Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Mars : un cratère géant suggère l'existence d'un ancien lac

Publié par wikistrike.com sur 22 Janvier 2013, 11:19am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

Mars : un cratère géant suggère l'existence d'un ancien lac


 

mars-le-cratere-mclaughin-montre-plusieurs-caracteristiques.jpg

 

 

Le Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA a fourni de nouvelles photos du cratère McLaughin, large de quelque 90 kilomètres. Les observations suggèrent que de l'eau souterraine a un jour, coulé à l'intérieur même du cratère.

La planète Mars a t-elle un jour été habitable ? Cela fait de nombreuses années que cette question anime les scientifiques du monde entier, qui ont multiplié les missions pour tenter d'y répondre. Jusqu'ici, la surface martienne est apparue froide, aride et relativement hostile à toute forme de vie. Aussi, des chercheurs ont suggéré qu'il valait peut-être mieux chercher dans les sous-sols de la planète plutôt qu'à sa surface. La croute martienne est moins dense et plus poreuse que celle de la Terre, ce qui suggère que de l'eau pourrait aisément s'y cacher. Une hypothèse renforcée par plusieurs découvertes dont une toute récente réalisée grâce au Mars Reconnaissance Orbiter.

Cette sonde en orbite autour de Mars a capturé de nouvelles images d'une zone bien particulière de la planète : le cratère géant McLaughin. D'après les clichés pris, celui-ci s'étend sur pas moins de 92 kilomètres et présente une remarquable profondeur de 2,2 kilomètres. Des caractéristiques physique qui laissent à penser que de l'eau aurait un jour pu couler à l'intérieur. Mais les chercheurs ont également constaté que les roches plates au fond du cratère contenaient des minéraux argileux et à base de carbonate qui se forment normalement en présence d'eau.

Un cratère vieux de 4 milliards d'années

Ajouté à cela, des chenaux présents sur les murs du cratère et montant jusqu'à 500 mètres suggèrent que ce niveau pourrait correspondre à la surface du lac. "Prises ensemble, les observations du cratère McLaughin fournissent la meilleure preuve que du carbonate s'est formé à l'intérieur d'un environnement de type lac, plutôt qu'il ait été emporté à l'intérieur du cratère depuis l'extérieur", a expliqué Joseph Michalski, principal auteur du papier et scientifique au Planetary Science Institute de Tucson.

Dans l'étude publiée par la revue Nature Geoscience, ce chercheur et ses collègues estiment que l'eau aurait pu donner sa forme au cratère et contredisent ainsi l'hypothèse selon laquelle la fameuse eau aurait été captée de l'extérieur. En vérité, Michalski tentait à l'origine de réfuter l'idée que de l'eau souterraine avait ouvert des brèches à plusieurs endroits de Mars. Mais au vu des observations, le chercheur a fini par changer d'avis. "Voilà, il y avait de fortes preuves de ce processus dans ce cratère. La science est spéciale parce que nous avons la possibilité de changer d'opinions", a ajouté le scientifique cité par Space.com.  

Une planète plus habitable qu'on ne pensait au départ ?

"Ce nouveau rapport et d'autres continuent de révéler une planète Mars plus complexe que ce qui avait été pensé, avec au moins quelques aires plus susceptibles de révéler des signes d'une ancienne vie que les autres", a précisé de son côté Rich Zurek, scientifique du Jet Propulsion Laboratory impliqué dans le projet du Mars Reconnaissance Orbiter. Aussi, les équipes sont bien déterminées à pousser leurs recherches dans les profondeurs de Mars mais pas nécessairement en forant la surface. Les chercheurs comptent notamment étudier les roches issues des sous-sols et exhumées par des impacts de météores.

"Pourquoi entends-je tout le temps parler de la détection d'eau ou de la possibilité de vie sur Mars ? La réponse est que Mars est habitable en bien plus de manières que nous ne l'avons jamais réalisé pendant de nombreuses années, et nous trouvons de l'eau sous plusieurs formes et environnement sur Mars - bien plus que ce que nous avions prédit si longtemps", a indiqué Michalski qui reste néanmoins prudent.

Selon lui, imaginer que le sous-sol est habitable est encore très différent de dire que de la vie existe actuellement sur la planète rouge.

(crédits photo : NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

liberté 31/01/2013 11:42


@Ouvrier

Tout n'est pas que "tourisme".
On parle de science, de connaissance. 

agence matrimoniale marseille 31/01/2013 10:00


C'est impressionnant !

Ouvrier 23/01/2013 00:10


@Laurent Franssen : Ta pas l'impression de dire n'importe quoi ?


@Liberté : Tu parles de perte de temps avec un endroit ou tu n'iras jamais ?

XAAL 22/01/2013 20:36


c'est de la bonne....

planbleu 22/01/2013 17:09


Chronos n'agit pas de la même façon sur les esprits. Chronos agit en fonction de l'energie absorbée par les esprits. Un exemple simple est l'elephant et la souris.


Une souris, ou une mouche, perçoit l'elephant comme un arbre : un objet immobile.


L'elephant perçois la souris uniquement losqu'elle est au repos. Quand elle se déplace, elle donne l'impression de se téléporter.


L'elephant vie beaucoup plus longtemps que la souris. Mais il semble qu'au niveau de la perception, ils vivent au même rythme.


Donc à priori, si on devient aussi grand que l'elephant, nous devrions vivre plus longtemps mais nous n'en aurions pas l'impression.


Si au contraire nous devenions plus petits, nous vivrions moins longtemps mais nous n'en aurions pas l'impression non plus.


Cependant, pour l'elephant, la journée est trop rapide, il n'a peu de temps avant que le soleil se couche et se rationner. Les astres tournent beaucoup plus vite. Pour les arbres, c'est encore
plus rapide mais ils n'ont pas d'yeux pour le voir. C'est à croire que les sens sont beaucoup trop energivores. Peut etre que si nous vivions avec des bouchons dans les oreilles, une pince à
linge sur le nez, les yeux fermés sans bouger, en mangeant peu, nous vivrions peut être plus longtemps mais si ma théorie est juste ce ne serait pas bénéfique puisque le monde serait accéléré.


Pourtant, l'evolution montre un agrandissement des choses. Les arbres, les elephants, sont aparus après les bactéries. Si nous suivons l'evolution, nous devons donc grandir mais nous serions de
plus en plus relativement lents. C'est là que la gravité a son influence.


Si nous trouvions une planète plus grosse, l'elephant se deplacerait plus vite et mangerais plus, il grossirait donc encore. La gravité semble être une limite que la vie n'a pas encore reussi à
dépasser biologiquement. Ou du moins pas encore...


Au fond, l'arbre grandirait et atteindrait l'espace mais pour ne pas mourir, il devrait augmenter l'oxygène autour de la terre, augmenter sa bulle. Mais on ne lui a pas laissé le temps d'en
arriver là. Mais que ferait-il là haut ? Sans doute, de ses branches, il s'accrocherait aux planètes pour s'en nourir et continuer à grandir. Il formerait des structures de plus en plus complexes
pour etre toujours plus gros et avalerait tout sur son passage tel un trou noir.


Mais l'arbre a besoin de l'energie nucléaire des étoiles et plus il grandit, plus les etoiles lui semble naitre rapidement et mourir rapidement. Mais nous ? petits parasites de cet arbre
gigantesque grandiront avec lui et nous nous nourririons de ses fruits.


Mais ou irions nous comme celà ? Chercher d'autres limites gigantesques peut être, tel semble notre petit destin.

Liberté 22/01/2013 16:00


@Laurent Franssen

Tu fricottes avec @Arlette ou bien ?
Ce que tu dis est à 90% impossible à comprendre et incohérent.
Par pitier, quand tu es en plein tripe ou délire défoule toi autrement et revient vers nous lorsque tu auras une chose cohérente à affirmer. 

Laurent Franssen 22/01/2013 15:03


Voir aussi, a la fin du doc " point zero : volume 2 " , le gentil humain qui "leur" explique
a ces tarés qui pensent pouvoir " calculer "  " définir " l'univers en une fractale :

" Donc si j'ai bien compris c'est la representation complete de l'univers ?
Alors pouvez vous me donner l'équation pour cet homme la ?  ( montrant un point infime ) "

Et son ami de dire " oh dude, you'r doing damage here... "

Quand on s'entete a vouloir définir ce qui ne l'est pas la logique si elle l'emporte mêne à la confrontation et la destruction.

En clair il s'agit ( s'agissait , sur mars, a priori ) d'être n'ayant pas d'essence matérielle qui ont " tenté " ( échoué ) à calculer une structure matérielle qui pourrait abriter " l'esprit de
Dieu "
A comprendre comme étant : le premier créateur .

A part ça,
n'oubliez pas que l'être humain " procrée " , voila qui devrais expliquer beaucoup de choses a certains sur " pourquoi on arrive pas à se défaire de ces connards d'humains ?"
et a nous autre " Pourquoi sommes nous tellement hai ? " cfr la religion de "guilt" Xhrétienne.

L'humain, création spotanée et a-temporelle , perturbatrice aux yeux des étranger car " Avant Dieu " et pourtant pire qu'imparfait.

Voila voila,

terre , matrice des esprits cosmiques.

@ Chronos , love you kiddo but you'll kill me someday !

xD 

Laurent Franssen 22/01/2013 14:54


Il y a le complexe pyramidal sur mars,
aussi le Merkaba synthetique ( le visage )

et puis comme d'hab'

Ca s'apelle l'expérience de lucifer.

Cad l'esprit qui cherche ( et trouve ) une facon de s'incarner dans le monde de la matière.

Souvent ca se cloture par l'auto-destruction à cause des paradoxes que cela induit dans " l 'esprit " .

planbleu 22/01/2013 14:50


Ah, sinon le contraste c'est plus efficace il me semble.

Liberté 22/01/2013 14:31


@planbleu

Cliché pris et rendu en fausse couleur permettant de dicerner les différents type de terrains. 

planbleu 22/01/2013 14:29


Pourquoi la photo est bleue ?

Liberté 22/01/2013 14:25


@Ouvrier

Toujours le bon mot toi hein ?
Tout est bon pour fuire l'instruction et la découverte. 

Laurent Franssen 22/01/2013 14:19


On ne s'en fou pas car Mars fut habitable et détruite, simplement savoir éviter ce chemin la me semble utile.

Ouvrier 22/01/2013 13:12


Et alors ? C'est nôtre planête ? Quest-ce qu'on s'en fou !

Archives

Articles récents