Moody's nous sruveille de son grand oeil  

moodys.jpgLa crise grecque touche Crédit agricole, BNP Paribas et Société générale...

L'agence de notation Moody's a annoncé mardi avoir placé sous surveillance les banques françaises Société générale, Crédit agricole et BNP Paribas pour une possible dégradation de leur note du fait de leur exposition à la crise grecque.

Surveillance des banques

Dans un communiqué publié à Madrid, l'agence de notation précise que l'examen portera notamment sur la dette à long terme et les dépôts.

«L'objectif principal de ces trois réexamens portera sur les expositions de ces banques à la dette souveraine grecque, au secteur privé grec et à l'incohérence potentielle entre l'impact d'un possible défaut ou d'une possible restructuration grecset leurs niveaux actuels de notation», ajoute Moody's.

Exposition

Pour Crédit agricole SA, le risque principal identifié par l'agence de notation porte sur sa filiale grecque, Emporiki. L'analyse est similaire pour ce qui est de la Société générale, qui a une part majoritaire au capital de la banque grecque Geniki.

BNP Paribas n'a pas de filiale en Grèce et son exposition, souligne Moody's, apparaît «plus modeste». Mais elle détient une masse «substantielle» de créances sur la dette grecque.

Les ministres des Finances de la zone euro et de l'Union européenne ne sont pas parvenus mardi à résoudre leurs divergences sur l'implication du secteur privé dans un deuxième plan de soutien à la Grèce, à dix jours d'un sommet européen décisif.

Tag(s) : #Economie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog