Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

M106 vous tend ses bras, même ceux que l’on ne voit pas

Publié par wikistrike.com sur 6 Mai 2012, 23:01pm

Catégories : #Astronomie - Espace

M106 vous tend ses bras, même ceux que l’on ne voit pas


Messier106-Hubble

Messier 106 (M106 ou encore NGC 4258) est une galaxie spirale allongée, dans laconstellation des Chiens de Chasse, à environ 25 millions d’années-lumière. Ce qui nous semble énorme (250 millions de milliards de kilomètres), est considéré comme proche par le télescope spatial Hubble. Donc, si vous prenez une série d’images de M106 par Hubble et que vous les “collées” ensemble, comme ce qu’a fait l’astronome amateur André vd Hoeven , vous obtenez ce magnifique portrait !

Vous pouvez soit agrandir la photo d’entête ou utiliser l’application ci-dessous pour zoomer à l’intérieur ou ouvrir son énorme version sur Flickr.

 

 

La structure globale est assez typique, pour une spirale à deux bras vu sous cet angle… ces taches rouges marquent l’emplacement occupé par la formation des étoiles . Les jeunes étoiles chaudes chauffent le gaz environnant et l’hydrogène, à l’intérieur, y réagit en brillant.

Sur l’imge de Hubble nous pouvons apercevoir 2 bras, mais dans celle réalisée grâce, notamment, aux données du télescope spatial Chandra (ci-dessous) nous pouvons constater que cette galaxie spirale a, en fait, 4 bras.

ngc4258_comp

Mais comment cela se fait-il ? 
L’image est une combinaison des données de télescopes et de longueurs d’onde : la lumière visible est affichée en dorée, l’infrarouge en rouge, les longueurs d’onde radio en violet et les rayons-X en bleu et ces deux derniers montrent clairement ces bras supplémentaires. Les rayons X sont émis par un gaz très chaud, aux alentours des millions de degrés, et l’onde radio est émise par un gaz avec un fort champ magnétique qui l’imprègne. C’est un indice sur ce qui se trame dans le cœur de la galaxie qui est très lumineux, rayonnant plus intensément que ce que vous vous attendez à constater d’une galaxie dite normale.

La raison de toute cette effervescence ? Un trou noir se nourrissant activement dans le noyau de la galaxie. Et il est grand : environ 40 millions de fois la masse du Soleil. La matière de la galaxie s’engouffre dans le trou noir, s’entassant dans un énorme disque juste à l’extérieur du plongeon final. Ce disque est incroyablement chaud et pour des raisons qui ne sont pas encore entièrement comprises (mais qui impliquent des champs magnétiques intenses) il entretient des faisceaux jumeaux d’énergie et de matière qui soufflent à des vitesses élevées dans des directions opposées. Ils frappent le gaz en le chauffant dans la galaxie, et c’est ce qui éclaire ces bras supplémentaires.Ces faisceaux sont de forme conique, c’est pourquoi nous ne voyons qu’une partie de ce gaz allumé.

trou-noir-faisceauxBizarrement, les faisceaux explosent à travers le disque de la plus grande galaxie. Habituellement, le disque du trou noir est sensiblement aligné avec l’extérieure de la  galaxie elle-même, de sorte que les faisceaux sont perpendiculaires au centre de la galaxie, comme dans la représentation ci-contre, mais il est clair que ce n’est pas le cas ici !

Comme quoi, nous avons toujours besoin de porter plusieurs regards différents pour dévoiler les secrets de l’univers…

A partir de l’image du jour sur le site de la NASA APOD : M106 Close Up et de l’observatoire CHANDRA : Mysterious Arms Revealed.

 

Source: Gurumed

Archives

Articles récents