et la couverture végétale.

Q: Vous avez ensuite annoncé au monde que dans le cœur de la Bosnie, environ 30 km au nord de Sarajevo il ya une pierre monumentale pyramide ...?
M. Osmanagic: Les travaux ont commencé en 2005, et j'ai payé les entreprises de construction et les géologues de faire du carottage et l'analyse géo-morphologique.

J'ai alors annoncé au monde, dans une conférence de presse, que les premières pyramides en Europe avait été découvert.

Q: Vous êtes le fondateur de la non - lucratif parc archéologique "de Bosnie Pyramide du Soleil" de la Fondation, s'il vous plaît expliquer?
M. Osmanagic: Peu de temps après, j'ai créé à but non lucratif Parc archéologique de "Bosnie Pyramide de la Fondation Sun" et depuis ce temps les enquêtes pyramide en Bosnie sont devenus le plus grand projet inter-disciplinaire archéologiques.

Nous avons dépensé plus de 340,000 heures de fouilles archéologiques, les tests de l'échantillon et la datation au radiocarbone de la période de 2005 à 2011. Nous avons déterminé que bosniaques Vallée des Pyramides se compose de cinq pyramides découvertes à ce jour que j'ai nommé: les pyramides de Bosnie de la Terre Soleil, la Lune, Dragon, Mère et de l'Amour

Le site comprend également un complexe de tumulus et un énorme labyrinthe souterrain.

Q: Vous dites que la vallée de la Bosnie des pyramides est la plus grande construction complexe jamais construit sur la face de la terre. Souhaitez-vous le présenter à un coup d'œil?
M. Osmanagic: Cette découverte est l'histoire de changement pour plusieurs raisons

- Ce sont les pyramides d'abord découvert en Europe

-Le site comprend la plus grande structure pyramidale dans le monde-La pyramide bosniaque du Soleil avec sa hauteur de plus de 220 mètres est beaucoup plus élevé que la Grande Pyramide de l'Egypte (147 mètres).

-La pyramide bosniaque du Soleil a l'orientation plus précise vers le nord cosmique de toute la pyramide.

- La pyramide bosniaque du Soleil est complètement recouvert par des blocs de béton rectangulaires. Propriétés du béton, telles que la dureté extrême et faible absorption d'eau, sont, selon les institutions scientifiques en Bosnie, l'Italie et la France, bien supérieure aux matériaux modernes en béton.

- Les pyramides sont couverts par le sol qui est, selon l'Institut d'Etat pour l'agro-pédologie, plus de 12.000 ans. Cette constatation confirme les pyramides de Bosnie sont les plus anciennes pyramides de la planète.

- Ci-dessous la vallée des Pyramides de Bosnie est le tunnel de la plus vaste réseau souterrain et le réseau de chambre qui se déroule depuis plus de dix miles

sculptures de céramique ont été découverts dans le labyrinthe souterrain avec une masse allant jusqu'à £ 20,000 ce qui les rend le plus grand découvert à ce jour de l'ancien monde.

A suivre sue le site "officiel"

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts