Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Pays-Bas vont placer les « marginaux » dans des camps !

Publié par wikistrike.com sur 9 Décembre 2012, 20:51pm

Catégories : #Politique internationale

Les Pays-Bas vont placer les « marginaux » dans des camps !

 

 

barbelesLe maire d’Amsterdam a annoncé son projet de construire des camps pour personnes antisociales et/ou violentes. Des « scum villages » (« villages pour marginaux ») comme les ont baptisé les opposants à ce projet.


Le programme, qui doit débuter en janvier, a pour but de lutter contre les comportements antisociaux, a expliqué le maire travailliste de la ville, Eberhard van der Laan. Concrètement, comment ça marche ? Les personnes violentes ou familles à problèmes seront logées dans des conteneurs maritimes et rassemblées dans des banlieues, où on leur apprendra « à se comporter ». Ceux qui ne montreront aucune amélioration seront expulsés de chez eux et contraints de rester dans ces « scum villages ».

Comment en est-on arrivé à un tel projet ? Le porte-parole du maire a calculé que 13 000 plaintes pour violence étaient enregistrées chaque année aux Pays-Bas. D’où l’idée de placer ces personnes à problèmes à l’écart de leurs concitoyens : « Le but n’est pas de récompenser les gens qui agissent mal en les installant dans un cinq-pièces avec vue sur jardin. C’est supposé être dissuasif ».

Comment les autorités décideront-elles qui doit être placé dans ces villages ? Une ligne d’urgence sera installée pour que les victimes de violence puissent porter plainte plus vite. Une équipe spécialisée devra repérer les lieux à problèmes et tenir un rapport sur les responsables des violences enregistrés. Les personnes qui se retrouvent le plus fréquemment sur ces listes seront envoyées dans les camps. Celles qui montrent une amélioration de comportement pourront rentrer chez elles. Les autres auront accès aux docteurs et des travailleurs sociaux. Le gouvernement planifie de placer dix familles par an dans ces camps. Le coût de la procédure : 1 million € par an.

Les opposants au projet rappellent que l’idée est proche de celle que Geert Wilders avait lancée il y a un an. « Il faut mettre toutes les ordures ensemble et laisser les gens normaux tranquilles », avait-il lancé à l’époque. Mais elle date de bien avant. Au XIXe siècle, les fauteurs de troubles étaient embarqués dans des villages spécialisés en dehors d’Amsterdam, rappelle le journalParool. Et insiste sur le fait que l’initiative n’avait pas porté ses fruits. Les villages se transformant en véritables taudis où la violence était décuplée.

Sources : lesoir.be / Le Journal du Siècle

Commenter cet article

XAAL 10/12/2012 20:23


vous extrapolez mais il suffit de lire l'article sans avoir de verres colorés devant les yeux.


Avant de dire qu'il s'agit d'enfermer ou de déporter des familles ou des individus sur simple prévention ou autre scénario imaginaire, on parle içi d'éloigner les individus ayant des
comportements anti-sociaux-violents-gens à problème de ceux qui vivent dans une société aimant l'ordre et la prospérité.


Celà signifie que ces gens ne sont en rien innocents mais sont des égoïstes qui ne se soucient jamais du bien commun, et sont connus des autorités mais ne sont pas emprisonnés car leurs méfaits
quotidiens ne sont pas suffisement grave pour aller purger une peine de prison puisque les prisons sont surpeuplées, mais leurs actes sont suffisement grave pour pourrir et déprimer la vie des
gens qui aiment la paix. Pourquoi est-ce difficile de comprendre ?

Rensk 10/12/2012 17:08


@ Lucifer,


 


lol, sache que je vis dans un pays qui est depuis sa créatiom de la "grande droite bougeoise" Le PS n'a été permis au gouvernement (toujours minoritaire, juste un "alibi"), communes etc...
qu'après la 2ème (influence indirecte venant de France, (le CFLN) les gars qui ont fait des lois qu'on cherche partout en Europe de détruire, alors que c'est le ciment du vivre ensemble)


 


 

Lucifer 10/12/2012 15:45


...ouais, chacun se conforte et se réconforte comme il peut et avec qui il peut, mais, "les chemises brunes caca" c'est eux, et c'est nous tous!


Pourquoi croyez vous que des gens croient permis  de "parker" d'autres gens impunément ?

Rensk 10/12/2012 15:06


@ Ikyro,


 


Merci pour votre réponse, vous m'éviter de trop m'énerver car, par vous, je constate que je ne suis (heureusement) pas le seul... a ne pas comprendre les "chemise brunnes caca"

Lucifer 10/12/2012 14:40


Ce que certains ne pigent pas : vous pourrez mettre en "cage" qui vous voudrez avec la complicité de qui vous voudrez, mais la "merde", c'est dans votre conscience qu'elle est, et donc quoi que
vous fassiez, cette "merde" si vous ne l'acceptez  pas , comme partie intégrante de vous, ne se dissoudra jamais, et elle vous reviendra toujours en pleine poire ! La "réalité" physique
concrète sera toujours là pour vous le rappeler  et vous rattrappera toujours, pas de cachettes pour ceci !


Le problème c'est votre conscience (what is it ?!)


 


nb: donc "pianissimo"...Les temps qui viennent seront spirituels ou ne seront pas, comme disait l'autre "tintin"...

EGO 10/12/2012 14:13


merci XAAL pour ton commentaire N°8 s'est ci vrais .

Athos 10/12/2012 12:42


Avant , à l'époque tribale il y avait le bannissement, temporaire ( existe toujours en afrique )ou à vie, on retrouve aussi ce comportement chez certains animaux qui vivent en société organisée.

Ikyro 10/12/2012 10:39


Minority report.


Mais c'est pas avec Bruce Willis, c'est avec Tom Cruise.


Mettre en prison des personnes par prévention, ça existe déjà.


 


A XAAL : Sieg Heil Mein Führer


J'imagine qu'à terme, si tu ne votes pas pour le bon candidat on t'enferme également pour subvertion ?


Et s'il y a plus de dix familles créant des problèmes, on fait quoi ? On les gaze ?


 


Il est pas au courant le maire qu'il existe des tribunaux qui peuvent régler le problème en interdisant d'habiter dans certaines villes par exemple. Ca ne couterai pas un centime aux
contribuables et ça résoudrait les problèmes. Sinon, autant filer directement les 100.000 euros pour ces familles, il y a plus de chance que ça les calme... mais du coup, peut être pas leur
voisin.

infrarouge 10/12/2012 10:08


Juridiquement parlant, ce projet démentiel ne tient pas debout ! Il n'y a pas délit qui justifierait qu'un individu soit privé de sa liberté (soit emprisonné) mais soupçon de délit...!!!


Cela me rappele ce film de SF (avec bruce Willis) dans lequel les autorités arrêtaient les gens sur la simple présomption de délit par le biais de visions de voyantes...


Bref, de l'enfermement préventif, on n'a jamais vu ça !!!

XAAL 10/12/2012 09:56


@ zooHey


 


Non désolé, ton exemple n'est pas le bon. On n'empêche personne de croire ce qu'"il veut, mais simplement d'éduquer des gens dont le comportement n'est pas adapté à vivre en société et qui
constituent une soirce de nuisance permanante.

Stanislas Bauer 10/12/2012 09:23


10 familles par an, 1 millon d'euros. ca coûterait pas moins cher de trouver un boulot à ces gens ?

Lucifer 10/12/2012 03:33


Bref, des camps de déportation à peine déguisés...Et la délation favorisée, comme c'est déjà le cas...Le bruit des bottes, l'entendez pas?!


Tout bien rangé, et marchant droit, leur contraire, en fait, à ces "commandeurs cupides baveux" et leurs toutous décérébrés.


Ils veulent la société idéale, celle  où les gens seront "nickel chrome", c'est à dire  obéissants au  "veau d'or" et aux puissants, au doigt et à l'oeil...


Ils veulent le règne du "mal" (le leur..., capitalisme, "amour" gloire et beauté, etc...) , mais sans le "mal" des dommages collatéraux sociétaux, ça non...


Il est temps de choisir, il est encore temps..., après c'est beaucoup plus dur, incommensurablement plus dur..


Mettez y donc toutes ces élites cupides et  puantes, le résultat serait alors magique !

Bennu@ 10/12/2012 02:41


Une pierre 2 coups, les mauvais trier des bons pour diviser et un exemple pour les bons afin qu'ils ne deviennent pas "antisociaux"...je perd mon sang froid...:D

zooHey 10/12/2012 01:35


@XAAL


Quand ils sont venus chercher les communistes
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas communiste.


Quand ils sont venus chercher les syndicalistes
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas syndicaliste.


Quand ils sont venus chercher les juifs
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas juif.


Quand ils sont venus chercher les catholiques
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas catholique.


Quand ils sont venus chercher les francs-maçons,
je n’ai rien dit
je n’étais pas franc-maçon.


Quand ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.

EGO 09/12/2012 23:23


n'importes coi pourvue que sa mousse.


vite une camisole de force pour se maire. 


 

XAAL 09/12/2012 22:32


bonne initiative.


Que ceux qui trouvent que c'est honteux, qu'ils aillent vivre à côté de ces emmerdeurs professionels.

Archives

Articles récents