Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les tours du WTC ont étés complètement pulvérisées

Publié par wikistrike.com sur 5 Avril 2013, 09:33am

Catégories : #Politique internationale

 

Les tours du WTC ont étés complètement pulvérisées

 

 

bush911jetfuelwtclaff.jpgPlus de 11 ans après la destruction catastrophique des tours du World Trade Centre de New York, le gouvernement de la ville pose enfin la question: qu’est-ce qui a bien pu arriver aux 1116 victimes toujours portées disparues ? Dans toutes les affaires d’effondrement de bâtiments de l’histoire, les corps des victimes ont toujours été retrouvés plus ou moins intacts dans les décombres. Ceci parce que des bâtiments qui s’effondrent écrasent les corps humains; ils ne les pulvérisent pas en tous petits morceaux ou provoquent leur évaporation dans l’air du temps. Et pourtant, le 11 Septembre 2001, les effondrements les plus célèbres de l’histoire de l’architecture ont provoqué la disparition magique de plus de 1000 corps de victimes. Pas même un bout de peau, un fragment d’ongle ou un éclat d’os de ces corps ne furent retrouvés et ce malgré des travaux ardus de “tamisage”. Mais ceci ne constitue pas le seul mystère. 


Il ne restait pratiquement rien des 1634 victimes occupant les bâtiments et qui ne disparurent pas complètement. La plupart des restes humains découverts et identifiés grâce à leur ADN étaient sous forme de toutes petites pièces et non pas de corps intacts ou peu s’en faut. Qu’est-il arrivé aux près de 3000 corps qui furent annihilés pendant les dix secondes que durèrent les disparitions des tours de 110 étages ? Réponse : la même chose que ce qui est arrivé aux meubles des bureaux, aux placards, aux téléphones, aux ordinateurs et autre contenu des tours. Virtuellement aucune trace de tous ces objets usuels ne fut non plus retrouvée. Ces objets, comme les corps humains, se sont transformés en une mixture de tous petits éclats et de poussières d’une taille inférieure à 100 microns, qui flottèrent sur l’océan et y retombèrent en grande partie. Comme l’avait fait remarquer un des tamiseurs et rechercheurs de ground zéro, la plus grosse pièce d’équipement qui fut retrouvée, fut un fragment de cadran de téléphone. 

Maintenant, plus de 11 ans après les évènements, le gouvernement de la ville de New York a finalement reconnu ce mystère. Dans une note rédigée à l’intention des familles des victimes du 11 Septembre, l’officiel de la ville de New York Casey Holloway a annoncé ce Lundi 1er Avril, que les services du Chief Medical Examiner allaient commencer à fouiller 60 contenus de camions des débris du WTC qui ont été entreposés à Fresh Kills sur l’île de Staten. La ville dit qu’elle espère trouver les restes de quelques 1116 victimes toujours portées disparues. 

Malheureusement, les chances de trouver plus de restes de quelques victimes additionnelles semblent être quasiment nulles. Après tout, les débris des tours jumelles (NdT: et du 3ème bâtiment effondré: le WTC7…), ne représentent pas 50% de la masse totale des tours (qu’est-il arrivé au reste de cette masse ?), ont déjà été considérablement tamisés il y a plus de dix ans. La décision de la ville le 1er Avril de retamiser des débris ressemble plus à cette décision de George Bush de se mettre à quatre pattes dans le bureau ovale de la Maison blanche et de regarder sous son bureau pour trouver les armes de destruction massive irakiennes qu’on ne trouvait pas. Cela ne serait-il pas une sorte de mauvais poisson d’Avril ? 

L’absence de corps écrasés mais entiers, de meubles de bureaux et d’équipement et de 50% de la masse des tours suggère que les tours jumelles (et WTC7), ne se sont pas effondrées, mais qu’elles ont explosées (voir le film sur YouTube “North Tower Exploding”), ceci expliquerait pourquoi de tous petits morceaux de corps humains et d’os ont été retrouvés partout sur les toits environnants et celui de la Deutsche Bank voisine en 2006. Aucun effondrement gravitationnel, comme celui dont le rapport gouvernemental du NIST fait état, ne pourrait de manière plausible pulvériser des squelettes humains en infimes particules et les disperser sur les toits des bâtiments avoisinants. 

Les tours et les gens qui étaient dedans ont-ils été pulvérisés par des explosifs ? C’est ce que beaucoup des familles de victimes du 11 Septembre croient. Robert McIlvaine, dont le fils Bobby a été assassiné dans les tours ce 11 Septembre 2001, a dit qu’en gros, la moitié des familles partagent sa suspicion et son avis sur le fait que les tours ont été détruites à l’explosif dans une attaque fausse-bannière. William Rodriguez, le célèbre héros du 11 Septembre qui a parlé à des centaines de milliers de personnes autour du monde, est un autre représentant des survivants de ce jour néfaste et qui affirme que l’évidence pour une “démolition contrôlée” est un secret de polichinelle. 

Le scientifique Carl Sagan a un jour stipulé que “l’absence de preuve n’est pas la preuve d’absence” ; mais parfois, l’absence de preuve EST l’arme fumante du crime. L’absence de corps intacts, du contenu des bureaux et de la moitié de la masse des tours jumelles est une “arme encore fumante” prouvant que les tours ont été démolies à l’explosif. Le contenu manquant et la masse des tours ne sont pas la seule “absence” mystérieuse liée aux attentats du 11 Septembre. D’autres “preuves manquantes” toutes aussi notables incluent: 

L’absence des plus de 80 vidéos gouvernementales concernant l’attaque sur le Pentagone, dont certaines furent confisquées par le FBI quelques moments après l’attaque. Seuls quelques secondes ont été diffusées et ces quelques secondes montrent une explosion au pentagone mais pas de gros avion de ligne.

L’absence des 100 tonnes du Boeing 757 qui est supposé avoir percuté le Pentagone. Il n’y a aucune trace des débris de cet avion de ligne de 100 tonnes ou des bagages des passagers ou des corps des passagers ou de quoi que ce soit qui ait été retiré d’une des trois zones distinctes qui ont été endommagées au Pentagone.

L’absence des 100 tonnes du Boeing 757 qui est supposé s’être enfoui dans la terre meuble sous un trou apparent de 5m à Shankville en Pennsylvanie. Il n’y a aucune évidence des 100 tonnes de débris de l’apparareil commercial, ni des corps des passagers, ni de leurs bagages, rien n’a été récupéré de la zone où l’avion est supposé s’être écrasé.
L’absence des listes officiels de passagers, des vidéos de sécurité, de souches de tickets, de témoignages des employés des compagnies aériennes ou de toute autre preuve montrant que 19 jeunes arabes, blâmés pour les attentats fussent même dans les avions.

L’absence des enregistrements audio des debriefings des personnels de la FAA (NdT: Federal Aeronautic Agency) évaluant ce que chacun a expérimenté de jour là. Ces enregistrements ont été confisqués par un superviseur de la FAA et ont été détruits, passés à la machine à confettis et stockés dans des endroits séparés de façon à ce qu’ils ne puissent pas être récupérés et reconstruits.

L’absence des boîtes noires indestructibles des avions qui ont percutés les tours jumelles. Le gouvernement américain dit que ces boîtes noires n’ont jamais été retrouvées, mais des personnels de premières assistances disent qu’ils étaient présents sur les lieux lorsque les boîtes noires ont été retrouvées et emmenées par des agents du FBI.

L’absence de la preuve la plus fréquemment citée par le gouvernement américain: Les enregistrements audios et vidéos des longues séances de torture et le transcript des fausses confessions du “cerveau du 11 Septembre”, le mentalement retardé Abou Zoubaïdah et son comparse Khalid Sheikh Mohamed. La CIA admet avoir illégalement détruit ces enregistrements, des rapports de seconde main anonymes cités dans le rapport de la commission d’enquête demeurent comme étant les seuls soutiens du scenario officiel des pirates de l’air.

L’absence de toute explication innocente et plausible pour le rapport prématuré de la BBC rapportant, avant qu’il ait eu lieu, l’effondrement de la tour 7 du WTC et la confession de Larry Silverstein (NdT: propriétaire du WTC7) stipulant qu’il avait fait démolir le bâtiment et la bien sûr bien plus évidente démolition contrôlée de ce building.

Dans chacun de ces cas, tout comme pour les 1116 victimes disparues, l’absence de preuve est le “canon encore fumant de l’arme du crime”. 

Le gouvernement des Etats-Unis fait maintenant face à une complète absence de légitimité.


http://resistance71.wordpress.com/2013/04/04/11-septembre-quand-la-pulverisation-des-tours-pulverise-la-legitimite-du-gouvernement-americain/

Commenter cet article

Philippe 12/04/2013 19:07


Il serait intéressant, en face du nombre relativement important de questions sur des aspects techniques remettant en cause la théorie « avions+terroristes » des événements du 11
septembre, et du nombre d'êtres qui se posent des questions à propos de ces événements, que Georges Bush ou/et Barack Obama, participent au moins une fois à un débat public vidéo et/ou
produisent un document écrit à ce propos. S'ils étaient harcelés de questions, il serait concevable qu'ils soient fatigué, agacé d'avoir à répondre à ce sujet. Mais ils ne semblent pas avoir du
moins directement été harcelés de questions à ce propos.


Pour le moment, je n'ai pas trouvé de réponse de leur part à ce sujet (à moins qu'une interview ai déjà été réalisé mais je ne suis pas au courant) et ceci reste un point pour le moins
intriguant. Ce pourrait sembler logique vis-à-vis de leur fonction. Il me semble qu'il y a une situation particulièrement flottante au « niveau » de l'information donnée au public
depuis les dirigeant des États-Unis à ce propos, une sorte d'absence. Pour l'instant, ce qu'ils ont fait par rapport au 11septembre c'est commémorer, des hommages émus, des recueillements... Ce
genre de comportement implicitement signifierai qu'il y ait bien eu ces attentats. Mais pour l'instant il y a encore des questions en suspend.


Peut-être le fait de ne guère informer officiellement le public, ne guère débattre à propos de questions remettant en cause la version officielle est partie prenante d'un plan prévu à l'avance.
Une forme d'exercice de prise de conscience collective ? Pousser les gens à remettre en question leur gouvernement, les pousser à être plus réfléchis ?




P { margin-bottom: 0.21cm; }

Arlette 10/04/2013 20:39


Jesse VENTURA : sur le 11 SEPTEMBRE 2001 :


http://youtu.be/F7ZLK6xchMY

Arlette 10/04/2013 01:52


Richard GAGE, Architecte connu (Wikipédia) - W.T.C. l'Amérique découvre la Vérité à la TV :   http://www.dailymotion.com/video/x9l1e8_wtc-l-amerique-decouvre-laverite-a_news

Arlette 10/04/2013 01:40


http://www.dailymotion.com/video/xazd8i_5-objets-du-scandale-11-septembre_news

Arlette 10/04/2013 01:27


http://www.dailymotion.com/video/xamyxr_bigard-chez-paul-amar-sur-le-11-se_fun

Laurent Franssen 07/04/2013 18:06


" De LA C I AL-KAIDA "

Medine - enfant du destin* 

Bart 07/04/2013 16:14


@Max. Je sais c'est qui ! Je sais c'est quoi !


C'est la C.I. ....aaaaaahh!



LF 05/04/2013 23:32


http://www.youtube.com/watch?v=CYtlfNlAjhk

on ne devrait plus debattre de cela mais chercher les organisateurs. 

Arlette 05/04/2013 21:19


Copie d'un commentaire récent à cause des youtubes à voir : 
Bonjour, Tout a été pulvérisé sauf un passeport "retrouvé" miraculeusement intact
! ! ! (celui de Mohamed ATTA… pilote d’un avion).http://www.vaed.uscourts.gov/notablecases/moussaoui/exhibits/prosecution/WT00001.htmlDivulguer
les vrais Responsables du 911 , c'est une guerre ouverte avec l'entité.
A savoir que tous les témoins clés qui ne partageaient pas la théorie officielle sont tous morts mystérieusement.
-- Barry Jennings – décédé à l’âge de 53 ans – raconte ce qu’il a vu lorsqu’il était piégé dans la tour 7 le 11/9. Jennings a dit aux journalistes le jour du 11 Septembre, tout comme devant les
caméras de Loose Change en 2007, qu’il a entendu des explosions répétées à l’intérieur du bâtiment avant que les Tours 1 et 2 ne
s’effondrent ; il a assuré avoir « enjambé des corps » au moment où on l’évacuait du hall « dévasté » du WTC 7.
La suite =>  http://reopen911.wordpress.com/2008/10/09/temoignage-de-barry-jennings-survivant-du-wtc7-et-decede-le-19082008/--
L'Expert Hollandais Danny Jowenko, spécialiste en démolition contrôlée et connu pour avoir affirmé au vu des images de la chute du World Trade Center 7 (dont il ne connaissait pas l'existence
avant cette expérience) qu'il s'agissait effectivement d'une démolition par explosifs, est mort dans un accident de voiture...
http://www.wmaker.net/etreinformer/11-septembre-2001-Mort-de-l-expert-hollandais-Danny-Jowenko_a1068.html
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bvay28lZiHU 

celato 05/04/2013 20:50


oui, etles images que jnai vu en rentrant de cours etaient bien sur un montage et une supoerproduction.....


faut vous soigner arlette e tcompagnie.

JASTREBIEC 05/04/2013 20:09


Les passagers des deux avions  sensés avoir percuté les  tours ( j'en doute , mais , passons ) sont décédés dans le crash....Mais les passagers  qui se trouvaient dans l'avion du
pentagone et dans celui de Pensylvanie, qui n'ont  pas percuté leurs objectifs ....Ou sont ils passés? Comment sont ils morts ?ou ,comment et par qui ont ils été éliminés ?

Arlette 05/04/2013 19:58


Hijacked passengers of Flight
93 made phone calls on the ground not in the air !    http://youtu.be/ed2kFQu6Ux0


Flight 93 : Cell Call Exposed
- CEECEE LYLES - Please Watch !


http://youtu.be/E6LPSRGwkoA    -   J'étais allée voir le film - Cinéma de la ville : VOL 93 - Beaucoup d'années plus tard, un Officiel du Gouvernement (je ne sais plus, si c'était Dick CHENEY...?) a reconnu, avoué, que LUI avait donné ordre à des avions
Militaires d'abattre cet avion vol 93 (qui s'était crashé, pour cette raison précise)
!

Arlette 05/04/2013 19:20


*** La démolition contrôlée des trois tours, suggérée par le visuel et les témoignages audio tout comme par
les vidéos d’enregistrement des effondrements, est donc confirmée et démontrée par l’analyse des ondes sismiques émises proche du temps des impacts des avions et aux moments des
effondrements.
L’analyse sismique est juste une des lignes de preuves scientifiques impliquant que les trois bâtiments furent mis à bas par démolition
contrôlée :  
=> Suit une vidéo de 20 minutes en Anglais sur les Experts Architectes et Ingénieurs analysant les évidences des démolitions contrôlées du W.T.C. 1,  2 et  7  (la vidéo est un extrait et focalise
sur la tour 7, la troisième tour effondrée). Cette vidéo se trouve en bas de l’article original en Anglais…  
Washington Blog    Le 1er Décembre 2012 - url de l’article original :
http://www.washingtonsblog.com/2012/12/seismic-evidence-prove-controlled-demolition-on-911.html  
~ Traduit de l’Anglais par     http://www.resistance71.wordpress.com/ 


Celles et ceux qui ont réclamé une nouvelle Enquête ou ont apporté un témoignage différent sur le 11
septembre sont décédés ces dernières années.


http://www.youtube.com/watch?v=bvay28lZiHU


http://islamic-intelligence.blogspot.com


Nick Rockefeller (illuminati) membre du CFR, s'est confié à Aaron Russo
11mois avant les attentats du W.T.C. voir son interview, 6 mois avant son ….......décès : 
http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-911-le-cfr-et-ro_politics#.UL5sP4bTdXsDiscours
de JFKennedy 10 jours avant sa mort :
http://www.youtube.com/watch?v=Slf4_52kTw8A voir aussi The
9/11 Black Box en SIX parties.


http://www.youtube.com/watch?v=qe8gJQNTnzA


Aimez la Vérité et gardez-vous de tout Mal ! Le Fils de l'Homme.


http://filsdelhomme.centerblog.net


 

Jérôme 05/04/2013 19:01


Il faut être vraiment naïf pour croire que les tours jumelles se sont effondrées à cause des avions, tout indique clairement qu'elles ont été détruites par explosifs comme on le fait couramment
pour détruire des bâtiments.


 


Et dire qu'il y en a qui croient réellement la version officielle, c'est navrant...réveil les gars, en général la Vérité est diamétralement à l'opposé des versions officielles que les
gouvernements nous pondent. Si vous n'avez pas encore compris ça, alors rendormez-vous, continuez à croire au Père Noël et à voter un coup à gauche, un coup à droite, en espérant naïvement que
ces 2 bords, artificiellement créés pour faire croire au bas peuple qu'il vit en démocratie, vous sauveront...en réalité ils vous enterront vivants.

lolo 05/04/2013 17:52


Paroles Le Grand Incendie noir désir


Ca y est, le grand incendie
Y'a l'feu partout, emergency
Babylone, Paris s'écroulent
New-York City, Iroquois qui déboulent
Mainteant... Allez

London, Delhi, Dallas dans l'show
Hommage à l'art pompier
T'entends les sirènes, elles...
Sortent la grande échelle
Vas-y... Go!

