Que feriez-vous si vous aviez un million de dollars? Iriez-vous dans un safari avec un fusil pour terroriser et tuer des animaux — tout en prenant des tonnes de photos? Non? Nous non plus.

 

Pourtant l’activité semble encore susciter l’enthousiasme de millionnaires en mal de sensations fortes. Il existe d’ailleurs de nombreux endroits pour satisfaire ce désir.

 

La photo ci dessus, par exemple, en dit beaucoup.

 

Une femme, fusil en main et sourire aux lèvres, chevauchant une girafe morte.

 

Elle l’a fait. Elle a parcouru un long chemin. Et elle a pris le dessus sur un animal non armé, qui menait sa petite vie tranquille et entrait sûrement dans le cadre d’une chasse programmée.

 

Selon Animal Shame, organisation collectant et publiant ces photos de «trophées» sur Facebook, la girafe mangeait des feuilles sur un arbre au moment où le massacre a commencé.

 

La photo a originellement été publiée sur la page Facebook de Koeshall’s World Hunting Adventures, un magasin de taxidermie dans le Wisconsin. Le site a depuis fait enlever l’image, mais sa galerie contient encore plein d’autres images grotesques.

 

Voici par exemple ce que l’on peut faire avec un lion.

 

lion shot

 

Selon Animal Shame, le tueur de lion a ajouté le commentaire suivant à sa photo:

 

«Je suis très satisfaite de cette chasse. C’était effrayant. Les rugissements étaient incroyablement forts. Je n’ai jamais vu un chat aussi gros dans un arbre.»

Ce genre de pratique est appelé «chasse close» — souvent pratiquées dans des réserves sud-africaines, où les visiteurs paient une fortune pour chasser quelque chose d’«exotique».

 

Et comme si le fusil ne suffisait pas, rappelons que les animaux sont souvent drogués pour assurer la plus grande docilité.

Source : Huffingtonpost