Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Moscou fournit à l’Iran des équipements de brouillage électronique

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 27 Octobre 2011, 12:08pm

Catégories : #Politique internationale

Moscou fournit à l’Iran des équipements de brouillage électronique  


0000000000000000000000000000000000000000000.jpg
IRIB- Le directeur adjoint du Département de coopération technique militaire russe, Constantin Prioline, a déclaré que Moscou a fourni à Téhéran des équipements de brouillage électronique, dans le cadre de la coopération militaro-technique entre les deux pays. 
Il a souligné que ces équipements ne sont pas compris, dans la liste des armes interdites, définie, par la résolution du Conseil de sécurité, sur les sanctions imposées à Téhéran, en raison de son programme nucléaire. Prioline a précisé : «Nous n’avons jamais cessé nos négociations avec l'Iran, sur l'achat de matériel militaire qui n’a rien avoir avec les sanctions de l'ONU. Dans ce cas particulier, les négociations portent sur des équipements de brouillage électroniques».   
Par ailleurs, les ingénieurs du bureau d'études aéronautiques "Rotor" (république russe de Bachkirie) ont conçu et testé un hélicoptère, sans égal au monde, vu qu'il est le plus silencieux , a annoncé, mercredi, à RIA Novosti, le concepteur en chef du bureau, Viktor Khrebkov. "L'hélicoptère baptisé "Rotorfly" subit, actuellement, des essais, en vol et au sol" a-t-il déclaré, précisant que "les prototypes avaient, déjà, effectué plus de 300 heures de vol". 
Selon l'interlocuteur de l'agence, l'appareil se distingue par d'excellentes performances aérodynamiques et une grande résistance au vent de tempête et aux très basses températures. Mais ce qui surprend le plus, c'est son niveau de bruit: 70 décibels. Doté d'hélices coaxiales, le "Rotorfly" possède une autonomie de 350 km et peut voler à une altitude maximale de 4.000 m. Sa capacité de transport étant de 260 kg, l'appareil utilise l'essence de voiture, dont la consommation ne dépasse pas 14 litres, par heure de vol. D'après M. Khrebkov, le "Rotorfly" a suscité un vif intérêt, en Corée, aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et en Chine. 
Source: alterinfo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents