Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les plus vieux pots à cuire du monde, découverts en Chine, ont 20 000 ans

Publié par wikistrike.com sur 1 Juillet 2012, 21:17pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

Les plus vieux pots à cuire du monde, découverts en Chine, ont 20 000 ans

 

deux-des-fragments-de-poterie-decouverts-en-chine-credits-s.jpg

 

Publiant ses travaux jeudi 28 juin dans Science, une équipe internationale a découvert dans l’est de la Chine des fragments de poterie probablement utilisés par les hommes préhistoriques pour cuire des aliments. Leur âge : presque 20.000 ans. Un record…

Des chercheurs des universités de Harvard et de Boston (États-Unis), de Pékin (Chine) et de l'Université Eberhard Karls (Allemagne), ont mené en 2009 des fouilles dans la caverne de Xianrendong, dans le sud-est de la Chine. Un site où des vestiges archéologiques sont mis au jour depuis les années 1960. Or, ils y ont notamment trouvé des fragments de poterie dans une couche de terrain. Des éléments qu’ils ont pu dater au radiocarbone à un âge situé entre... 19.000 et 20.000 ans.

Bien que ces pots d’une vingtaine de centimètres de diamètre présentent une finition médiocre et sont assez cassants, ce sont ainsi de précieux objets. En effet, au vu de l'âge attribué, ces pots sont les plus vieux récipients en terre connus aujourd’hui. Mieux encore, comme l'ont expliqué les spécialistes, leurs bords présentent des traces de brûlure et de suie, ce qui suggère qu’ils étaient utilisés pour y cuire de la nourriture. "La fabrication de la poterie n'est pas nécessairement liée à [l’apparition de] l'agriculture", a expliqué Ofer Bar-Yosef, d’Harvard.

Ces objets précèdent en effet de 8.000 à 10.000 ans l’apparition des toutes premières pratiques agricoles. Les chasseurs-cueilleurs qui les ont façonnés enduraient les rigueurs du dernier âge glaciaire, ce qui peut les avoir motivé pour inventer des techniques de cuisson des aliments (lesquels sont plus énergétiques cuits que crus), estiment les chercheurs.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog