Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les services secrets allemands ont organisé en 2010 une surveillance généralisée des courriers électroniques

Publié par wikistrike.com sur 9 Mars 2012, 13:26pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Les services secrets allemands ont organisé en 2010 une surveillance généralisée des courriers électroniques

 


La révélation selon laquelle les services secrets allemands avaient organisé en 2010 une surveillance généralisée des courriers électroniques s'est propagée le samedi 25 février, dès le matin, comme une véritable traînée de poudre. C'est ainsi que plus de 37 millions de courriels ont été filtrés et examinés pour déterminer s'ils correspondaient à différents mots-clés ayant un lien avec la thématique du terrorisme, des trafics en tout genre et de la prolifération.
Sur les quelques 2 000 mots-clés en question, les médias et les internautes en ont relevé un qui a mis les médias sociaux en ébullition, tout en inspirant des créations sous forme de jeux de mots : le mot “bombe”.

Le journaliste Richard Gutjahr estime que les services secrets vont trop loin et présente sur son blog (en allemand) les résultats de la surveillance des courriers électroniques :

Respect : Sur 37 millions de courriels interceptés en 2010, on a tout de même compté 213 personnes ayant triché dans leur déclaration d'impôts, ayant fumé de la marijuana ou ayant négligé de payer leurs amendes. Qu'on ne vienne plus affirmer que les recherches de criminels sont inefficaces.

Markus Beckedahl du blog “Netzpolitik” s'étonne des réactions de surprise exprimées par de nombreux utilisateurs :

Est-ce un choc et une surprise ? Les communications chiffrées utilisées pour la messagerie et [la messagerie instantanée] Jabber protègent mieux la vie privée.

Le hashtag #Bombe est devenu quasi instantanément un sujet brûlant en Allemagne. Voici quelques-unes des réactions relevées sur Twitter juste après la publication de cette information.

@ploechinger écrit sur Twitter :

@cjakubetz @videopunk @heiko Dès le matin, l'ambiance, c'est de la #Bombe !

@HausOhneFenster plaisante :

Il m'arrive d'écrire exprès mes mails avec des mots comme “bombe”, “fusée” et “terreur”, comme ça, j'aurais au moins les services secrets comme lecteurs.

@irm_tw commente :

#bombe est la tendance numéro 1. Le BND et le MAD [les services d'espionnage et de contre-espionnage allemands] sont perplexes. Ils réclament un budget pour se doter de nouveaux moyens techniques leur permettant d'examiner tous les tweets.

Bombe-317x300.png

Bombe Wingdings (image Twitpic de @Olaf_HB)

@Olaf_HB publie une image :

la #BOMBE quotidienne ! / the daily #BOMB ! *hehehe* ;-) @lieselm twitpic.com/8pcndw

@linksgruen se demande :

@netzpolitik C'est dingue ! Alors, on n'a plus le droit de parler de “bombe sexuelle” ?

@PatrickLobacher a quelques doutes sur l'utilité de cette démarche :

Cher Monsieur l'agent secret : je pense aussi que les bandits écrivent ce qu'ils ont l'intention de faire - cela ne fait aucun doute ! http://bit.ly/ySZ5dj #bombe

@kischtrine se demande quelle quantité de travail cette opération a bien pu exiger :

Combien d'agents secrets et combien de temps a-t-il fallu pour lire ces mails ? C'est comme avec la Stasi à l'époque. Tout ça pour rien du tout. Et combien ça a coûté #Bombe

Archives

Articles récents