Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Machu Picchu: Découverte d'une porte secrète !

Publié par wikistrike.com sur 25 Janvier 2013, 14:41pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

 

Machu Picchu: Découverte d'une porte secrète !


Depuis plus de quinze ans, Thierry Jamin, archéologue et aventurier français, explore les jungles du sud du Pérou dans toutes les directions. Il cherche des indices d'une présence permanente des Incas en forêt amazonienne, et la légendaire cité perdue dePaïtiti.

Après la découverte d'une trentaine d'incroyables sites archéologiques, situés dans le nord du département de Cuzco, entre 2009 et 2011, qui comprennent plusieurs forteresses, des centres cérémoniels et funéraires et des petites villes incas composées de centaines de bâtiments, de rues, de nombreux passages et places ..., Thierry Jamins'est lancé dans un voyage incroyable au Machu Picchu.

Il y a quelques mois, lui et son équipe pensent avoir réalisé une découverte archéologique extraordinaire dans la cité inca trouvée par Hiram Bingham en 1911.

machu_piccu_d_couverte_tombe_inconnue.jpeg

 Analyse du sous-sol à sur le site de Machu Picchu


Cette découverte a été rendue possible grâce au témoignage d'un ingénieur français qui vit à Barcelone, en Espagne, David Crespy. En 2010, alors qu'il visitait la cité perdue, il avait remarqué la présence d'un étrange «refuge» situé au coeur de la cité, au pied de l'un des bâtiments principaux.
Pour lui, il n'y avait pas de doute à ce sujet, il y voyait une "porte", une entrée scellée par les Incas.

En Août 2011, David Crespy tombe par hasard sur un article sur Thierry Jamin et son travail dans le Figaro magazine (L'Eldorado et la cité perdue des Incas). Immédiatement, il décide de contacter le chercheur français. 

Thierry Jamin, qui a enquêté sur plusieurs lieux de sépulture au nord de Cuzco, a écouté attentivement l'histoire de David Crespy. Rapidement, il veut confirmer les faits à l'origine de l'histoire.
Accompagné par des archéologues de l'Office régional de la Culture de Cusco, il a pu visiter le site à plusieurs reprises.

Ses résultats préliminaires sont sans équivoques: il s'agit bien d'une entrée, bloquée par les Incas à un moment indéterminé de l'Histoire.
Elle est étrangement similaire à celle d'un site funéraire, tels que ceux  que Thierry Jamin et ses compagnons trouvent souvent dans les vallées de Lacco etChunchusmayo.

Afin de confirmer l'existence de cavités dans le sous-sol de l'édifice, en Décembre 2011Thierry et son équipe soumettent une demande officielle au Ministère de la Culture à Lima, afin d'effectuer un relevé géophysique à l'aide d'instruments à ondes électromagnétiques. Cette licence a été accordée quelques mois plus tard.

Réalisée entre le 9 et 12 Avril 2012, l'étude électromagnétique confirme la présence de plusieurs salles souterraines !
Juste derrière cette fameuse entrée, un escalier a également été découvert. Les deux voies principales semblent conduire à des chambres spécifiques.

Les différentes techniques utilisées par les chercheurs ont permis de mettre en évidence la présence de matériel archéologique important, y compris des dépôts de métal et une grande quantité d'or et d'argent !

Thierry Jamin est en train de préparer la prochaine étape: l'ouverture de l'entrée scellée par les Incas il y a plus de cinq siècles.

Le 22 mai 2012, il a officiellement déposé une demande d'autorisation auprès des autorités péruviennes qui permettrait à son équipe de procéder à l'ouverture des chambres funéraires.

Ce projet, "Machu Picchu 2012", est maintenant étendu à une période de six mois. A la clé, un trésor archéologique extraordinaire et quelques nouvelles révélations sur l'histoire oubliée de l'empire Inca.

Bientôt, vous verrez le Machu Picchu avec un autre regard... 

Source:

    Commenter cet article

    Jules 31/01/2013 23:48


    @mopichu


    C'est une histoire de gros sous ! Les états propriétaires des sites font payer les fouilles ! Ils ne vont pas tuer la poule aux oeufs d'or en cinq minutes !!!! Alors les listes d'attente
    s'allonges. Les délais de fouilles ainsi que les surfaces diminuent. Et biensur les tarifs explosent ... Normal quoi !


     


    @Alec


    Je n'ai jamais mis les pieds a machu picchu mais l'accès doit pas être facile facile ! Alors monter une pelleteuse là haut ça doit tenir de la mission impossible !


    Surtout qu'avec une simple perceuse (avec une mèche suffisement longue !) et une mini-caméra ça doit suffir, en n'abimant rien. Un petit trou ça ce rebouche.


    Si ça se trouve, il n'y a rien à trouver ... Et s'il y a vraiment ... Ca va faire encore monter les tarifs de fouilles ! ... Pour plus tard ...

    mcpichu 31/01/2013 16:51


    "Pourquoi diable l'homme se sent-il obligé de tout savoir"


    Ce n'est pas une obligation c'est une recommandation. Certes, pour vivre son train train quotidien de travailleur à l'usine ce n'est pas indispensable, encore que même là le savoir peut être
    utile.


    Moi ce qui me choque c'est le temps mis pour qu'une telle découverte soit annoncée et le temps qu'il va falloir attendre pour en voir le résultat final. Je doute que l'archeologue en question
    soit aussi patient. C'est un peu comme l'histoire des portes dans les conduits egyptiens : "zut une porte, bon ! revenez dans deux ans on y fera un trou"


    Deux ans plus tard ils percent un trou, mettent une caméra : oh une autre porte ! revenez dans deux ans... C'est quoi ces archéologues ? Des inventeurs au sens nouveau du terme ? On dirait qu'il
    leur faut le temps de nous preparer les procaines histoires comme dans une série...

    Alec 28/01/2013 23:13


    Encore tout retourner.


    Tout labourer.


    Tout forcer.


    Mais merde ils peuvent pas laisser les choses en place ??


    Pourquoi diable l'homme se sent-il obligé de tout savoir, contrôler, maîtriser ?


    Ca me révulse.

    Yves 25/01/2013 23:47


    Oui, sa donne envie, j'ai hâte de voir...

    yop 25/01/2013 23:08


    passionant!


     

    Archives

    Articles récents