Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Londres et Rome ébranlées par des manifestations contre l'austérité

Publié par wikistrike.com sur 20 Octobre 2012, 19:33pm

Catégories : #Social - Société

Londres et Rome ébranlées par des manifestations contre l'austérité

 

1684745_3_e4dd_manifestation-de-l-english-defence-league-a_.jpg

 

Des dizaines de milliers d'Italiens et de Britanniques ont dénoncé samedi "l'échec" des politiques d'austérité et de rigueur menées dans ces deux pays. Ils estiment que les gouvernements de Mario Monti et de David Cameron font fausse route.

"L'austérité, ça ne marche pas. Ce sont les plus pauvres et les plus vulnérables qu'on assomme", a dénoncé Brendan Barber, secrétaire général de la confédération syndicale britannique Trades Union Congress (TUC). "Les ministres nous disent que si on accepte de souffrir, la reprise sera au rendez-vous. Au lieu de cela, nous sommes enlisés dans la récession", a-t-il ajouté à Londres.

"La politique d'austérité et de rigueur non seulement est un échec mais c'est la grande coupable des difficultés de ce pays", lui a fait écho à Rome Susanna Camusso, la cheffe de la CGIL, principale confédération syndicale d'Italie.

Elle a appelé à "combattre" une politique "qui génère un appauvrissement progressif du pays et parce qu'on ne peut pas dire à deux générations d'Italiens que leur avenir c'est la précarité".

150'000 personnes à Londres

Quelque 150'000 personnes - selon les organisateurs - ont défilé samedi après-midi dans le centre de Londres. Le cortège, comprenant notamment infirmières, ambulanciers, bibliothécaires et agents d'entretien, est passé devant le parlement de Westminster, avant de gagner Hyde Park. Des rassemblements similaires ont également eu lieu à Belfast et à Glasgow.

Le gouvernement a répondu à certaines demandes des syndicats et du Parti travailliste en faveur de la croissance en avantageant notamment les prêts aux entreprises. Mais David Cameron a annoncé que les Britanniques devaient s'attendre à de nouvelles "décisions douloureuses", alors que les prévisions économiques sont sombres.

En Italie également, des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés samedi dans le centre de Rome à l'appel de la CGIL. Ils dénonçaient les suppressions d'emplois, les fermetures d'usines et la politique d'austérité menée par le gouvernement "technique" de Mario Monti.

 

Source: Romandie

Commenter cet article

Laurent Franssen 21/10/2012 09:13


Supprimez la speculation.

Je le repeterais jusqu a effet.

LKP. 

Archives

Articles récents