Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les pluies rouges en Inde sont peut-être d’origine extraterrestre

Publié par wikistrike.com sur 10 Août 2012, 07:43am

Catégories : #Terre et climat

Les pluies rouges en Inde sont peut-être d’origine extraterrestre      

 

 


 

Les échantillons de pluie rouge contiennent une suspension épaisse de cellules qui n’ont pas d’ADN et peuvent provenir de fragments cométaires.
Les échantillons de pluie rouge contiennent une suspension épaisse de cellules qui n’ont pas d’ADN et peuvent provenir de fragments cométaires. (Godfrey Louis/CUSAT)
Une pluie extrêmement rare de couleur rouge est tombée durant quinze minutes dans la ville de Kannur, à Kerala, tôt dans la journée du 28 juin. Les habitants ont été troublés, mais ce n’est pas la première fois que l’État connaît une pluie colorée.

Cet étrange phénomène a d’abord été enregistré dans le Kerala quelques heures après une explosion de météorites en juillet 2001, quand un rocher venu de l’espace a explosé dans l’atmosphère. Plus de 120 averses de ce type ont alors été signalées, parfois aussi jaunes, vertes voire noires. 

L’Astrobiologiste Godfrey Louis, pro-vice-chancelier de l’Université Cochin des Sciences et de la Technologie (Cochin University of Science and Technology, CUSAT) situé non loin du lieu de cette averse, a étudié les échantillons prélevés de cette pluie et y a découvert quelques propriétés étranges, notamment un phénomène d’autofluorescence- lumière caractéristique des structures cellulaires comme les mitochondries.

L’analyse scientifique a montré que la coloration rouge vif était due à des particules microscopiques ressemblant à des cellules biologiques, peut-être originaires de fragments de comètes.

Louis estime que ces cellules pourraient être extraterrestres car il existe déjà plusieurs théories  reposant sur  l’hypothèse que les comètes pourraient avoir un noyau d’eau chaude rempli de nutriments chimiques capables de soutenir la croissance microbienne.

Il a déclaré, par mail à The Epoch Times, que «ce type de comètes peuvent se briser en petits morceaux alors qu’elles se rapprochent du Soleil au cours de leur voyage en orbites fortement elliptiques», en ajoutant que «ces fragments peuvent rester en orbite et plus tard entrer périodiquement dans l’atmosphère terrestre».

Une cellule rouge vue par un microscope électronique à transmission.
Une cellule rouge vue par un microscope électronique à transmission. (Godfrey Louis/CUSAT)

Selon Louis les nuages de pluie rouge sont apparus du fait de particules rouges dans l’atmosphère issues  d’un météore fragmenté. 

«Il peut y avoir une quantité de l’ordre de 100 millions de cellules dans un litre d’eau de pluie rouge», a-t-il déclaré, «la pluie rouge pouvant apparaître sombre comme du café si la concentration de ces cellules dans l’eau de pluie est plus dense».

Ces cellules «alien» ressemblent à des cellules normales, mais il leur manque les molécules biologiques  habituelles comme l’ADN et on s’attend à y découvrir un système biochimique relativement  différent. 

Louis explique que «contrairement à d’autres cellules biologiques, ces microbes de pluie rouge peuvent résister à des températures très élevées», et il ajoute qu’«il est possible de les cultiver à des températures aussi élevées que 300 degrés centigrades».

«Même les bactéries appréciant la chaleur, dites thermophiles, les plus résistantes de notre Terre ne peuvent supporter les conditions auxquelles peuvent se soumettre les cellules rouges».

«A l’heure actuelle nous connaissons les microbes hyperthermophiles, mais ceux-ci ne survivent pas au-dessus d’une température de 122 degrés centigrade».

Auparavant  il a été suggéré que cette pluie colorée aurait été le fruit d’un mélange d’eau et de particules de poussière du désert. Cependant cette idée a dû être abandonnée en raison de l’apparition très localisée de ce phénomène malgré les changements climatiques qui durent depuis deux mois. 

Louis a également étudié la pluie jaune, affirmant que celle-ci contient des matériaux dissous qui nous sont inconnus, mais qui ne sont pas les cellules rouges.

«La pluie jaune et la pluie rouge sont liées par le fait qu’elles montrent toutes deux cette caractéristique inhabituelle, à savoir l’autofluorescence», a-t-il déclaré. «On en déduit que les matières dissoutes dans la pluie jaune sont des sous-produits de ces micro-organismes».

Les chercheurs essayent d’identifier les composants moléculaires des cellules rouges et d’approfondir leurs connaissances en matière de pluies colorées.

Version anglaise: Red Rain in India May Have Alien Origin 

 

Source: La Grande époque

Commenter cet article

LMarc 14/08/2012 18:27


Mouai, ça resemble à la guerre des mondes tout ça.


LM

Laurent Franssen 14/08/2012 17:56


Selon moi , ceci nous apporte comme meilleure theorie la panspermie
et comme la plus ridicule celle de l essaim de chauve souris pourfendu par une comete, l o l

Comme quoi, quand on ne sait pas , on invente n importe quoi pour ne pas avoir a affronter ce que l on ne souhaite pas que cela soit. 

LMarc 10/08/2012 22:34


All-BeOne : Cette étude est celle qui à mis le feu aux poudre en 2001, car on ne connaissait pas l'origine, il s'est avéré plus tard que le laboratoire avait fait une erreur, et même plusieurs,
l'Indien en charge du dossier, n'avait pas prélevé correctement, et ces collègues n'avaient pas vu la structure carbonée propre à l'ADN terrestre, ce qu'ils interpréteront par ADN non terrestre.


Il y a eu près d'une soixantaine d'autres études ensuite qui ont toutes pointé une des quatre variétés de lichens du Kerala. Aussi la piste de l'algue a tété suivie, et si elle correspond à s’y
méprendre avec cette spore, elle toutefois pas issue du même milieu, car elle est une algue rouge qui apparait parfois près des côtes, et annonciatrice de séismes dans la tradition, ce n'était
pas le cas ici.


Depuis 2001 ce phénomène se produit régulièrement, et est donc mieux compris. Cela dit, il a été aussi démontrer que le simple fait de l'introduction cométaire dans l'atmosphère aurait détruit
ces spores, et que si ces derniers avaient été à l'intérieur de la comète, elle aurait forcément laissé des traces de particules. Ce n'est pas la première comète qui explose avant de toucher le
sol, Tungusga, la pierre d'Égypte nous le démontre.


Il est certes possible que la vie se développe ailleurs que sur terre, mais celui-ci reste un fossile, non utilisable. Curyositi a justement cette mission sur place, car là ces formes de vie
seraient viables.


LM

All-BeOne 10/08/2012 21:03


Bonsoir LMarc tu semble bien sûr de toi mais malheureusement tu ne nous donne pas de preuves/liens. Je ne crois pas vraiment à ca mais ce rapport a l'air sérieux. Si c'est de la désinfo alors
dans quel but


Est-ce que t'as lu ce rapport ? http://arxiv.org/ftp/astro-ph/papers/0310/0310120.pdf   ils mentionnent bien 370 C.


"It is easy and non-controversial to dismiss this phenomenon without much study by stating some conventional, simple and unproved reasons like: dust from Sahara, pollen grains, volcanic dust from
distant volcanoes, fungal spores from trees, algae from sea and factory pollution etc. But a closer examination of the features of this phenomenon and the properties of the cells show that these
kinds of reasons are not valid." (Je peux traduire si l'anglais est un problème)

LMarc 10/08/2012 19:28


La spore de la toxine botulique résiste à 160° durant 20mm, des lichens vivent dans les crevasses des glaciers en Arctique, ce sont des spores, ils ne vivent pas, des organismes vivants vivent
sans lumières, d'autre ne se nourrissent que de méthane ou d'acide, d'autres de toxines dans les fumeurs noirs volcaniques. Et en plus c'est une graine quoi, et même après des milliers d'années
certaines poussent. Aussi, je pense que c'est une faute de frappe, et qu'il s'agit plus tôt de 30° ce qui est la température d'incubation généralisée dans tout laboratoire.


Aussi, ce que je dis est connu depuis 2001, donc de nombreuses études ont prouvé cela.


Mais si ça vous plais les théories sans fondement des complots, que c'est votre drogue, faites ce qu'il vous semble, mais faites le avec un peu plus de conviction et de sérieux.


Tient cherchez donc pourquoi les bambous de l'Inde meurt après avoir fleuri, et en même temps que les Pandas de Chine crient famine pour cette même raison.


Vous allez voir c'est étonnant la nature, et les ondes végétales.


Allez mon coco, au boulot....


Mais franchement je ne vois pas là matière à complotage. Même en faisant référence à un métier très exposer aux risques, comme la biologie virale.


C'est comme pour un militaire, il meurt aussi de son métier et depuis 2001 la France en a perdu près d'une centaine, je ne vois pas le problème, sauf celui du malade de la conspiration à tout
prix.....


LM

Séverine 10/08/2012 18:47


Des spores de lichens peuvent vivre à 300C°?


Malheureusement, si ces cellules sont de souches microbiologistes de la main de l'homme pour en modifier l'adn, par exemple, ceux qui savent la vérité ne pourront pas parler:


Nous le voyons dans cet article de biologistes assasinés: http://www.wikistrike.com/article-hecatombes-de-microbiologistes-depuis-2001-108985840.html

LMarc 10/08/2012 17:59


En faite il s'agit de spores de lichen qui poussent en très grande quantité dans la région du Kerala, dans certaine zone, ces spores sont noir, voir jaune et vert, selon l'espèce de lichen. Il
apparait aussi que ces lichens sont tous en dispersion au même moment, ce n'est pas un cas unique dans la nature.


Ils sont soulevés par les vents côtiers en haute altitude et retombent avec les pluies fréquentes tant sur zone côtière que du fait de la saison.


Voilà, petit comploteur harpiste, en Inde on joue d'un instrument à 7 cordes, 4 pour la mélodie et 3 pour le rythme c'est la Vina.......


LM

gaby 10/08/2012 11:35


il est quand meme tres etonant q'une pluie venue de l'univers arrive à tomber au meme endroit sur la terre? ni aurait-il pas une usine chimique dans les environs proches ou éloignes
de cette région...!

Bob 10/08/2012 11:31


@Severine


Oui, et en ce qui concerne les chemtrails nous avont eu aucune explication qui tienne la route, pendant ce temps là ils continuent à diffuser leurs saloperies à la surface du globe...

Calicoba 10/08/2012 10:34


ça me rappel un épisode de la série V les envahisseurs (2010) : 


http://actu-film.com/v-s2-1-red-rain/

Séverine 10/08/2012 10:15


En effet, c'est un phoénomène très curieux.


Une idée me vient concernant l'Inde: on sait qu'elle a été privé de son électricité, à cause que les usa leur ont causé problèmes à leurs centrales électriques. Une guerre silencieuse.


Une question me vient: En seraient-ils ici aussi responsable? Avec leur technologie harrp, ou autres moyens  en leur envoyant  des particules non désirables au bon développement de
leur vie?


Ces cellules "fluorescences" sont-elles radioactifs? chimique?


Espérons-leur que ce soit vraiment d'origine naturelle, et non créer par l'homme mal-intentionné.

Archives

Articles récents