Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Malaisie : les non-musulmans n'ont plus le droit de prononcer le nom d'Allah

Publié par wikistrike.com sur 15 Octobre 2013, 08:31am

Catégories : #Religion - pensées

Malaisie : les non-musulmans n'ont plus le droit de prononcer le nom d'Allah

 

 

6a01156fb0b420970c012876cea30d970c-500pi (1)Une cour d'appel du pays a en effet maintenu une décision du gouvernement d'interdire l'utilisation du terme Allah en référence à Dieu chez les adeptes de religions non musulmanes.

 Vive polémique en Malaisie. Une controverse religieuse secoue actuellement le pays. En effet, désormais, les non-musulmans ne peuvent plus invoquer ni même prononcer le nom d'Allah. C'est en substance ce qui découle de la décision ce lundi d'une cour d'appel malaisienne. Celle-ci, comme l'indique la BBC, était amenée à juger un conflit opposant depuis plusieurs années le gouvernement malaisien à un journal chrétien. Le verdict est le suivant : le journal chrétien n'aura plus la possibilité d'employer le mot "Allah" pour désigner Dieu.

"L'usage du nom Allah ne fait pas partie intégrante de la foi chrétienne. L'usage de ce nom sèmera la confusion dans la communauté", a déclaré lundi le juge Mohamed Apandi Ali. En extrapolant cette décision : tous les non-musulmans n'ont pas le droit d'invoquer Allah. Les trois juges de la cour d'appel de Putrajaya, la capitale administrative du pays, ont cassé une décision de justice de 2009 favorable au quotidien catholique The Herald. Le journal avait obtenu à l'époque le rétablissement de son autorisation administrative d'impression, suspendue pour avoir utilisé le mot "Allah".

Peu avant le procès, un des journalistes avait déclaré à la BBC : "Si nous ne sommes pas autorisés à utiliser le mot Allah alors nous allons devoir retraduire tout la Bible".  Lawrence Andrew, le directeur du quotidien, de son côté, s'est dit "déçu et consterné". Il a annoncé qu'il allait faire appel de cette décision. "C'est un pas en arrière dans l'évolution du droit en ce qui concerne la liberté fondamentale des minorités religieuses", a-t-il poursuivi. Et de terminer en affirmant : "La nation doit protéger et défendre les droits de la minorité".

Pour rappel, la communauté chrétienne représente 9% des quelque 28 millions de Malaisiens.

 

lu sur la BBC

Source

Archives

Articles récents