Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les tablettes de Tartaria

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 26 Janvier 2011, 10:39am

Catégories : #Les anciennes écritures

Article wikipedia
  Vinca
La préhistoire en Transylvanie
Prehistory knowledge
Le blog des tablettes

LES TABLETTES DE TARTARIA


Dans le territoire carpato-danubiano-pontique, à Tartaria, on a découvert trois tablettes d'argile portant des inscriptions en caractères pictographiques. Découvertes dans une tombe, près d'un squelette, ces tablettes, qui datent du VII° - VI° millénaire av.J.C., ressemblent aux tablettes sumériennes à cause de leur structure protolittéraire.


Les signes de ces tablettes font partie d'un système d'écriture local très répandu et doivent être lus en sens inverse des aiguilles d'une montre.

Sur la première tablette sont représentés deux boucs ayant entre eux un épi, symbolisant probablement l'aisance de la population, dont l'agriculture et l'élevage sont les activités dominantes.

La deuxième tablette figure six totems (chèvre, scorpion, diable, poisson, construction, oiseau) et présente une coïncidence frappante avec le manuscrit de la ville sumérienne de Djemdet-Nasra.

La troisième tablette est circulaire et présente une graphie linéaire-alphabétique faisant allusion au dieu local Same, qui coïncide avec le dieu sumérien Usmu.

Amulettes ou talismans, ces tablettes constituent une grande découverte mais appartiennent encore au domaine du mystère. Seule l'étude de la civilisation Turdas pourra nous apporter une réponse sur l'énigme des trois tablettes d'argile de Tartaria.


Elena Rotariu, élève du lycée Jean-Louis Calderon TIMISOARA (ROUMANIE)

 

Découverte



 

L'amulette (photo retouchée)

En 1961, Nicolae Vlasa découvre les tablettes, près de Tărtăria[1], judeţ de Alba, en Transylvanie, Roumanie.

En 1968, MSF (Sinclaire) Hood considère les tablettes comme de simples « imitations d'après une culture supérieure ». Le rapport conclut que les tablettes pourraient avoir été « importées » de Sumer.

L’extension de la culture de Vinča au Ve millénaire

Plus tard, selon des datations au carbone 14 effectuées en Russie et en Italie, on découvrit qu'elles pourraient être plus anciennes de 1 000 ans par rapport aux tables de Sumer (entre 4500 et 5000 avant JC). Elles seraient liées, historiquement, à la civilisation Vinča.

Comparaison avec la Mésopotamie

Des savants russes, américains, bulgares et britanniques suggèrent que le peuple de Sumer a émigré vers l'Orient à partir de l'espace carpato-danubien, ce qui pourrait expliquer les différences surprenantes entre les Sumériens et leurs voisins sémites[réf. nécessaire].

Voici le nom traditionnel des villes voisines de la découverte:

 


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog