Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Moscou, soutenue par Pékin, dénonce (enfin) un coup d'État américain en Ukraine

Publié par wikistrike.com sur 7 Février 2014, 10:42am

Catégories : #Politique internationale

 

Moscou, soutenue par Pékin, dénonce (enfin) un coup d'État américain en Ukraine

 

 

 

6303776_9506251.jpg« Les Etats-Unis misent sur un coup d'Etat (...) les Américains dépensent 20 millions de dollars par semaine pour financer l'opposition et les rebelles, y compris pour les armer » 
- Sergueï Glaziev, conseiller du Président Poutine. 

« Le soutien occidental à l'économie ukrainienne ne sera pas une montagne d'argent » 
- Lady Ashton, commissaire 'européen'. 

Les Occidentaux - USA - NATO - UE - tentaient à nouveau ce jeudi de faire pression en faveur du pseudo « dialogue en Ukraine » (sic) avec la visite à Kiev d'une haute responsable américaine, Victoria Nuland, sommée par Moscou de ne pas "faire du chantage" à Kiev... 

Au lendemain d'un avertissement russe contre tout changement de cap en Ukraine, la secrétaire d'Etat américaine adjointe, Victoria Nuland, est arrivée à Kiev et a immédiatement rencontré les trois principaux dirigeants de l'opposition, Vitali Klitschko, Arseni Iatseniouk et le leader néofasciste Oleg Tiagnybok. Elle devait rencontrer dans la journée le président Viktor Ianoukovitch, a-t-on appris auprès de l'ambassade des Etats-Unis. 

Sa visite, venant après celle, coordonnée, de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton mercredi, s'inscrit dans ce que les médias de l'OTAN nomment « les efforts de l'Occident en faveur du dialogue en Ukraine pour mettre fin à la longue crise politique déclenchée en novembre par l'opposition de milliers de manifestants à la volte-face pro-russe du pouvoir ». Nuland présentera les résultats de ses entretiens vendredi lors d'une conférence de presse à Kiev, a indiqué l'ambassade des Etats-Unis. 

Mise en garde de Moscou qui dénonce une tentative de « coup d'État » 

Ce Jeudi, au moment même de l'arrivée de Mme Nuland, le Kremlin a haussé le ton, sommant les Etats-Unis de cesser de "faire du chantage" vis-à-vis de l'Ukraine et de financer "les rebelles" dans ce pays. "L'Occident doit arrêter le chantage et l'intimidation dont l'exemple est la rencontre de Nuland avec les oligarques, les représentants du président et de l'opposition", a déclaré le conseiller du Sergueï Glaziev dans une interview au quotidien Kommersant Ukraine 

"Autant que nous sachions, elle a menacé les oligarques de les placer sur une liste noire américaine si le président Ianoukovitch ne cède pas le pouvoir à l'opposition. Cela n'a rien à voir avec le droit international", a-t-il poursuivi. 

"Il semble que les Etats-Unis misent sur un coup d'Etat", a dit encore M. Glaziev en affirmant que les Américains dépensent "20 millions de dollars par semaine pour financer l'opposition et les rebelles, y compris pour les armer". M. Glaziev dénonce aussi "une tentative de coup d'Etat en Ukraine" que le pouvoir doit, selon lui, combattre par la force pour éviter "le chaos". 

La veille déjà, le porte-parole du président Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, a déclaré que Moscou maintiendrait son aide de 15 milliards de dollars à l'Ukraine et la baisse de 30% du prix du gaz à condition que Kiev respecte de son côté ses engagements. 

Un document audio confirme les accusations de Moscou 

A noter qu'un document choc diffusé depuis ce matin confirme les accusations de Moscou. 
Il s'agit de l'enregistrement de l'interception de conversations téléphoniques entre les chefs de l'opposition ukrainienne et le trio Victoria Nuland, l'ambassadeur US en Ukraine Jeffrey Payet and la commissaire européenne. Qui coordonnent un renversement du gouvernement ukrainien. 

Voir cette bombe politique : 
http://www.lucmichel.net/2014/02/06/lucmichel-net-breaking-news-us-coup-in-ukraine/ 

Soutien total de Pékin à la position russe sur le coup d'État rampant en Ukraine 

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping ont sévèrement condamné ce jeudi à Sotchi l'ingérence extérieure dans la situation actuelle en Ukraine qui est en proie à des troubles massifs depuis la mi-janvier, a annoncé Dmitri Peskov, porte-parole du chef de l'Etat russe. 

"La situation en Ukraine a été abordée. Les deux parties ont insisté sur l'inadmissibilité de toute ingérence extérieure dans les événements en cours dans ce pays. Une telle ingérence a été très sévèrement condamnée", a déclaré M.Peskov. Et de préciser que cette condamnation avait été exprimée par la partie chinoise, geste diplomatique fort, et soutenue par la partie russe. 

Le président de la République populaire de Chine (RPC) Xi Jinping se trouve à Sotchi du 6 au 8 février pour assister à la cérémonie d'ouverture des JO. C'est le premier déplacement de Xi à l'étranger en 2014. C'est aussi pour lui une visite de travail en Russie. 

Un « Plan Marshall » occidental pour arracher Kiev à la Russie... Mais les caisses sont vides 

Pendant ce temps, les Occidentaux complotent. Mercredi, Lady Ashton a demandé à l'Ukraine de « faire plus pour sortir de la crise qui secoue le pays » (sic) depuis plus de deux mois. Elle a souhaité que "le mouvement s'accélère" ... 

Les Occidentaux, USA et ses valets de Bruxelles main dans la main, tentent de mettre sur pied un « plan marchall » pour arracher Kiev à la Russie et contrer l'aide russe. Mais les caisses sont vides à Washington comme à Bruxelles. 

Lady Ashton a donc du préciser que « l'UE était prête à soutenir les réformes et à contribuer à l'enquête sur les violences du mois dernier ». Mais que « le soutien occidental à l'économie ukrainienne, actuellement à l'étude, ne sera pas une montagne d'argent », a-t-elle cependant prévenu. Au grand poker menteur ukrainien, les Occidentaux bluffent mais n'ont pas les moyens de leurs arrogantes prétentions. Moscou les a et a déjà mis 3 milliards de dollars sur la table. 

Ajoutons que Gazprom a aussi remis les pendules à l'heure à Kiev. La dette ukrainienne pour ses fournitures de gaz impayées va atteindre 4 milliards de dollars. Qui les payera sans une aide russe compréhensive ? 

Luc MICHEL 

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

http://www.alterinfo.net/MOSCOU-SOUTENUE-PAR-PEKIN-DENONCE-ENFIN-UN-COUP-D-ETAT-AMERICAIN-EN-UKRAINE-_a99459.html

Commenter cet article

Athos 07/02/2014 21:59


Ou alors, Poutine cherche un justificatif à un soutien armé au régime actuel, ils ne sont pas blancs tous les deux (urss et usa).

cosmocats 07/02/2014 18:27


les "opposés" sont les "mêmes" / recherchez "compteur sotchi" dans google image


le "plan" est maitriser / les aveugles y croiront

Tipol 07/02/2014 15:16


La Russie et la Chine ne sont pas dupes. Ils savent que leurs pays sont déjà noyautés, et ils savent comment. Les méthodes occidentales utilisées partout ailleurs pour soumettre tous les pays ne
marchera pas avec la Russie, ni avec la Chine.
Evidemment, les "élus" (maléfiques) de la démocratie ne lâcheront pas leurs prédations, leurs révolutions, leurs guerres, et leurs charniers humanitaires, on s'oriente obligatoirement vers un
conflit choc frontal, face à face, direct entre ces hyper puissances.
Le désastre s'anonce déjà planétaire; le moment est plus que j'amais à s'enterrer profond pour attendre la fin des horreurs dans plusieurs années quand la plus grande proportion de la planète
sera décimée et mourrante dans les radiations, les maladies, la faim, et que les grandes familles mondialistes sortiront vainqueurs quand même.
Un signe du déclenchement pourrait être une purge sanguinaire dans la Russie et la Chine de tout ce qui noyaute ces pays, les financiers, les milliardaires, les groupes d'expressions libre
ocidentaux, les journalistes des renseignements, les OGN infiltrantes, etc... tout ce qui a une implantation mondial car 100% de ce qui à cette envergure est dépendant du système occidental
mondialiste.

On va de suite se calmer. 07/02/2014 12:29


Que vient foutre une saleté d'américaine dans cette histoire, je croyais que c'était le peuple ukrainien qui se révoltait ?  Preuve, s'il en fallait une, qu'il y a anguille sous roche. Il y
quelque chose la dessous, que vient foutre l'amérique ici ? Rentrez chez vous, Merci. Foutez la merde chez vous, pas chez les autres. De toutes façon, qui sème le vent récolte la tempête. Vous
finirez à genoux. Que vous le vouliez ou non.

Archives

Articles récents