Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Manipuler les cours de l’argent

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 16 Octobre 2011, 10:53am

Catégories : #Economie

 

Manipuler les cours de l’argent
 

 

Les prix de l'argent ont atteint le sommet record de 43,91 dollars l'once le 22 août, plus du double de son prix en 2010. (Scott Olson/Getty Images)
Les prix de l'argent ont atteint le sommet record de 43,91 dollars l'once le 22 août, plus du double de son prix en 2010. (Scott Olson/Getty Images)

L'argent, tout comme l'or, a été frappé en monnaie et n'a donc pas besoin d'une institution de prêt ni de courtier pour être acheté ou vendu sur les marché du monde. En dépit de ce fait, il pourrait être difficile de transporter une grande quantité de ce métal d'un endroit A à un endroit B.

«L'argent et l'or, ces métaux précieux, sont traités sur les marchés fiscaux comme de «l'argent», tout comme  les bons d'obligation et les devises», est-il précisé dans un article sur le site web de Silverseek.
 
1382€ le 22 août dernier, un prix hors de la portée de potentiels investisseurs, les experts des marchés suggèrent que les gens achètent de l'argent plutôt que de l'or.  

«Il existe un argument convaincant pour l’achat d'argent, parce que les fondements économiques et monétaires en place aujourd'hui sont encore favorables que la situation dans les années 70 lorsque l'once d'argent dépassait les 36€». conseillait un article sur le site web Monex Métaux précieux.

Selon l'Institut de l'argent, la quantité d'argent en circulation fin 2010 atteignait 1,1 milliard d'onces.

Alors que l'or est principalement utilisé à des fins décoratives ou d'investissement, près de la moitié de l'argent en circulation en 2010 a été utilisé par différentes industries. L'argent est utilisé comme catalyseur dans les batteries et dans les applications électroniques dans la construction des téléphones, smartphones, DVD et bien d'autres choses. Près de 16% sont utilisés dans la fabrication de bijoux et seulement 17% environ entrent dans les investissements.

Un moment historique pour l'argent
Les prix de l'argent ont sérieusement grimpé depuis l'an 2000, lorsque son prix moyen cumulatif atteignait 3,58€ l'once. Ces prix ont légèrement baissé en 2001 et lentement remonté jusqu'en 2005, atteignant à cette époque les 5,30€ l'once sur les marchés de Londres, selon des données de Kitco Metals.  

En 2006, le prix moyen de l'once était de 8,40€ et a atteint 14,6€ fin décembre 2010. Le matin du 22 août dernier les prix de l'argent ont atteint un sommet historique de 31,37€ l'once, plus du double de son prix en 2010.

Les prix de l'argent ont été gardés bas pendant un certain nombre d'années, les banques centrales vendant leurs stocks pour déprécier les prix. Le prix de l'argent étant trop bas, les mines ont ralenti ou fermé leurs productions, le coût de l'extraction étant plus élevé que le prix de vente de l'argent, selon un article du site web Seeking Alpha.

Ouvrir une nouvelle mine ou rouvrir une mine déjà existante coûte des millions et demande plus de cinq ans avant d'arriver à une pleine production.
L'argent, une fois utilisé par les différentes industries produisant des téléphones, des ordinateurs et des batteries, n'est plus disponible. Donc, «depuis 1980, les marchands d'or extrait ont augmenté de 600%, alors que les marchands d'argent extrait ont diminué de 90% pendant la même période de temps», selon un article de Seeking Alpha.
 
Manipuler les marchés de l'argent
«Le prix de l'argent a la réputation d'être manipulé, volatile et moins liquide», explique le propriétaire du site web IbeWealth dans un article.

Dans les années 70, les frères Hunt, gestionnaires de la American Oil, ont commencé à amasser l'argent pour manipuler le marché, ce qui a provoqué le sommet des prix de l'argent en 1980, pendant une très courte période au-dessus de 36€ l'once de Troy et sa valeur cumulative pour l'année était de 11,7€ et a continué de baisser jusqu'à 2,68€ en 1992, lorsque le marché a commencé à se rétablir et les prix de l'argent ont commencé à remonter lentement.

Les frères Hunt n'ont pas réussi à cerner le marché de l'argent et ont perdu une grande partie de leur fortune en raison de changement des lois sur l'échange.

Les frères «n'ont rien fait d'illégal, mais le CBOT et le COMEX ont changé les règles au milieu du jeu, la CFTC a introduit de nouvelles règles et les Hunt ont fait faillite, de façon injuste», selon un article du site web Silverseek.

Ensuite, entre le milieu 1997 et le 12 janvier 1998, Warren Buffet a reçu, par le biais de Berkshire Athaway 129,7 millions d'onces d'argent, ce qui était moins de 2% du prix du portefeuille d'investissement de la firme. En 2006, Berkshire détenait plus de 37% de la quantité mondiale d'argent.

La firme avait acheté l'argent à 4,34€ l'once et semblerait l'avoir revendu à 5,43€ l'once, en annonçant lors de la réunion annuelle des actionnaires: «J'ai acheté tôt et revendu tôt. L'argent était ma faute». La spéculation est plus sauvage vers la fin, selon le site web Silver Monthly.


Traduire les fraudeurs en justice
Selon le communiqué de presse du cabinet d'avocats Kaplan Fox & Kilsheimer LLP daté du 4 Novembre 2010, celui-ci «a déposé pour le compte d'un investisseur individuel, une plainte en recours collectif devant la cour des Etats-Unis pour le Sud de New York, à l'encontre de JP Morgan Chase et HSBC qui sont soupçonnés de complot et de manipulation du cours de l'argent et des options de contrats négociés de COMEX».

Les plaintes accusent JP Morgan Chase et HSBC d'avoir comploté et influencé les cours de l'argent entre 2008 et Mars 2010. Ce complot est considéré comme une violation de l'article 22 de la loi Sherman.

Un ancien employé de Goldman Sachs a rapporté des échanges d'employés des deux entreprises autour de manipulations des cours de l'argent et des options du marché.

Le 6 octobre 2010 le Ministère américain de la Justice a lancé une enquête criminelle.

«Il ya eu des tentatives répétées pour influencer les valeurs de l'argent sur les marchés. Il ya eu des efforts frauduleux pour convaincre et sournoisement contrôler les prix», a déclaré Bart Chilton, commissaire du CFTC dans un discours en 2010 publié sur le site du CFTC. 

En février dernier, sept recours collectifs, dont l'un déposé par Girard Gibbs LLP contre JPMorgan et HSBC, ont été regroupés dans une procédure contentieuse portant sur plusieurs quartiers de New York où de nombreux témoins résident. C'est le juge Robert Patterson P de Manhattan qui sera chargé de l'affaire.

«HSBC et JP Morgan ont procédé à grande échelle à des affaires coordonnées, entre autres choses, pour abaisser artificiellement le prix de l'argent à des moments clés où le métal  précieux devrait valoir plus. L'action collective accuse les inculpés d'avoir fait des profits illégaux substantiels en nuisant aux investisseurs en dépréciant le prix de l'argent, et d'avoir par la même occasion, restreint la concurrence sur le marché de l'argent du COMEX», peut-on lire dans une courte description des poursuites par Girard Gibbs. 

La saga de l'argent est sans fin. En février 2011, Ramsey Trust avait déposé un recours collectif contre UBS Financial Services Inc et d'autres dans le Groupe UBS devant la cours des Etats-Unis pour le Sud de New York accusant l'entreprise d’avoir facturé des honoraires de stockage mensuels de 25 $, alors qu’elle n'avait pourtant pas acheté à son compte 1000 onces troy (une once troy est équivalente à 31,1034768 grammes) d'argent pur en 1984.

Un recours collectif visait Morgan Stanley en 2007 pour avoir exigé des frais pour le stockage de l'argent et d'autres métaux précieux qu'elle était supposée avoir acheté pour le compte de ses clients. En 2011,Morgan Stanley a été condamné à une amende et obligé de payer près de 4,5 millions $. Morgan Stanley n'a jamais reconnu sa culpabilité mais a consenti au règlement afin d'obtenir la fermeture du dossier.

«Les accusés sont persuadé que le dossier démontre qu'ils ont géré correctement à tous égards les comptes de leurs clients et que si l'affaire n'avait pas connu un arrangement, ils auraient eu droit à un jugement rapide qui rejetterait toutes les réclamations», selon  l'accord transactionnel publié sur le site GCG Inc.

L'Argent dans le collimateur 
«Bien que nous ayons assisté dernièrement à une reprise assez forte des valeurs de l'argent comme cela était prévu, il est difficile de prédire une reprise continuelle de l'argent en même temps qu'une forte réaction de l'or. Cela remet en cause nos prévisions et entraine le risque d'une inversion qui ferait chuter la valeur de l'argent par rapport à sa tendance supérieure», annonce le site SilverStrategies. 

La citation ci-dessus est l'une des quelques suggestions du marché quant à l'achat d'argent. Nombre d'experts en investissement d'argent ont recommandé l'achat d'argent et la réduction des investissements en or, car ils prévoient un effondrement du marché de l'or qui a connu une augmentation importante de sa valeur ces derniers mois. 

Sur son blog, le MarketClub Trader écrivait: «Si l'on regarde le prix de l'or en date de juin 2011, soit environ 1330 $, c'est à peu près l'équivalent de ce qu'il était au cours des 30 dernières années où l'once d'or se négociait au plus haut à 850 $. Si l'on tient compte de l'inflation au cours des 30 dernières années, la valeur de l'or est probablement plus faible aujourd'hui qu'elle ne l'était il ya 30 ans».

L'auteur suggère que le prix de l'argent et de l'or sur le marché fluctuent en fonction des peurs des investisseurs, alors que pour d'autres, intervient davantage l'instinct spéculatif des investisseurs. Si le marché se normalise, l'argent et l'or vont se maintenir à un prix inférieur puisque le commerce va être à des niveaux normaux au lieu de niveaux frénétiques, même si personne n'est capable de prédire quand cela se produira. 

Les négociants  en argent pensent  tous que le prix de l'argent va augmenter en 2011- 2012. Pour certain le seuil sera de 55 $, tandis que d'autres prévoient un plafond de 120 $.

Un article du site InternationalTrade@Suite101 suggère qu’«en fait, plusieurs raisons permettent de prévoir une augmentation. D'une part la reprise économique mondiale, et de l'autre, l'industrialisation et l'émergence de pays tels que la Chine, le Brésil et l'Inde... Pour les dix prochaines années voire plus, les prix des métaux devraient rester élevés... En particulier la Chine et l'Inde vont tirer les prix vers le haut».

Version originale disponible sur : http://www.theepochtimes.com/n2/business/manipulating-silver-prices-60995.html 

 

Source : La Grande époque

Archives

Articles récents