Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Monsanto dément que ses pesticides soient derrière les problèmes de santé en Argentine

Publié par wikistrike.com sur 26 Octobre 2013, 11:06am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Monsanto dément que ses pesticides soient derrière les problèmes de santé en Argentine

Monsanto a démenti que les problèmes de santé en Argentine soient causés par ses pesticides, insistant sur la sainteté de ses produits. Il rejette un rapport de l’AP qui lui reproche de faire grimper le taux de cancer et de problèmes liés aux naissances.

000_mvd598159.si

Réagissant à un reportage d’investigation sur les effets des produits Monsanto en Argentine, Monsanto appela à plus de contrôle gouvernemental et attaqua la crédibilité de la recherche.

« Si les pesticides sont utilisés abusivement en Argentine, il est dans l’intérêt de chacun – le public, le gouvernement, les fermiers, l’industrie et Monsanto – que l’abus soit stoppé« , déclare la compagnie basée à St Louis dans le Missouri.

Monsanto a aussi réitéré que le glyphosate – un produit chimique utilisé dans le pesticide Roundup – était jugé scientifiquement comme étant sain. Le porte-parole de la compagnie Thomas Helshcher écarta la corrélation entre l’usage des pesticides et l’augmentation des problèmes de santé, qui pour lui n’était pas valable.

« L’absence de donnée fiable fait qu’il est très difficile d’établir des tendances sur l’incidence des maladies et même encore plus difficile d’établir des relations causales. Il n’y a pas à notre connaissance de relations de cause à effet établies« , dit Helscher.

L’AP réalisa des interviews à travers l’Argentine avec des médecins et des gens qui ont souffert des effets nuisibles des pesticides de Monsanto. Ils déclarèrent que de nombreux termes de réglementation sont ignorés et que les pesticides sont utilisés à moins de trente mètres des lieux d’habitation, au lieu des 500 mètres minimum recommandés.

Plus inquiétant, l’étude avança que dans la province de Santa Fe, au nord de l’Argentine, là où le soja est produit, les taux de cancer sont de deux à quatre fois plus grands que dans le reste du pays. De plus, les chercheurs ont également trouvé des taux élevés de troubles de la thyroïde et des problèmes respiratoires chroniques.L’Argentine est le troisième plus gros producteur de soja au monde et pratiquement toute sa culture est faite à partir de graines génétiquement modifiées.

En dépit de la déclaration de Monsanto à propos du glyphosate qui serait complétement sain, l’étude a trouvé la preuve que ce produit chimique peut être nuisible pour la santé.

Le Dr. Andres Carrasco, biologiste moléculaire de l’Université de Buenos Aires, injecta des petits échantillons de la substance dans des embryons, ce qui provoqua un changement dans le niveau de l’acide rétinoïque – une substance fondamentale pour éviter le développement du cancer.

Les chercheurs ont observé les mêmes changements dans les grenouilles et le bétail avec des anomalies dans la moelle épinière, dans les endroits où les produits chimiques ont été utilisés.

« S’il est possible de reproduire ceci dans un laboratoire, ce qui se passe dans un champ est certainement pire, » déclara Carrasco. « Et si c’est encore pire, et nous suspectons que ça l’est, ce que nous devons faire c’est mettre ceci sous un microscope. »

L’Argentine adopta les méthodes agricoles de Monsanto il y a 17 ans, achetant dans le marché des OGM pour booster son économie. Judy Hatcher, présidente de Pesticide Action Network International, dit à l’AP que constatant l’accroissement des problèmes de santé dans les endroits où les produits ont été utilisés et le manque de règlementation, Monsanto devrait faire plus pour aider.

« Aussi bien que nous sommes instruits aux États-Unis, les cultures transgéniques conduisent tragiquement à une augmentation de l’usage de pesticide. Et comme les mauvaises herbes développent une résistance à ces produits chimiques, l’industrie sort encore plus de produits dangereux pour combattre ces mauvaises herbes, les fermiers sont donc pris au piège dans l’engrenage des pesticides. »

Traduction de l'anglais : Laurent D (News360x)

Source : RT

Commenter cet article

Zara 27/10/2013


Dans l’ouest de l’Inde, l’État du Maharashtra a interdit à Mahyco, la filiale indienne du géant Monsanto, de vendre les graines de son coton OGM.


Ces dernières années, plus de 10 000 paysans ont mis fin à leur vie, en général en avalant les pesticides qui devaient les sortir de la
misère.


http://www.france24.com/fr/20130705-reporters-inde-ogm-monsanto-Maharastra-Mahyco-coton-agriculeurs-suicide-france24


Ben oui ils sont pas dangeureurx leurs pesticides si tu les utilises pas et que tu les bois pas... du coup... on interdit aussi les OGM .... Enfin !.


2500 ANs pour dévelloper des semences, légumes et fruits régionaux à travers le monde et ces "magiciens" détruisent tout avec des promesses à cour termes.


reveillez vous à travers le monde, la qualité... pas la quantité.


1/4 de la nouritture mondial finis dans nos poubelles. réduisons notre consommation, gaspillons moins.

Archives

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog