Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les terroristes soutenus par l'OTAN veulent viser les aéroports civils de la Syrie

Publié par wikistrike.com sur 2 Septembre 2012, 09:42am

Catégories : #Politique internationale

 

En violation du droit international, les terroristes soutenus par l’OTAN planifient des raids sur les aéroports civils


airpoirt_alep_syria.jpg

Image : Aéroport international d'Alep (Wikipedia). Avec des douzaines de bases aériennes militaires et d'aérodromes spécifiques à choisi,r les terroristes soutenus par l'OTAN ont décidé à la place de viser les deux aéroports civils principaux de la Syrie, pas en raison des objectifs militaires ou défensifs, mais pour terroriser la population de la Syrie, et pour miner le gouvernement politiquement, afin de paralyser les infrastructures civiles. Cet acte injuste de terrorisme flagrant n'aura aucun impact sur les opérations de la sécurité de la Syrie et est encore une autre démonstration de l'illégitimité absolue de la soi-disant « armée syrienne libre » et de leurs sponsors occidentaux.

….

Au 1er septembre 2012 - La Syrie avait plus de 15 bases aériennes militaires, y compris des bases aériennes dédiées situées près d'Alep et de Damas. Ces bases aériennes sont généralement entourées par des réseaux d'infrastructures militaires comprenant des dépôts de stockage, des casernes, des groupes de moteur, et des positions de défense. Entamer ces équipements exigeraient une armée ennemie debout, une puissance aérienne, et une armure - quelque chose dont manque cruellement les terroristes fonctionnant en Syrie avec le soutien de l'OTAN. Une attaque même réussie et concentrée sur une base aérienne simple ferait peu de différence, basculant l'équilibre des forces en faveur des terroristes étrangers soutenus par l'OTAN fonctionnant sous la bannière de la soi-disant « armée syrienne libre » (FSA).

Syria_AirBases.jpg

Image : (par l'intermédiaire de GlobalSecurity.org) La Syrie a plus de 15 bases aériennes militaires dédiées situées à travers le pays, y compris des bases dans le champ effectif de Damas et d'Alep. Beaucoup plus de bases aériennes sont, ou peuvent facilement être converties en double utilisation militaire et civile. En plus, des aérodromes d'hélicoptères peuvent être installés ad hoc presque n'importe où. Alors, la dernière menace des terroristes, fonctionnant en Syrie contre les deux aéroports internationaux principaux de la nation, est un acte de terrorisme apeuré cherchant un objectif non pas militaire et certainement pas défensif, mais  psychologique. L'appui continu de l'ouest du soi-disant FSA, et le silence continu de l'ONU a entièrement éviscéré leur légitimité collective et la primauté « du droit international. »

….

Déconcertante, alors, était l’annonce faite par les terroristes de l'OTAN, avertissant que dans 72 heures, commençant le 1erseptembre 2012, ils commenceraient des opérations pour viser les deux aéroports internationaux de la Syrie, l’Aéroport International de Damas, et l’Aéroport International d'Alep. Le Telegraph signalait que le front des terroristes de l'OTAN, « a averti qu'il viserait les avions civils utilisant les aéroports à Damas et d'Alep à partir de demain. » Le Telegraph réclamerait également, que « il [le FSA] suspectait que le gouvernement eût l'habitude d’utiliser les vols pour transporter des armes. » Comme toutes les réclamations des terroristes de l'OTAN, aucune preuve n'avait été fournie par les militants, ou la presse occidentale.

Le Telegraph a juste signalé que les terroristes prévoyaient de tirer sur les avions civils et de paralyser les vols civils à travers le pays - un acte de terrorisme par n'importe quelle définition de la loi.

