Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les scientifiques auraient enfin réussi à dénicher de la matière noire

Publié par wikistrike.com sur 4 Avril 2013, 11:49am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

Les scientifiques ont-ils enfin réussi à dénicher de la matière noire ?

 

 

 

les-scientifiques-ont-peut-etre-decouvert-des-positrons-pro.jpgDes physiciens affirment, en s’appuyant sur les premiers résultats obtenus par une expérience menée à bord de la Station spatiale internationale (ISS), qu’ils ont pu observer un excès d'antimatière dans le flux des rayons cosmiques.

Après des années de recherches incessantes, les physiciens pourraient finalement réussir à mettre la main sur la mystérieuse matière noire invisible qui formerait près d'un quart de l'Univers (26,8% selon les données fournies par le satellite Planck). Grâce aux premiers résultats dévoilés mercredi et obtenus au cours d'une expérience de 18 mois menée à bord de la Station spatiale internationale (ISS), les chercheurs expliquent avoir observé l'existence d'un excès d'antimatière, d'origine inconnue, dans le flux des rayons cosmiques qui pourrait avoir résulté de l'annihilation de matière noire.

Publiés dans la revue Physical Review Letters, ces résultats proviennent de l’analyse des données fournies par le spectromètre magnétique Alpha (AMS) attaché à l'ISS. Les équipes scientifiques européennes et américaines ont ainsi dû étudier environ 25 milliards de particules, dont 400.000 positrons, avec des énergies variant de 0,5 à 350 Gigaelectronvolts. Or, comme le souligne un communiqué du Cern de Genève, ces "résultats sont compatibles avec des positrons [une particule d'antimatière] pouvant provenir de la destruction de particules de matière noire...".

Néanmoins, l’organisation reste prudente, indiquant que "ces observations ne sont pas encore suffisamment concluantes pour écarter d'autres explications", notamment un pulsar (une étoile à neutron). Une hypothèse que n’exclut pas non plus le physicien américain Samuel Ting, prix Nobel et professeur au Massachusetts Institute of Technology, qui dirige cette recherche. "Nos résultats confortent l'existence de la matière noire mais nous ne pouvons pas exclure l'origine d'un pulsar", a-t-il indiqué.

D'autres expériences pour en savoir plus

"Avec davantage de données nous allons apprendre plus quant à la nature de cet excès d'antimatière et avec de la chance nous pourrons faire une découverte très excitante", a de son côté affirmé Michael Salamon, du département américain de l'Energie. "Si nous détectons de la matière noire et apprenons quelque chose de sa nature nous aurons fait une avancée majeure dans notre compréhension de la physique", a-t-il précisé cité par l'AFP.

Les scientifiques attendent également beaucoup du Grand Collisionneur de Hadron du Cern, plus grand accélérateur de particules au monde, dont la puissance devrait permettre de briser des électrons, des quarks ou des neutrinos pour débusquer la matière noire.

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents