Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

MACS0647-JD, la plus vieille galaxie jamais identifiée dans l’Univers

Publié par wikistrike.com sur 19 Novembre 2012, 12:27pm

Catégories : #Astronomie - Espace

MACS0647-JD, la plus vieille galaxie jamais identifiée dans l’Univers

 

la-tres-vieille-galaxie-decouverte-macs0647-jd-observee-par.jpg

 

La galaxie la plus vieille jamais identifiée vient d’être découverte grâce aux télescopes spatiaux Hubble et Spitzer. Elle a été observée telle qu'elle était seulement 420 millions d'années après le Big Bang.

Des astronomes ont découvert la galaxie la plus vieille et la plus lointaine jamais identifiée. Elle est si ancienne que sa lumière a dû voyager quelque 13,3 milliards d'années avant de nous parvenir. Baptisée MACS0647-JD, cette galaxie a ainsi pu être observée telle qu'elle était seulement 420 millions d'années après le Big Bang, alors que notre Univers n'avait que 3% de son âge actuel (13,7 milliards d'années).

C'est en combinant les deux télescopes spatiaux Hubble et Spitzer et le phénomène de "lentille gravitationnelle" que les astronomes ont réussi à détecter la lumière émise par MACS0647-JD.  Le phénomène de "lentille gravitationnelle" agit en fait comme un véritable télescope cosmique. Défini par Einstein dans sa théorie de la relativité générale, il est dû aux objets extrêmement massifs (comme un amas de galaxies) qui ont un champ gravitationnel si important qu'ils parviennent à faire dévier les rayons lumineux passant à proximité. Parfois, cette déviation agit comme une loupe gigantesque en amplifiant l'image perçue de l’autre côté.

Ainsi, l'expérience CLASH (Cluster Lensing And Supernova survey with Hubble) a pu repérer cette galaxie depuis le fin fond de l'espace, révèle un communiqué du site internet de Hubble. Après un voyage de 8 milliards d'années, la lumière émise par MACS0647-JD a été amplifiée en passant à proximité d'un amas de galaxies massif, la faisant apparaître bien plus brillante qu'elle n'était en réalité. "Cet amas réalise ce qu'aucun télescope fait de la main de l'homme ne pourrait accomplir. Sans cette amplification, observer cette galaxie constituerait une prouesse herculéenne", indique Marc Postman, qui dirige l'équipe CLASH.

Une galaxie tout petite

En effet, il semblerait que MACS0647-JD soit très petite. D'après les premières observations, sa largeur ne dépasserait pas 600 années-lumière, alors que notre Voie Lactée atteint les 150.000 années-lumière. "Cet objet pourrait être l'une des nombreuses briques composant une galaxie", précise Dan Coe, du Space Telescope Science Institute américain.

"Au cours des 13 milliards d'années à venir" qui le séparent de nous, "il pourrait ainsi connaître des dizaines, des centaines, voire des milliers de fusions avec d'autres galaxies ou fragments de galaxies", estime-t-il.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Laurent Franssen 20/11/2012 20:15


Dire que toute la création trouve refuge sur Terre en Temps Obscur et , cette fois encore ( selon les médias con-cernés ), la seule volonté humaine qu'y s'en dégage et celle de tout faire
pèter.

Pourquoi L'Humain se haït'il au point de vouloir se détruire au moment ou il héberge toute vie ..? 

Archives

Articles récents