Hommage à l'art tectonique
Un techno-picnic sur la terre eventrée
Mais la faille est creusée, atomisée
Claudia Schiffer dit qu'elle a même pas peur
Et tout le monde aupplaudit à la télé
Ressaisis-toi, ressaisis-toi
Faut courir maintenant, elle, elle est dans un bunker
Y'a plus de programme, y'a même plus d'heure
A vous l'antenne

C'est l'incendie, le grand incendie
C'est l'incendie, le grand incendie
C'est l'incendie, le grand incendie

C'est le raz-de-marée
Les rats peuvent plus se marrer
S'enfuir s'cacher
Dans une planque s'enterrer
La marge est infime
Au bord de l'abîme
Implosion, explosion, mort aux cons riment
Carpules, salauds
Bourgeois, blaireux
Chacun pour soi, ça détale dès qu'on a eu le déclic
Wanadoo
Do wap a doo
I wanna, I wanna, wanna go with you
Trop tard, petit, petit malin
Indemnités c'est peanuts t'auras rien
Cours ! Cours ! Cours ! Cours !
No limit à la fuite
Accélère

Accélère, c'est pas le moment
Tu crois toujours que tu peux t'arrêter
Te jeter dans un coin te coucher
Oublier la cadence

C'est l'incendie, le grand incendie
l'incendie, le grand incendie...

Max 05/04/2013 15:58


La pulvérisation de ces tours est l'acte d'un monstre...


Mais lequel ?


http://www.youtube.com/watch?v=EnvxLKtVyZ0


...

Philippe 05/04/2013 15:49


Je reprends mon dernier commentaire qui  me semble assez peu clair. Je voulais évoquer que dans ce domaine particulier des décisions de certains êtres au
gouvernement des Etats-Unis, des « si » peuvent permettre plus de précautions avant de juger de leur attitude. D'autant qu'il y a probablement de nombreuses choses de non évoquées
publiquement de la part de certains d'entre eux, en ce qui concerne
leurs motivations.




P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { }

Philippe 05/04/2013 15:21


"Philippe,   "avec des SI",  on  construit des châteaux !" Ou permettre plus de précautions avant de juger de l'attitude de quelqu'un.  

Philippe 05/04/2013 14:53


A moins que certains actuellement considérés comme disparus aient été transférés dans d'autres lieux et n'aient pas été tués. A propos de l'article, qu'il n'y ait pas eu nettement de corps en
quantité, étayerait, entre autres hypothèses, une hypothèse de charges nucléaires qui fait que la plupart des corps soient
peu/pas reconnaissables. Si du moins il y avait encore des gens dedans, parce que si c'était un hologramme, ceux qui agitaient un foulard à la fênetre ou d'autres qui se sont lancés dans le vide
n'étaient pas en dur.

Arlette 05/04/2013 14:46


Il est aussi probable que, pour sa part, prévoyant de parler d'êtres
alienigènes, Kennedy fut assassiné.
 
                                                 
Commentaire n°2 posté par Philippe aujourd'hui à 14h12


Philippe,   "avec des SI",  on  construit des châteaux !

Arlette 05/04/2013 14:40


ça ne fera pas revenir les 3'000 Morts (tués) - Le World Trade Center
(1966 - 2001)


http://www.visite-usa.fr/villes/nyc-wtc.htm#wtcplan

Philippe 05/04/2013 14:12


Peut-être cette attaque d'avion était un hologramme. Il n'y avait peut-être pas d'avions « en
dur ». Assez fréquemment, Bush et d'autres sont vus comme de potentiels « salauds ». Mais peut-être subissent-ils des pressions
d'êtres + ou – humanoïdes. En réalité, il sont peut-être des sauveurs. En participant à ceci ils ont peut-être évité pire. Il est aussi probable que, pour sa part, prévoyant de parler d'êtres alienigènes, Kennedy fut
assassiné.




H1 { margin-bottom: 0.21cm; }H1.western { font-family: "Times New Roman",serif; }H1.cjk { font-family: "DejaVu Sans"; }H1.ctl { font-family: "Lohit Hindi"; }P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { }

re.re open 911 05/04/2013 13:49


la question a poser :


Qui avait les moyens financiers, logistiques, et administratifs pour ce genre d'opérations ?


Pourquoi aucun des avions qui devaient assurer la protection en cas d attaques n ont ils pas décoller pour leur mission ?


Pourquoi a t on retrouvé le passeport de Hattab dans les décombres alors que personne n a retrouvé les boites noires ?


