Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Nadine Morano veut interdire les pseudos sur twitter !

Publié par wikistrike.com sur 5 Juin 2012, 10:29am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Interdiction de l’anonymat sur Twitter par Nadine Morano




logo-twitter-300x300.pngNadine Morano
 aurait-elle lâché le tweet de trop ? Il faut dire que la candidate UMP n’en est pas à son premier faux pas. Aujourd’hui, elle relance le débatconcernant anonymat et internet en déclarant qu’il faut interdire l’usage de pseudonymes sur Twitter. 

Commençons par le tweet qui a enflammé le réseau Twitter :

« Sur Twitter, il y a beaucoup de lâches qui insultent cachés derrière leur anonymat ce qui me conforte dans l’idée qu’il faudrait l’interdire »

Ce tweet a un petit goût de déjà vu puisque le 25 décembre 2011, la candidate aux élections législatives de la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle déclarait par le même medium :

«J’aime bien quand les twittos mettent leur photo c’est sympa ! On voit à qui on s’adresse. L’anonymat c’est superficiel et pas courageux, C’est comme usurper l’identité de quelqu’un sur les réseau sociaux. C’est inacceptable et tant pis si je vous choque ! »

Une déclaration qui visait directement un dénommé François Fillon qui tweetait allègrement en tant que @fdebauce. Bref, on l’aura compris, sa position quant à l’anonymat sur le web est claire, il devrait être interdit.

C’est bien là tout le débat, car deux points de vue s’opposent. Même si c’est un peu utopique, on peut se dire que les internautes seront plus respectueux sur la Toile sans la cape d’invisibilité qu’est l’anonymat.

Seulement, l’anonymat reste avant tout une liberté, qui permet de s’exprimer sans crainte sur tous les sujets. Avec ou sans, ce n’est pas demain la veille que les insultes et prises de bec s’arrêteront sur la web. Sans parler de la protection des données personnelles et de la vie privée.

Enfin, il est à noter qu’écrire sous un pseudonyme n’empêche pas de devoir assumer ses propos. Sous couvert d’un pseudo, se trouve une personne physique qui peut être attaquée en justice pour diffamation. Dans ce cas, les procédures permettent  d’identifier les fauteurs de trouble.

Ceci dit la question reste tout à fait légitime : Etes-vous pour ou contre l’anonymat sur Twitter et sur le web en toute généralité ?

Source: Gizmodo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents