Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les restes d'une ville portuaire découverts au peid des pyramides de Gizeh

Publié par wikistrike.com sur 31 Janvier 2014, 13:13pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

Les restes d'une ville portuaire découverts au peid des pyramides de Gizeh

 

 

les-restes-de-la-cite-ont-ete-retrouves-pres-d-un-monument-.jpg

 

Des fouilles réalisées près des pyramides de Gizeh, en Egypte, viennent de révéler les vestiges d'un port autrefois très actif et de casernes destinées à accueillir des marins ou des troupes militaires. Ces structures auraient été utilisées durant la construction des pyramides, il y a environ 4.500 ans.  

Le plateau de Gizeh est un site mondialement connu pour ses trois grandes pyramides, nécropoles des pharaons Khéops, Khéphren et Mykérinos construites il y a environ 4.500 ans. Récemment, des archéologues de l’Ancient Egypt Research Associates, ont excavé non loin des monuments, les restes d’une ville. Le site remonte au règne de Mykérinos à qui l’on doit la troisième pyramide.

Les restes de la cité ont été retrouvés près d’un monument dédié à la reine Khentkaous I, une des filles de Mykérinos. Plusieurs vestiges découverts lors des fouilles laissent à penser qu’il s’agissait d’une ville portuaire très prospère. Les chercheurs ont en effet retrouvé un bassin situé à seulement un kilomètre du Nil, des restes d’arbres qui poussaient autrefois à l’Est de la Méditerranée, et de grandes quantités de granit provenant du sud de l'Egypte.


Des bâtiments pour les militaires

Les archéologues ont également mis en évidence une série de longs bâtiments appelés "galeries". Chaque caserne mesurent 7 mètres de haut et s’étend sur 34,5 mètres le long d’un axe nord-sud. Une structure de ce genre représente à elle seule une capacité d’accueil d’environ 40 personnes. Au départ, ils pensaient que ces bâtiments étaient destinés à accueillir des ouvriers mais cette théorie a rapidement été remise en question.

Au cours de récentes fouilles, les archéologues ont découvert dans les galeries des restes de charbon provenant de bois, particulièrement de cèdre originaire du Levant. Mais "que faisait tout ce cèdre du Levant dans les casernes d'ouvriers", a demandé Mark Lehner, the director of Ancient Egypt Research Associates repris par le Huffington Post. Cette découverte a ainsi renforcé une autre hypothèse : celle que ces bâtiments étaient destinés à accueillir des troupes militaires.

Les chercheurs ont confirmé que des militaires y avaient vécu après avoir retrouvé une anche fracturée d’hippopotame. En effet, dans l’Egypte ancienne, ces animaux étaient considérés comme des nuisances car ils s’attaquaient la nuit aux cultures. Les jeunes soldats devaient alors sortir le soir et lancer leurs harpons sur les bêtes pour les tuer. Le butin de la chasse était consommé par les troupes des galeries.


Et les ouvriers ?

Face à ces récentes découvertes, quelques questions restent toutefois en suspens. Les chercheurs sont en effet incapables de déterminer lendroit où ont vécu les ouvriers bâtisseurs des pyramides. Peut-être sur les pyramides elles-mêmes ? "Nous pouvons probablement imaginer que les travailleurs ont séjourné sur les immenses rampes de la pyramide en construction" a indiqué à Livescience Mark Lehner, directeur des travaux de recherche.

Les restes laissés par ces travailleurs peuvent être trouvés dans d'anciens dépôts près des pyramides. "En 2004, nous avons aidé des enquêteurs à récupérer du matériel d'un dépôt immense situé sur la face nord de la Grande Pyramide. Nous n'avons pas trouvé de restes des cabanes des ouvriers mais nous avons trouvé des os de bétail, des morceaux de tissu, des cordes, des fragments de bois, y compris une partie d'un marteau", a t-il précisé. (Crédit photo : Ancient Egypt Research Associates)

http://www.maxisciences.com/port/des-fouilles-revelent-les-restes-d-une-ville-portuaire-pres-des-pyramides-de-gizeh_art31896.html

Commenter cet article

Laurent Franssen 04/02/2014 10:50


Un fleuve,
un port.

Amaaazing! 

OTOOSAN 02/02/2014 12:16


Le coup du port, c'est déjà connu depuis longtemps.

Archives

Articles récents