Pourquoi plusieurs témoignages on été ignorés ? ceux de  l equipe de pompiers qui se trouvaient dans les tours ?


Pourquoi n ont ils pas diffusé les vidéos de surveillance de l hotel a coté du pentagone, surtout que plusieurs d entre elles pointaient sur le lieu d impact de l avion  ?


 

zarmagh 05/04/2013 13:41


La lecture de cet article et des commentaires m'indiquent avec certitude que tous les malades mentaux ne sont pas internés !


C'est à cause de site comme celui-ci, qui publie n'importe quoi, qu'Internet sera un jour censuré !!!

Arlette 05/04/2013 13:30


... 
Le Scientifique Carl SAGAN a, un jour, stipulé que “l’absence de preuve n’est pas la preuve d’absence” ; mais parfois, l’absence de preuve EST l’arme
fumante du crime.



 L’absence de corps intacts, du contenu des bureaux et de la moitié de la masse des tours jumelles est une “arme encore fumante” prouvant que les tours ont été démolies à l’explosif. Le
contenu manquant et la masse des tours ne sont pas la seule “absence” mystérieuse liée aux attentats du 11 Septembre. D’autres “preuves manquantes” toutes aussi
notables incluent :
·       
L’absence
des plus de 80 vidéos gouvernementales concernant l’attaque sur le Pentagone, dont certaines furent confisquées par le FBI quelques moments après l’attaque. Seuls quelques secondes ont été
diffusées et ces quelques secondes montrent une explosion au Pentagone mais pas de gros avion de ligne.  LIRE la suite :   http://resistance71.wordpress.com/ 

Patrick 05/04/2013 11:43


http://www.monde-diplomatique.fr/2003/11/BOIRAL/10677

Trente ans d’une institution secrète




Pouvoirs opaques de la Trilatérale


Dirigeants des multinationales, gouvernants des pays riches et partisans du libéralisme économique ont vite compris qu’ils devaient se concerter s’ils voulaient imposer leur vision du monde. Dès
juillet 1973, dans un monde alors bipolaire, David Rockefeller lance la Commission trilatérale, qui va marquer le point de départ de la guerre idéologique moderne. Moins médiatisée que le
forum de Davos, elle demeure très active, au travers d’un réseau d’influences aux multiples ramifications.



par Olivier Boiral, novembre 2003

Sa charte fondatrice résume : « Centrée
sur l’analyse des enjeux majeurs auxquels font face l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et le Japon, la Commission s’attache à développer des propositions pratiques pour une action conjointe.
Les membres de la Commission regroupent plus de 200 distingués citoyens provenant des trois régions et engagés dans différents domaines (2). » 

La création de cette organisation opaque, où se côtoient à huis clos et à l’abri de toute
compromission médiatique des dirigeants de multinationales, des banquiers, des hommes politiques, des experts de la politique internationale, ou encore des universitaires, coïncide à ce moment
avec une période d’incertitude et de turbulence dans la politique mondiale. La gouvernance de l’économie internationale semble échapper aux élites des pays riches, les forces de gauche paraissent
de plus en plus actives, en particulier en Europe, et l’interconnexion croissante des enjeux économiques appelle une coopération plus étroite entre les grandes puissances. La Trilatérale va
rapidement s’imposer comme un des principaux instruments de cette concertation, soucieuse à la fois de protéger les intérêts des multinationales et d’« éclairer » par
ses analyses les décisions des dirigeants politiques (3).

A l’image des rois philosophes de la cité platonicienne contemplant le monde des idées pour insuffler leur sagesse transcendante dans la
gestion des affaires terrestres, l’élite rassemblée au sein de cette institution fort peu démocratique ­— et que la démocratie inquiète dès lors que des groupes autrefois silencieux s’en
mêlent — va s’employer à définir les critères d’une « bonne gouvernance » internationale. Elle véhicule un idéal platonicien d’ordre et de supervision, assuré par une classe privilégiée de technocrates qui place son
expertise et son expérience au-dessus des revendications profanes des simples citoyens :« Un lieu
protégé, la Cité trilatérale, où la technè est loi, commente Gilbert Larochelle. Et, postées en surplomb, des sentinelles veillent, surveillent. Le
recours à l’expertise ne relève point d’un luxe, il offre la possibilité de mettre la société face à elle-même. Le mieux-être ne vient que par les meilleurs qui, en leur hauteur inspirée,
produisent des critères pour les relayer vers le bas (4).

Archives

Articles récents