Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Mali: Pourquoi la guerre pour de vrai

Publié par wikistrike.com sur 11 Janvier 2013, 21:53pm

Catégories : #Politique internationale

 

 Mali:

Nous attaquons les rebelles que nous payons pour leur offrir dans un futur proche une place dans le pouvoir en échange de matières premières, et que vive le Qatar !

 

On comprend ce soir pourquoi l'omniprésence du Qatar en France, et surtout dans le sport: Un échange... Un partage... Des matières

 

 

mmmmmmmmmmmmtaoudeni-basin-oil-mali-gas-aqmi.gif

La France a évidemment raison de s'opposer aux islamistes radicaux que l'état paye des sommes monstrueuses depuis des années pour qu'ils renversent des états et des "dictateurs" comme Khadafi en Libye ou encore aujourd'hui El-Assad en Syrie pour des richesses premières en échange d'une prise de pouvoir. La France a totalement raison de faire croire à son peuple que la liberté des hommes est plus importante que les richesses premières qui ne nous intéressent pas jusqu'au jour où ils nous appartiennent.
Nous attaquons le Nord-Mali, nous irons jusqu'à Toubouctou, dont les bédouins rebelles n'ont pas osé détruire les précieux et rares manuscrits juifs qui s'y trouvent (?) (Trop de respect peut-être), dans le but de libérer un peuple "médiocrisé' qui ne connaît que souffrances et destructions, ces mêmes "terroristes ambulants" soutenus dans leur émancipation, financièrement, par la France, comme tant d'autres régions. Faire régner la peur, et nous voilà !  

C'est donc sans l'aval de l'ONU, sans accord du parlement, que la France se jette dans une guerre qu'elle a désiré de tout son coeur, qu'elle a fabriqué de toute pièce, pour des matières premières qui sont déjà échangées par la sauvegarde des écrits juifs séculaires et l'apparition d'un futur gouvermenent malien où les islamistes ont déjà leur place, tout cela, démocratiquement.

Les dernières et récentes découvertes concernant un potentiel de richesses assez incroyables pressent et obligent le gouvernement français à une attaque plus rapide qu'envisagée, elle, qui était programmée..
En temps de crise, on forme les rebelles, on leur dit de faire ceci, de faire cela, de ne pas toucher à ceci, de ne pas toucher à cela, on leur promet un futur pouvoir qui les intégreront, et on s'empare des richesses.

Le désert est un monde hostile, mais soyez surs que ce monde détient quelques avantages... et des sauvages qui n'y sont pas nés.
Un petit mot sur les réactions politiques: c'est simple, tout le monde est pour cette guerre. En effet, malgré l'emploi de mots différents (classe/pas classe) c'est à l'unanimité que cette action est approuvée, eh oui, seule la guerre nous réunie ? Réflechissez...  

Le plus heurex, c'est sans doute BHL, à qui nous lui envotons un bon gode. 

Je vous conseille maintenant de lire le texte ci-dessous, vous comprendrez pourquoi le Qatar nous aime tant... Ah ! Paris..
.
Joseph Kirchner pour WikiStrike

 

 

Quand le pétrole et le Qatar s’invitent au Mali et au Sahel

 


Quand le pétrole et le Qatar s’invitent au Mali et au Sahel

taoudeni-basin-oil-mali-gas-aqmi.gifIl fallait s’en douter … alors que nous indiquions ici même que la carte d’implantation d’AQMI (Al Qaïda au Maghreb islamique) au Sahel ressemblait « étrangement » à celle de l’implantation des ressources pétrolières de la région, « Le Canard Enchaîné » nous révèle l’activisme diplomatique duQatar en faveur des islamistes et son implication dans le financement desmouvements armés notamment au nord du Mali.

Selon l’hebdomadaire satirique, l’émir du Qatar aurait aidé financièrement les mouvements armés qui ont pris le contrôle du Nord du Mali. Parmi ces groupes figurent notamment le fameux Mujao, lequel retient en otage 7 diplomates algériens depuis le 5 avril dernier.

Dans un article intitulé « Notre ami du Qatar finance les islamistes du Mali », le Canard Enchaîné précise que la Direction du renseignement militaire (DRM), qui relève du chef d’état-major des armées françaises, a recueilli des renseignements selon lesquels « les insurgés du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ansar Dine, Aqmi et Mujao (djihad en Afrique de l’Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar ».

Le fin mot de l’histoire : l’impétueux volatile révèle que le Qatar aurait « des visées » sur les richesses des sous-sols du Sahel, évqouant « des négociations discrètes » qui auraient d’ores et déjà débuté avec Total », pour une exploitation prochaine du pétrole de la région à l’avenir !

Toujours selon le Canard Enchaîné, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, « n’ignore aucune des mauvaises nouvelles arrivées d’Afrique subsaharienne. Et rien de l’implication de « notre ami du Qatar » –  formule d’un officier de l’état-major –  dans la « capture » du Nord du Mali par plusieurs mouvements djihadiste. »

Selon l’hebdomadaire, au début de cette année, « plusieurs note de la DGSE ont alerté l’Elysée sur les activités internationales », de l’émirat du Qatar. Mais le président Sarkozy n’ y a pas donné suite pour ne pas incommoder son »am » le cheikh Hamad ben Kalifa Al-Thani, nous dit-on.

Selon ces notes secrètes des officiers de la DRM, la « générosité du Qatar est sans pareille », l’émirat ayant également aidé « financièrement, parfois en livrant des armes, les révolutionnaires de Tunisie, d’Egypte ou de Libye ».

 

En janvier dernier, alors que la région du Sahel était soumise à des troubles de plus en plus violents, le géant pétrolier français Total avait annoncé avoir signé deux permis d’exploration avec les autorités mauritaniennes dans le très prometteur bassin de Taoudéni.

Le groupe a ainsi acquis, en tant qu’opérateur, une participation de 90% dans les blocs C 9 en mer très profonde et Ta 29 à terre dans le bassin de Taoudéni.  La compagnie nationale mauritanienne SMH détiendra les 10% restants.

Le bloc C 9, situé à environ 140 kilomètres à l’ouest des côtes mauritaniennes, s’étend sur plus de 10.000 km (!…), par des profondeurs d’eau comprises entre 2.500 et 3.000 mètres. Le bloc Ta 29 est situé dans le désert du Sahara à 1.000 kilomètres à l’est de Nouakchott, au nord du bloc Ta 7 sur lequel Total mène déjà des activités d’exploration.

En février 2011, la presse algérienne indiquait que le groupe français Total  et le groupe énergétique national algérien Sonatrach avaient dans leurs besaces plusieurs projets au Sahel. L’essentiel semblant être pour les deux groupes de « rafler » le plus de projets possibles, au Mali et au Niger.

Les récentes découvertes de richesses minières, dans le bassin de Taoudéni, large de 1,5 million de kilomètres carrés, partagé entre le Mali, l’Algérie, la Mauritanie et le Niger, provoquent en effet désormais un vif intérêt pour cette région.

Jean François Arrighi de Casanova, directeur Afrique du Nord de Total a ainsi fait état d’immenses découvertes gazières dans le secteur, freinant la progression du puits vers la zone pétrolière, en Mauritanie  et le conduisant même à parler « d’un nouvel Eldorado».

A travers sa filiale internationale Sipex, Sonatrach a par ailleurs obtenu l’approbation du ministère des Mines nigérien pour procéder à des forages expérimentaux.

Au Mali, la filiale de Sonatrach présente depuis 2007, a acquis une prolongation de deux ans, émanant du ministère malien des Mines, pour la première phase d’exploration qui prendra fin en 2013.

Simple coïncidence ? À trois mois de l’élection présidentielle au Mali, le gouvernement, déjà confronté aux enlèvements d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) et à la menace d’une crise alimentaire, a dû faire face à une nouvelle rébellion touareg puis à un coup d’état.

Ces attaques étant alors les premières de ce type depuis un accord ayant mis fin à la rébellion mais également depuis le retour de Libye de centaines d’hommes armés ayant combattu aux côtés des forces du leader libyen Mouammar Kadhafi.

 

Source! http://www.leblogfinance.com/2012/06/quand-le-petrole-et-le-qatar-sinvitent-au-mali-et-au-sahel.html

 

 

 

 

Une bombe à retardement: Qu'est-ce qui se cache derrière l'instabilité au Mali?

 

24 oct 2012 sur CNN


(CNN) - Le Mali est une bombe à retardement.

Une fois salué comme un modèle de démocratie en Afrique, un coup d'Etat et une insurrection des militants islamistes dans le nord menace de créer un arc d'instabilité sur le continent.

Les militants ont détruit sanctuaires antiques, une fois un attrait majeur pour les érudits islamiques du monde entier. Ils ont interdit la musique.

Et des rapports de violations des droits de l'homme se multiplient chaque jour, y compris la mort lapidation publique d'un couple accusé d'avoir une liaison.

Les dirigeants internationaux concernés, qu'Al-Qaïda va capitaliser sur le chaos et mettre en place un havre de paix, il envisagez d'envoyer des troupes au Mali bientôt récupérer une grande partie du nord des extrémistes.

Mali sous les projecteurs après coup d'Etat militaireLes rebelles se déplaçant dans tout le MaliMali PM: Nous n'avons pas la moindre chanceL'héritage culturel du Mali menacé

Quelle est l'histoire derrière l'instabilité?

Mali a obtenu son indépendance de la France en 1960.La nation ouest-africain enclavé a traversé une crise de croissance après l'indépendance, y compris les sécheresses, les rébellions et les années de dictature militaire. Il a tenu ses premières élections démocratiques en 1992, et a eu une démocratie forte pour la plupart.

C'était jusqu'à ce que Mars, quand un groupe de soldats a renversé le gouvernement, ce qui compromet l'économie croissante de la nation et une relative stabilité sociale.

Ce qui a conduit au coup d'Etat?

Un groupe de soldats indignés ont accusé le gouvernement de ne pas fournir l'équipement adéquat aux rebelles touaregs bataille ethniques itinérants de l'immense désert dans le nord.

Le 22 Mars, une émeute a éclaté dans un camp militaire à quelques miles du palais présidentiel dans la capitale Bamako. Soldats mécontents ont défilé au palais.

Quelques heures plus tard, un soldat est apparu sur la télévision d'Etat et déclaré que l'armée avait le contrôle de la nation. Le président était nulle part pour être trouvée.

Les rebelles touaregs ont profité du vide du pouvoir et ont saisi certaines parties du nord. Ils ont toujours voulu l'indépendance, et ont organisé plusieurs rébellions depuis les années 1960.

Après le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a été tué et plongé dans le chaos en Libye , ses armes sont devenues disponibles. Les Touaregs - dont beaucoup se sont battus pour lui - les saisies et ont pris les armes contre le gouvernement malien.

Comment le nord finissent dans les mains des militants islamistes?

Après rebelles touaregs s'en saisit, une lutte de pouvoir a éclaté avec les radicaux islamistes locaux. Les extrémistes islamistes a renversé la tribu et ont pris le contrôle des deux tiers du nord du Mali, une zone de la taille de la France.

Diverses factions d'Al-Qaïda militants liés seraient dans la région, y compris Ansar Dine.

La communauté internationale s'inquiète également de ce que Al-Qaïda au nord africaine aile est en pleine expansion au Mali.

Les responsables américains ont dit que l'aile, l'Al-Qaïda au Maghreb islamique, est liée à l'attentat meurtrier qui a tué Benghazi, l'ambassadeur américain en Libye et trois autres.

Pourquoi l'inquiétude l'instabilité de la communauté internationale?

La communauté internationale s'inquiète de ce que al-Qaïda va capitaliser sur le chaos de mettre en place un havre de paix là-bas.La région est isolée et difficile d'accès, ce qui en fait un endroit attrayant pour les militants.

Les rebelles touaregs ont reculé par rapport aux militants bien armés, mais ont juré de se battre contre les islamistes. Les Touaregs veulent leur propre pays, dans le nord, qu'ils appellent Azawad.

Et comme le monde cherche une solution, les militants islamistes sont en train d'appliquer leur interprétation stricte de la charia.

Quelles sont quelques-unes des préoccupations relatives aux droits humains au Mali?

Les islamistes contrôlent la majeure partie du nord du pays ont promis d'imposer une forme plus stricte de la loi islamique, ou charia.

Instantané du Mali

Population: 15,5 millionsTaille: 1,2 millions de km ²Religion: Musulman 90%, croyances indigènes 9%, Chrétiens 1% Langue: Français (officielle), Bambara 80%, nombreuses langues africaines d'alphabétisation: 31,1% Population active: agriculture 80%, 20 industrie et services% Espérance de vie: 53 ans Exportations: coton, or, bétail PIB: 10,6 milliards de dollars Source: CIA Factbook 

"Nous n'avons pas à rendre à personne sur l'application de la charia,« islamiste commissaire Aliou Touré en Août.

Les sections locales ne sont pas réceptifs aux interprétations extrêmes; ils pratiquent une forme beaucoup plus détendu de l'Islam. Certains ont pris les rues pour protester.

Dans le cadre de leurs nouvelles lois, les groupes radicaux interdit la musique, un revers majeur pour un pays connu pour " Festival au Désert ", où agit comme Robert Plant et Bono ont effectué. Ils ont également dit non à fumer, boire et regarder les sports à la télévision.

Au moins quatre fois cette année, les militants ont détruit les tombes historiques de Tombouctou et de sanctuaires, affirmant que les reliques sont idolâtres. La pittoresque ville était autrefois une destination importante pour les érudits islamiques pour ses sites funéraires antiques et de premier plan.

Des groupes de droits ont exprimé des préoccupations de montage violations des droits humains.

Les militants de dresser une liste de mères qui ont eu des enfants hors mariage , ce qui fait craindre des châtiments cruels, selon les Nations Unies.

Ils ont également condamné les relations en dehors du mariage, et lapidée publiquement un couple de mort en Juillet pour aurait eu une liaison. Résidents terrifiés regardé en silence.

Les exécutions publiques, les amputations, la flagellation et autres punitions inhumaines se généralisent, l'Organisation des Nations unies.

L'intervention militaire prochaine?

États ouest-africains et les dirigeants internationaux affirment une intervention militaire rapide est essentiel pour résoudre la crise de la sécurité. Lors d'une rencontre dans la capitale malienne le 19 Octobre, le vice-secrétaire général des Nations Unies a déclaré l'organisation mondiale est prête à apporter les planificateurs militaires et des conseillers de sécurité.

La réunion a été une suite à une résolution de 12 Octobre par le Conseil de sécurité des Nations unies qui a donné aux dirigeants régionaux 45 jours pour fournir des plans détaillés pour une intervention militaire internationale

"C'est une menace que nous ne pouvons pas prendre à la légère, et le danger s'étend bien au-delà de l'Afrique», a déclaré Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, chef de la Commission de l'Union africaine. "Le plus tôt nous traitons avec elle, mieux c'est."

Quelle est l'opinion publique sur l'intervention militaire?

Les opinions sont variées.

Maliens pour et contre une intervention militaire ont protesté ces derniers jours, mettant en évidence une fracture dans les perspectives des citoyens.

Alors que certains analystes s'accordent à dire annulant les rebelles est vital, ils encouragent la prudence.

«Le coût humain pourrait être élevé - la lutte contre la guérilla urbaine dans les villes contre un ennemi qui ne porte pas d'uniforme et peut facilement se fondre dans la population civile", a déclaré Ayo Johnson de ViewPoint Afrique, qui vend du contenu sur le continent pour les médias. "Il y aura de nombreuses victimes et de décès civiles prises entre deux feux."

Johnson a dit l'afflux de réfugiés vers les pays voisins sera un fardeau pour les pays d'accueil voisins ont déjà affaire avec le manque de services adéquats tels que les soins de santé, des écoles et de l'eau.

En plus des fuyant le conflit, une foule de Maliens vivant dans les pays voisins afin d'éviter une pénurie alimentaire qui frappe la région du Sahel. Plus de 16 millions de personnes dans la région du Sahel sont affectés par les pénuries alimentaires et la malnutrition, selon les Nations Unies.

Archives

Articles récents