Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les pigeons meurent à Moscou

Publié par wikistrike.com sur 17 Août 2013, 11:15am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les pigeons meurent à Moscou


 

 

 

10333494-blanc-brun-pigeon-a-moscou-russie.jpgLes pigeons meurent dans les rues et les cours de Moscou. Selon les ornithologues, il s'agit de la maladie de Newcastle qui peut se transmettre à l'homme, mais n'est pas dangereux pour lui. 

La maladie de Newcastle, appelée peste des pigeons, attaque les organes internes de l'oiseau en causant sa mort en quelques semaines. La maladie se transmet à l'homme, mais n'est pas mortelle pour lui en se manifestant par le rhume, la bronchite et la conjonctivite, explique la vétérinaire Elena Vertouchkina. 

« Si la personne a déjà des rhinites, tout infection est bien évidement dangereuse pour elle. Si la personne a de bonnes défenses immunitaires, si elle est résistante à ce genre de maladies, tout va bien se passer. » 

A condition de ne pas toucher les oiseaux infectés il est quasiment impossible d'attraper le virus. Les employés de productions avicoles et laboratoires sont en fait les seuls à être dans une catégorie à risques, précise l'ornithologue d'une clinique vétérinaire Natalia Anissimova. 

« On ne peut pas attraper le virus en passant devant les oiseaux malades dans les rues. Pour qu'il y ait une transmission du virus, il faut un contact direct avec un ou plusieurs oiseaux malades. Ce sont les employés de pigeonniers, de productions avicoles qui ont les chances d'avoir cette maladie. » 

Moscou a déjà connu à peu près la même situation en été 2010 lorsqu'une canicule s'est abattue sur la capitale moscovite. Cette année les températures sont aussi au-dessus des normales. A cause de cette chaleur les oiseaux sont affaiblis et donc plus vulnérables face au virus. 

Ce sont principalement les oiseaux jeunes qui meurent. Selon les ornithologues, il s'agirait d'une sorte d'autorégulation de la population de pigeons qui est trop importante. 

Les propriétaires de chats et de chiens sont les plus préoccupés par la mort des oiseaux dans les rues de Moscou. Les vétérinaires se veulent rassurants : nos amis à quatre pattes ont encore moins de chances d'attraper le virus que l'homme. Mais il faut quand-même éviter à approcher des pigeons malades.

 

Source

Archives

Articles récents