Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ministre pédophile : Yves Bertrand, patron des RG, et l'Express l'avaient dit avant Luc Ferry

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 6 Juin 2011, 15:04pm

Catégories : #Politique intérieure

 

Ministre pédophile : Yves Bertrand, patron des RG, et l'Express l'avaient dit avant Luc Ferry

6a00e54fc2d8988833010535987a27970c-800wi.jpgHeureusement que les preuves sont encore disponibles : les voilà ! Sinon Luc Ferry serait encore seul face au lynchage que lui réservent la gauche et la droite depuis qu'il a parlé de cette affaire d'un ancien ministre français pédophile qui aurait été pris à Marrakech en flagrant délit puis exfiltré en douce. Depuis, tout le monde lui tombe dessus d'abord la droite car le premier ministre de l'époque qui aurait donné l'info à Luc Ferry serait Raffarin, et l'ancien ministre, un homme de gauche ; bilan l'UMPS lui tombe dessus ! avec tous leurs relais dans les media. Ainsi on a pu voir, le Ferry poursuivi par la presse comme un criminel qui aurait jeté un pavé dans la mare alors que tout le monde savait ! 

La preuve ! En deux clics, je tombe sur cette interview d'Yves Bertrand grand patron des RG qui dit clairement lors de cette émission sur RMC « Les Grandes Gueules », que deux magistrats lui ont parlé de l'affaire, datant des années 80, d'un ministre de la république pédophile mais qu'ils n'étaient pas saisis de l'affaire. Mr Bertrand dit qu'il a informé ses « supérieurs » mais que rien n'a été fait. Les journalistes ébahis disent en clair que l'affaire a été tout simplement étouffée ! Mr Bertrand ne disant mot consent !

« Yves Bertrand fut l'un des hommes les plus puissants de France. Directeur Central des Renseignements Généraux de 1992 à 2004, il exerça ses fonctions sous l'autorité d'une dizaine de ministres. Cette longévité exceptionnelle à un poste aussi sensible fut longtemps considérée comme suspecte par ses détracteurs. En effet, la Direction des RG - véritable police politique au service du pouvoir en place - représente un poste hautement stratégique voué par définition à évoluer au rythme de l'alternance politique. Homme de l'ombre par excellence, et malgré sa réputation sulfureuse, Yves Bertrand sut très habilement gagner la confiance de François Mitterrand puis de Jacques Chirac... »

L'interview, voir ici : 



C'est pas fini ! Pendant qu'on poursuit Luc Ferry qui, lui, n'a donné aucun nom, on oublie quel'Express dès le 22-09-2005 disait quasiment la même chose en citant le nom de Jack Lang en toutes lettres au sujet de ces rumeurs !

« ...à l'approche de la présidentielle de 2002, quelques chiraquiens racontent une arrestation de Jack Lang au Maroc, dans une affaire de mœurs, suivie d'une exfiltration discrète organisée par l'Elysée... »

Que penser de cette phrase reprise à l'époque partout :

« Jack Lang qui déclarait le 31 janvier 1991 : " la sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXI siècle d'en aborder les rivages..."

Toujours dans l'Express de l'époque, qui pourtant publiait un papier pro-Jack, on peut lire aussi ceci :

« En 1996, un « blanc » - document non signé - des Renseignements généraux fait allusion à une vraie affaire de pédophilie survenue en 1988 dans le sud-est de la France et évoque, avec force détails scabreux, le couple Lang, citant des écoutes téléphoniques que personne n'a jamais entendues et qui ont été, selon la note... détruites depuis. »

Comment avec tout ceci, l'UMPS peuvent-ils jouer aux innocents et traiter Luc Ferry comme un inconscient qui vit des rumeurs et les propage alors que le patron des RG ne dit pas le contraire ! et que tout-Paris sait qu'il existerait bien un ancien ministre pédophile ! Reste une question : Est-ce de Jack Lang qu'il s'agit ? 

Luc Ferry ferait-il face à la confrérie des salauds de l'omerta parisienne ? 

Tous les liens vérifiés plus haut viennent d'ici.

Sott.net

Commenter cet article

Archives

Articles récents