Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Mikhaïl Khodorkovski va être libéré, il sera assassiné après les JO de Sotchi

Publié par wikistrike.com sur 20 Décembre 2013, 20:08pm

Catégories : #Politique internationale

Mikhaïl Khodorkovski va être libéré, il sera assassiné après les JO de Sotchi

 

 

 

 

mikhail_khodorovsky.jpgNoël en famille, Sotchi passé, le sort de Mikha est-il déjà prévu après les jeux olympiques de Sotchi, A WikiStrike, nous pensons que sa libération doit être définie comme un dernier adieu avant son exécution après les JO. La démocratie Russe n'ayant que faire des opposants.

 

Le Wall Street Journal rapporte que le président russe, Vladimir Poutine, vient d'accorder l'amnistie à Mikhaïl Khodorkovski. Selon l’agence de presse russe RIA-Novosti, l’oligarque ex-CEO de la compagnie pétrolière russe Ioukos, qui a été incarcéré dans une prison du nord de la Russie pour fraude fiscale, serait bientôt libéré.

Selon le Kremlin, la décision de Poutine a été « guidée par des principes humanitaires », et elle serait applicable immédiatement. Mercredi, le parlement russe a approuvé une loi d'amnistie qui devrait aboutir à la libération d’environ 2000 autres prisonniers.

Théoriquement, Khodorkovski, qui est âgé de 50 ans, et qui clame son innocence depuis son emprisonnement en 2003, ne devait pas être libéré avant 8 mois. Au cours de sa conférence de presse annuelle, qui s’est tenue jeudi, Poutine, qui avait expliqué qu’il avait reçu une demande de pardon de la part du magnat emprisonné, avait manifesté une compassion inhabituelle à son encontre : «[Il] a déjà passé plus de 10 ans en prison. C'est une punition grave. Dans sa lettre, il fait référence à des raisons humanitaires. Sa mère est malade. Je pense que nous allons bientôt prendre une décision et que nous signerons un décret qui lui accordera l’amnistie », a-t-il déclaré.

Beaucoup considèrent que le geste de Poutine est motivé par la volonté de redorer l’image de la Russie avant la tenue des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi. C’est le cas de Masha Gessen, une journaliste Russo-américaine, qui affirme que c’est au président américain Barack Obama que Khodorkovski doit sa libération:

« L’annonce qu’Obama a faite mardi pour présenter la délégation américaine aux Jeux Olympiques d’hiver a obligé Poutine à faire des efforts désespérés pour sauver son projet phare : la perspective de se retrouver seul, ou d’avoir le président de l’Ukraine pour seule compagnie, a commencé à s’imposer pour la première fois.

Les Jeux Olympiques d’Hiver à Sotchi sont un projet personnel de Poutine. Il s’est rendu personnellement à Guatemala City en 2007 pour faire du lobbying auprès du Comité International Olympique afin qu’il choisisse cette station au bord de la Mer Noire. Beaucoup pensent qu’il s’est débrouillé pour retourner à la présidence en 2012 en partie pour être le dirigeant officiel de la Russie pendant les Jeux. L’idée qu’il pourrait héberger les dirigeants de ce monde dans l’un de ses endroits préférés en Russie est tout à fait à son image. Les photos de Poutine flanqué des chefs d’Etats étrangers, le traitant avec respect et déférence, sont importantes pour l’image qu’il projette au public russe. (…)

Ce mois-ci, les dirigeants européens ont commencé à se désister de leur invitation aux Jeux avec prudence. Le Président allemand Joachim Gauck a annoncé qu’il n’y assisterait pas. Les Premiers ministres de Pologne, de Belgique et de France ont aussi décidé de ne pas s’y rendre. Pour la plupart, ils ont soigneusement évité de se montrer trop critiques à l’égard de Poutine : ils ont simplement dit qu’ils n’iraient pas à Sotchi.

 

Puis vint le camouflet d’Obama. La délégation qu’il a présentée ne comprenait aucun politicien de haut niveau, ce qui ne s’était pas produit depuis 2 décennies. A l’ouverture de la cérémonie, les Américains seront menés par le président de l’Université de Californie, Janet Napolitano, et à la clôture, par le vice-secrétaire d’Etat William Burns. Et Obama a inclus des athlètes gays, faisant clairement référence à la campagne anti-gay du Kremlin : Billie Jean King, Brian Boitano (qui a fait son coming out très peu de temps après la présentation de la délégation), et Caitlin Cahow, une championne olypique de hockey. » 

 

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/mikhail-khodorkovski-va-etre-libere-grace-a-barack-obama/200092.htm

Archives

Articles récents