Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Momies incas : les enfants longuement drogués avant leur sacrifice

Publié par wikistrike.com sur 1 Août 2013, 15:11pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Momies incas : les enfants longuement drogués avant leur sacrifice


 

incas.jpg

 

Une équipe internationale de scientifiques vient de révéler que trois enfants incas, morts il y a 500 ans et dont les momies sont sans doute les mieux conservés au monde, avaient été drogués avec de la bière et des feuilles de coca (base de la cocaïne) pendant plusieurs mois avant d'être sacrifiés. 

L'étude de ces momies commence en 1999 lors de la découverte d'une jeune fille, âgée d'environ 13 ans, au sommet du volcan Llullaillaco, à 6 700 m d'altitude, en Argentine. 
Le froid a conservé le corps de façon spectaculaire pendant les cinq siècles écoulés depuis sa. Les premières recherches révèlent que l'adolescente a succombé à une infection pulmonaire et à une hypothermie, puis, grâce à des prélèvements sur sa chevelure quasi intacte, il est établi qu'elle a également été victime d'une administration massive de feuilles de coca (voir encadré ci-dessous) et de bière pendant plusieurs mois avant son décès. 


Les scientifiques exhument les momies au sommet du volcan Llullaillaco, en Argentine, 
à 6 700 m d'altitude. (Capture écran/France5)

Retrouvée en position assise, dans ses habits traditionnels

Les scientifiques ont voulu travailler encore sur le cas de «Ice Maiden» - nom qui lui a été donné par l'équipe de chercheurs et qui veut dire «vierge des glaces» - alors que deux autres enfants plus jeunes, l'un âgé de 7 ans et l'autre de 6 ans ont également été retrouvés. La «vierge des glaces» les a impressionnés en raison de son apparence : elle a été retrouvée en position assise, dans ses habits traditionnels, les jambes croisés et la  penchée. Son visage paraît comme endormi.


(Capture écran/Radio-Canada)
 

L'adolescente se serait rebellée

Le rituel inca «copacocha» consistait à sacrifier des enfants ou des jeunes qui avaient atteint la puberté. La bière et la coca étaient deux substances réservées à l'élite. La «Ice Maiden» avait sans doute été choisie parce que «les jeunes femmes particulièrement belles ou douées étaient choisies assez tôt, et parfois enlevées à leur famille», explique Emma Brown, archéologue de l'Université de Bradford (Royaume-Uni). 

Les études menées sur les deux autres enfants montrent que de l'alcool et de la coca ont été décelés dans les prélèvements réalisés, mais dans une moindre mesure. Selon les scientifiques, ce fait serait dû à une résistance de l'adolescente de 13 ans. Elle se serait sans doute rebellée au fur et à mesure des mois, refusant parfois d'avaler la bière ou la chique de coca, et donc le processus de sacrifice aurait été plus long et l'administration des substances plus importante.


Une autre momie, l'enfant âgé de 7 ans. (Capture écran/LiveScience/Angélique Corthals)

La feuille de coca : un plante sacrée en Amérique du Sud
Cette plante originaire d'Amérique du Sud joue un rôle très important dans la société andine. Elle est utilisée pour ses vertus médicinales et dans des rites religieux, notamment. Sous l'empire Inca, elle était utilisée sous forme d'huile et avait des pouvoirs anesthésiants, permettant par exemple d'extraire des tumeurs. Elle était également utilisée pour prédire l'avenir et faire le lien entre les hommes et les dieux, faisant office d'intermédiaire pour entrer en contact avec les forces surnaturelles à travers des rituels spéciaux. 



VIDEO. Les scientifiques étudient la «vierge des glaces» (. National Geographic)


Source

Commenter cet article

aj 01/08/2013 20:44


Mais qu'est ce qu'ils étaient cons avant, comme aujourdh'ui, rien n'a changé, toujours une humanité de tarés.

Archives

Articles récents