Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les vestiges archéologiques de l'Irak irrémédiablement détruits par l'invasion américaine

Publié par wikistrike.com sur 24 Mars 2013, 21:00pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Les vestiges archéologiques de l'Irak irrémédiablement détruits par l'invasion américaine

 

 

1005679_Porte_dIshtar_Babylone-copie-1.jpgLes archéologues perdent littéralement pied au Proche-Orient. La guerre de dix ans en Irak a détruit les vestiges uniques des cités bibliques. Des centaines de milliers d’artefacts, de monuments et de reliques sont définitivement perdus et la menace pèse désormais sur les sites archéologiques en Libye et Syrie.

Le berceau de la civilisation humaine perd à vue d’œil les preuves de sa préséance. L’Irak était dans le temps littéralement truffé d’objets archéologiques uniques mais dix années de bombardements et d’échanges de tirs et les chenilles de chars ont broyé les couches de sol qui contenaient de précieux artefacts inédits. Evgueni Satanovski, président de l’Institut du Proche-Orient parle de l’ampleur des destructions.

« L’Irak n’est plus la trésorerie archéologique qu’il était. C’est pendant des siècles écoulés après la défaite du khalifat des Omeyades que Bagdad était le centre d’une puissance arabe mondiale. Toutes les briques faisant jadis partie de la porte de la déesse Ishtar et les trésors d’or des temps sumériens ont disparu sans laisser de traces ».

Les bombes américaines ont effacé de la face de la terre les musées de Tikrit et de Mosul avec leurs collections assyriennes provenant de Ninévie et de Nimrud. Les historiens craignaient surtout les pillages et ils n’ont pas tardé à commencer en faisant disparaître plus de 170 mille objets de valeur du Musée national à Bagdad. Les historiens disent qu’il y a peu de récupérer cette collection, ajoute Evgueni Satanovski :

« Nous pouvons malheureusement affirmer en tout état de cause que les fouilles archéologiques ne pourront pas reprendre en Irak pendant des années et même des décennies à venir ou se feront à une échelle très limitée ».

La commission de l’UNESCO est sérieusement préoccupée par la situation qui s’est créée à Bagdad. L’Irak qui gît en ruines avec des trous de bombes à la place de sites historiques, fait penser au spectacle qu’on a pu observer en 2001 dans la vallée de Bamian en Afghanistan. Les islamistes avaient alors fait sauter des statures géantes de Bouddha datant du 2e siècle. La communauté internationale a flétri les Talibans et les États-Unis étaient les plus indignés. Mais la campagne militaire en Irak a commencé et maintenant, dix ans après, on peut faire le bilan : les bombes américaines ont anéanti plus de 100 000 monuments d’art et d’architecture sumériens, babyloniens, assyriens, persans et islamiques. C’est la même histoire qui se répète malheureusement en Syrie et Libye avec la destruction des dizaines de sites historiques.

 

Source: Voix de la Russie

Commenter cet article

OTOOSAN 27/03/2013 20:31


On assiste en live à une (de plus) réécriture de l' Histoire !

Socrate 25/03/2013 02:44

Pour ne faire qu'un grand israheil et dans l'idée du nouvel ordre mondial, la destruction de tout passé est dans les intentions messianiques des fomenteurs complotistes. Le complot mondial est bel
et bien apparent. Il faut vraiment être sans matière grise ou être complice pour persister à ne pas entendre, ni constater. L'objectif de destruction des nations est aussi appliqué pour la France
et les 26 autres pays enchaînés par la dictature de la prétendue europe économique. Tout le monde comprend maintenant que l'objectif de la dictature des apatrides mafieux est de briser cultures,
caractéristiques, économie, armée de défense, lois, souveraineté, frontières, langue et race. Si chacun réagit à son propre niveau en s'opposant autant que possible sur tous les fronts alors le
projet de ces criminels sera étouffé. C'est aussi ce que disait ce crapuleux Brezinski. Ainsi nous sauront qui a fait quoi et nous pourrons ensuite les juger et les mettre hors d'état de nuire. En
effet, ces gens, ces apatrides et leurs larbins politicards sont une organisation destructrice et prédatrice de la vie terrienne. Chacun doit faire son petit bout d'effort afin de les éradiquer au
plus vite. Ils ne sont pas très nombreux et nous sommes des centaines de millions. N'agissons pas tel un troupeau mais bien comme une armée qui vaincra car n'est esclave que celui qui veut l'être.
Ensemble nous pouvons les stopper, les arrêter, les juger puis les éradiquer.

Cassie 25/03/2013 01:01


seraient-ils en train de détruire tout ce qui pourrait nous éclairer sur notre histoire????


ça ne m'étonnerait absolument pas, ces gens ne reculent devant rien pour le pouvoir


Quand est-ce qu'un grand tremblement de terre détruit washington??? on verra ce qu'il diront de leur monuments à la con

dvd 25/03/2013 00:37


"Toutes les briques faisant  jadis partie de la porte de la "déesse" ishtar et les trésors d'or des temps sumériens ont disparus sans laisser de traces." Pour l'or je ne sais pas mais pour
la porte elle se trouve au musée de Pergame à Berlin en Allemagne.Ils ont pas du la chercher longtemps.Et pour l'or ...en cherchant bien cela pourrait expliquer la richesse de l'Allemagne.Mais
bon je ne suis pas un détective.Je suis toujours très surpris quand les choses disparaissent sans laisser de traces(ça me rapelle les tonnes d'or disparues après l'effondrement du world trade
center).Y aurait-il parfois des trous dans le continuum spatio temporel qui engloutiraient ici et là ,tantot des babioles,tantot des trésors?

Archives

Articles récents