La déclaration de terrorisme est prévue comme  la violation absolue du droit international

RT a également rapporté dans leur article, que « les rebelles syriens donnent aux lignes aériennes « un avertissement de 72-heures » avant qu'ils prévoient de saisir les aéroports civils, » ces terroristes, « ont donné un avertissement de 72 heures aux lignes aériennes pour suspendre les vols vers la Syrie avant que les rebelles essaient de saisir les aéroports civils à Damas et à Alep. Ils disent que l'Armée de l'Air syrienne les emploie « illégalement. » RT a également noté que, « le droit international interdit des attaques sur les aéroports civils, pendant des conflits ou des guerres internes entre les états. »

En effet, de même que des entreprises financières ont financé des fausses-O.N.G.s  comme Human Rights Watch, HRW. (HRW)Ces derniers indiquent spécifiquement :

Qu’attaquer des infrastructures civiles telles qu'un aéroport peut seulement être fait si c’est pour atteindre un objectif militaire qui est supérieur à l'impact sur les civils. Les aéroports, les routes et les ponts civils qui sont des objets civils deviennent des objectifs militaires sujets à l'attaque s'ils sont employés réellement comme des objectifs militaires ou si des objectifs militaires sont situés sur ou à l’intérieur de ces derniers. Alors, la règle de la proportionnalité s'applique, exigeant des parties du conflit de peser le mal à court et à long terme sur les civils contre l'avantage militaire servi ; ils doivent considérer toutes les manières de réduire au minimum l'impact sur les civils ; et ils ne devraient pas entreprendre des attaques si le mal sur les civils prévus est supérieur à l'avantage militaire défini.

Clairement, si l'Armée de l'Air syrienne a 15 bases, en plus, qu’elle puisse ou ne puisse  pas employer ses deux aéroports internationaux comme des bases, les attaques terroristes sur ses deux aéroports civils principaux n’atteignent nullement des objectifs militaires proportionnels à l'impact défavorable que de telles attaques auront sur la population civile de la Syrie.

Une menace terroriste flagrante

Au lieu de cela, les deux aéroports ont été sélectionnés pour maximiser la terreur contre à la fois, le peuple syrien et le gouvernement, aussi bien que de miner la Syrie politiquement sur le plan international. En d'autres termes, ce sont des actes de terrorisme apeurés conçus pour atteindre un objectif politique et non militaire - pour attaquer, et non pas défendre la population civile de la Syrie. Et ce seront des attaques terroristes apeurées effectuées avec le placement, les bras, et le soutien logistique fourni par les USA, le Royaume Uni, Israël, la Turquie membre de l'OTAN, et les despotes des états du Golfe de l'Arabie Saoudite et du Qatar.

Les attaques n'auront absolument aucun impact sur les opérations syriennes de sécurité, et paralyseront à la place simplement  les infrastructures civiles et inévitablement auront un coût en vie de population de ces dernières. Elles serviront à faire paniquer le peuple syrien, de ce fait cela créera pourtant plus de réfugiés pour lesquels l'OTAN réclamera alors une intervention militaire étrangère et des demandes sous forme de longs « asiles sécurisés » Essentiellement, l'OTAN encouragera à bon escient une atmosphère de terreur et de panique, puis elle utilisera les réfugiés résultant de la crise humanitaire en tant que monnaie d'échange politique.

Le silence de l'ONU face à cette déclaration audacieuse d'intention terroriste, aussi bien que son indifférence totale envers les USA, l'OTAN, le GCC, et le parrainage israélien du terrorisme, ainsi que cette volonté déterminée de créer une catastrophe humanitaire, mine l'organisation elle-même et la primauté « du droit international » dont elle est chargée du maintien.

Maintenant plus que jamais, les nations aussi bien que les personnes doivent commencer à boycotter ces institutions qui échouent tout en les remplaçant par des solutions de rechange viables.

 

Source : Blacklistednews

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

Source: Crashdebug

Commenter cet article

anon 02/09/2012 20:25


Le scandale des armées secrètes de l’OTAN (Vidéo 54’36) + Bonus sur la création de l'OTAN : nazisme et financement occulte


https://www.facebook.com/notes/tout-ce-quon-vous-cache/le-scandale-des-arm%C3%A9es-secr%C3%A8tes-de-lotan-vid%C3%A9o-5436-bonus-sur-la-cr%C3%A9ation-de-lot/289446607819349

Laurent Franssen 02/09/2012 12:06


C'est une blague j espere.

Personellement je ne signerais jamais ce genre de " contrat " ou l ecriture du diable est bien reconnaissable;

Certaines personnes semblent maitriser les pirouettes logiques sans aucune gene quand il s agit d evaluer une question hors de son cadre pour se donner la meilleure reponse possible a tres court
terme;

Il est bien rapeller les principes elementaires de la guerre " civilisee " tel que definie et il me semble clair que sur ce coup l on les bafoue avec allegresse.

 

Archives

Articles récents