Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les portiques écotaxe vous surveillent de près

Publié par wikistrike.com sur 12 Novembre 2013, 18:07pm

Catégories : #Politique intérieure

Les portiques écotaxe vous surveillent de près

 

 

6038664-9007676.jpgAnodins, pour vous, automobilistes, motards? Ne conduisant pas des camions de plus de 3.5 tonnes, vous vous dites que ces énormes portiques d'aluminium, bardés de caméras et de capteurs, et reliés par internet à des serveurs stockant toutes les données, ne vous concernent pas plus que ça? Grosse erreur. les portiques écotaxe fliquent la population

 

Un discours officiel bien huilé

Officiellement, ces beaux portiques sont censés enregistrer le passage des poids lourds, pour pouvoir ensuite calculer leur parcours, et les taxer en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Une taxe de l'ordre de 13 centimes par kilomètre. 

Franchement, pas vraiment une prouesse technologique, les transpondeurs sont au point depuis des décennies, coûtent aujourd'hui très peu chers, la technologie de lecture automatisée des plaques est également perfectionnée, et de manière générale l'informatique associée au traitement de toutes ces données ne coûte plus grand chose. Alors pourquoi un tel budget pour ce projet écotaxe en apparence si simple? 

les portiques écotaxe sont des espions 

Ecotaxe un coût colossal qui cache quelque chose 

Alors qu'il n'avait pas encore reculé face à la colère en Bretagne, le gouvernement Ayrault annonçait le coût d'une annulation du projet : près d'un milliard d'euros! 
Et ce n'est pas tout : alors que les bretons font tomber ou brûler les portiques, le coût de ces engins est révélé : environ 1 million d'euros la pièce... 
Un million pour une grosse poutre en alu portée par deux poteaux, une vingtaine de caméras, quelques capteurs pour les transpondeurs des camions, un serveur et une connexion adsl... Bizarre. 

les portiques écotaxe vous surveillent de près 

Les portiques écotaxe enregistrent tout ce qu'ils voient 

En fait, les portiques écotaxe font plus que simplement calculer le kilométrage des poids lourds. Ils enregistrent tout ce qu'ils voient, et ils voient presque tout : en particulier les plaques d'immatriculation. Ainsi, ce système permet de savoir qui et quand est passé sous tel ou tel portique. Une surveillance généralisée, un véritable flicage. 
Ce système de surveillance explique le coût phénoménal. Il est également un coin de plus dans la porte qui défend votre liberté. 
Qui a ou aura accès à ces données? Quand on voit le degré de pénétration de nos données par les services de surveillance américains, on peut être sûr que ces données privées ne seront pas privées pour tout le monde. 

On peut facilement imaginer, que dans quelques années, la grande majorité des données personnelles, des opinions, des habitudes, des faits et gestes de la majorité de la population seront connus et suivis dans leur ensemble par la surveillance de leur comportements sur internet, de leurs liens sociaux, de leurs déplacements, de leurs achats. Une sorte de métaconnaissance ou métasurveillance qui sera une arme redoutable pour qui voudra assoir son autorité sur le peuple ou le priver de ses libertés. Ces portiques écotaxe sont un des éléments permettant le développement de cette métasurveillance. Il apparait important, après les révélations sur la surveillance de la NSA et de ses contreparties européennes, que le gouvernement annonce clairement les possibilités techniques de ces portiques et s'emploie à les réduire à leur objectif désigné (écotaxe) en utilisant la loi pour interdire la collecte et le stockage des autres informations et ainsi protéger nos libertés.

 http://www.controleradar.org/portique-ecotaxe-surveillance 

Commenter cet article

Dalek 16/11/2013 09:22


Excellente explication @loulou. Tu dois travailler dans le domaine de la prestation de service non ?


Tu aurais pu ajouter qu'en plus des bénéfices anticipé et des investissements réalisé, le prestataire de service perd aussi auter chose : Tous les moyens mis en oeuvre pour un projet avorté, ce
sont des moyens qu'il n'a pas pu utiliser pour un projet viable. C'est plus abstrait, mais le manque à gagner semble considérable, c'est comme si tous les salariés et le budget avaient été placé
en cryo-stase pendant la durée du projet .


Il y a aussi une grosse frustration professionnelle pour les salariés qui voient s'effondrer le fruit de leur travail alors qu'ils n'y sont pour rien. Ils ne pourront pas non plus utiliser la
réussite du projet pour négocier une revalorisation salariale, une promotion ou quoi que ce soit d'autre. Bref, c'est bien chiant pour eux aussi.

loulou 15/11/2013 23:08


Wikistrike ne doit rien y connaitre en contrat commercial.
Je ne defends pas l ecotaxe (que nous paierons au final  sur le produit en magasin) mais il faut connaitre un minimum comment des contrats de prestas fonctionnent

Le milliard d euros c est dans le cas ou l'etat (donneur d ordre du contrat) abandonne le projet. C est logique et fonctionne comme cela partout (comme par exemlple des penalites de retard,
valable pour les 2 parties, si l etat retarde le demarrage, ou si la societe devant realiser le projet etait en retard pour la date X, c est elle qui devrait payer a l etat) Donc ce milliard, ce
sont des penalites, car le prestataire a avance l argent pour la construction des portiques, des logiciels et toute l infrastructure. Et il doit gagner 20% de comm. sur le CA (ou benef detail non
precise). Donc si l etat retarde le demarrage ou annule, la societe perd son investissement et n auras pas non plus de revenus (20% d un CA de 0 Eur), c est une penalite classique et normale.

nash 13/11/2013 18:56


Pourvu que l'enfer existe....

eauquinedortpas 13/11/2013 12:41


E t bientôt, nous serons dans l'obligation d'installer des caméras dans notre domicile !! ce n'est plus du domaine de l'utopie !

Laurent Franssen 13/11/2013 07:06


totobo,
c'est çà ou c'est l'inverse.
Portique mafia ou GPS mafia ,
à mélanger. 

anon 12/11/2013 23:59


vs inquietez pas, ils ont deja compris se qu'il y avait a faire avec ces nouveaux portiques!!!!! qu'ont nous prennent pour des cons! ca ont avaient compris... mais pas trop quand même!! !! !! !!
!! !! !! !! !!  

totobo 12/11/2013 20:58


Cela confirme ce que j'ai écrit à la première heure concernant l'arnaque eco-taxe, je ne suis pas abonné à MEDIAPART, mais ils ont du m'écouter ou me lire ici ou ailleurs, voici le début de
l'article, le reste est payant:


"



Symboles d’une fiscalité rejetée, les portiques installés par le consortium Ecomouv' font l’objet d’attaques multiples depuis trois semaines, en Bretagne mais aussi dans les Landes ou en
Charente. Selon nos informations, de nombreux conseillers avaient mis en garde le gouvernement précédent contre les risques que pouvaient représenter ces portiques en cas de contestation. Les
membres du consortium Ecomouv' auraient insisté sur le fait que ces portiques étaient totalement inutiles pour la perception de l’écotaxe. De fait, tous les repérages sont réalisés par GPS et
satellite, les portiques ne servant qu’à repérer les camions qui ne seraient pas équipés de boîtier et chercheraient à frauder l’écotaxe. Malgré toutes ...
"

totobo 12/11/2013 20:50


Voici un argument qui va dans le sens de ma reflexion, sur la mafia eco-tax, lu sur mediapart:


"En dépit des mises en garde, le ministère de l’écologie dirigé alors par Jean-Louis Borloo a imposé les portiques pour donner du travail aux entreprises locales de BTP."


 

totobo 12/11/2013 20:03


suite de mon message précedent: "


Fisc : Aznavour affirme avoir versé de l'argent à des politiques


Voilà les enculés qui gouvernent la france, une MAFIA.


 

totobo 12/11/2013 19:56


Comme je l'ai déjà écrit, pratiquement l'ensembre des transporteurs utilisent des traceurs GPS, ceci est indispensable dans le fret, chaque camion est situable sur une carte à n'importe quel
moment, c'est une obligation de fonctionnement. Donc, ces portiques sont des arnaques XXL, à l'heure du croisement des données entre les GSM et la géolocatisation, il apparait evident qu'il y a
eu des malversations financières pour la construction, l'entretien et le fonctionnement de ces machines dignes des shadocs, c'est une forme de blanchiment de l'argent par des politiques et des
industriels. ça pu la mafia à 3000%.


 

Archives

Articles récents