Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ne tapez jamais de recherches sur Google à propos des "cocottes-minute" et des "sacs à dos" à partir du même ordinateur’

Publié par wikistrike.com sur 3 Août 2013, 11:00am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Ne tapez jamais de recherches sur Google à propos des "cocottes-minute" et des "sacs à dos" à partir du même ordinateur’

 

 

 

 

cocottes.jpgVouloir acheter une cocotte-minute pour cuire des lentilles, avoir un fils qui s’est renseigné sur internet sur les attentats de Boston, et un mari qui cherche un sac à dos est dorénavant la recette parfaite pour déclencher « une tempête de profilage anti-terroriste » aux Etats-Unis. Mercredi, la journaliste américaine Michele Catalano, qui collabore pour les sites Forbes et Boing Boing, entre autres, en a fait l’amère expérience. Son mari, resté à la maison, a eu la surprise de recevoir la visite de six agents armés d’une cellule anti-terroriste.

Ils s’étaient présentés à leur domicile pour obtenir des explications concernant des recherches que le couple avait effectuées sur Google, au cours desquelles il avait tapé les mots « cocotte-minute » et « sac à dos ». Or, depuis l’attentat du 15 avril dernier à Boston, au cours duquel des terroristes ont utilisé deux cocottes-minute dissimulées dans des sac à dos, et qui ont fait 3 morts et 176 blessés, la recherche sur internet de ces deux mots déclenche une enquête de la police locale.

Catalano, en état de choc, a adressé 2 tweets pour avertir les internautes du niveau de contrôle sur internet désormais exercé par les autorités américaines :

 

Pro tip: don’t do a search for pressure cookers right after your spouse does a search for backpacks if you don’t want the FBI at your door.

— Michele Catalano (@inthefade) July 31, 2013

 

 

Seriously everyone. Be careful what you’re googling. Scary experience today.

— Michele Catalano (@inthefade) July 31, 2013


«J’ai tapé des recherches pour des cocottes-minute. Mon mari cherchait un sac à dos. Peut-être, dans d’autres temps, ces deux choses combinées auraient semblé anodines, mais nous sommes à cette époque, maintenant », dit Catalano.

Les agents ont fouillé sommairement la maison, sans même examiner l’ordinateur à partir duquel les recherches avaient été faites, puis, comprenant que cette famille ne dissimulait pas d’activités terroristes, ils en sont partis, non sans indiquer au mari qu’ils effectuaient une centaine de visites de ce type chaque semaine, et que seule l’une d’entre elles se soldait par une enquête plus approfondie.

« 45 minutes plus tard, ils ont serré la main de mon mari, et ils sont partis. C’est à ce moment-là qu’il m’a appelé et raconté l’histoire. C’est à ce moment-là que j’ai été envahie par la peur. Qu’avais-je cherché d’autre ? (…) J’ai ressenti principalement une grande anxiété. C’est là que nous en sommes. Là où vous n’avez plus aucune attente en matière de vie privée. Là où le fait d’essayer d’apprendre à cuisiner des lentilles peut vous faire atterrir sur une liste de surveillance. Là où vous devez faire attention à chaque petite chose que vous faites, parce que quelqu’un d’autre surveille chaque chose que vous faites », écrit Catalano.

La question se pose de savoir comment cette information provenant de Google est arrivée au département de police du comté de Suffolk. Sur le site Medium, Catalano a indiqué que les recherches qui avaient déclenché cette intervention avaient également englobé des recherches que son mari avait effectuées sur l’ordinateur de son ancien employeur.

 

source : http://www.express.be/business/fr/technology/ne-tapez-jamais-de-recherches-sur-google-a-propos-des-cocottes-minute-et-des-sacs-dos-partir-du-meme-ordinateur.htm

Commenter cet article

Arlette 03/08/2013 20:54


Isabelle - QUEBEC - Conscience du Peuple -  Août 2013.  La NSA peut lire et entendre tout, tout, tout ! Même vos messages "personnels" sur
Facebook...


"Comment la NSA peut voir 'presque tout ce que vous faites en ligne'", titre en une ce jeudi
1er août le quotidien britannique, à l'origine des premières révélations sur les écoutes illégales pratiquées par l'agence de renseignement américaine. Il publie de nouveaux documents secrets,
qui décrivent le fonctionnement de "XKeyscore", un puissant logiciel qui permet aux analystes américains d'intercepter facilement les communications
d'internautes du monde entier. Un logiciel que la NSA considère comme son outil ayant "la plus grande portée". 


"Le programme couvre 'pratiquement tout ce que fait un individu sur le web', y
compris le contenu des courriels, des sites visités et des recherches", explique le Guardian. XKeyscore permet au personnel habilité de
rechercher très facilement des informations parmi la masse de données collectées par la NSA (depuis 2007, 850 milliards d'appels téléphoniques et 150 milliards de données internet ont été
collectés). Par exemple, accéder au contenu des mails et aux destinataires - y compris les utilisateurs qui sont en copie - en entrant simplement l'adresse web d'un individu ; lire les
messages privés échangés sur Facebook à partir du simple nom d'une personne ; connaître l'historique de navigation de chacun ; ou encore retrouver les adresses IP de toute personne qui visite un
site choisi par l'analyste.


Dans le document publié par le Guardian, l'agence assure que "depuis 2008, 300
terroristes ont été capturés à partir des renseignements donnés par XKeyscore" [une technologie qui privilégie la "sécurité nationale" au
détriment du "droit individuel", quel bel argument!]. S'il paraît très efficace, XKeyscore est cependant à la limite de la légalité : depuis 2008, la
NSA est légalement tenue d'informer chaque citoyen américain avant de le cibler. Or, avec cet outil, "les analystes de la NSA sont autorisés à intercepter les communications d'individus
[américains] sans les avertir s'ils sont en contact avec l'une des cibles étrangères de la NSA", note le quotidien. Une dérive critiquée par de nombreux parlementaires américains, dont le
sénateur Ron Wyden, qui a dénoncé mardi au Sénat des "violations plus sérieuses que celles déclarées par la communauté de l'espionnage, et qui sont troublantes". Source :


http://www.courrierinternational.com/une/2013/08/01/emails-chats-et-reseaux-sociaux-la-nsa-espionne-tout


 

Laurent Franssen 03/08/2013 19:21


Completement a la masse...

poLoc 03/08/2013 16:16


Hier soir j’ai sorti la cocotte minute. Fils ! On va tout brûler, que je lui ai dit comme ça !
Après, Le fiston, il  m’a dit que c’était de la bombe à se faire exploser les intestins, et à tout brûler. J’avais préparé un mélange à moi, un petit truc trop mortel à base de haricots et
de piments fort.
Là, ce matin, il est sorti encore plein de méthane à péter partout avec la cocotte dans le sac à dos. Il tient absolument à faire goûter ça à sa mère à Boston.
Mais là, ça fait un bon moment que je l’attends, il n’est pas encore rentré. Je sais pas ce qu’il fait, et il fait déjà noir.
Ah ! Y-a plein de grosses voitures noires qui se garent devant chez moi, et ça clignote partout.
Je vous laisse voir ce qu’ils veulent.
Aujourd’hui c’est plus possible d’aller aux Etats-Unis, encore moins au District de Colombia quand on aime le chili, c’est un acte de terrorisme !
Rendez-vous compte des risques… le gaz dans le métro, avec tous les détecteurs qu’ils ont partout.

poLoc 03/08/2013 16:15



poLoc 03/08/2013 16:14



Franck 03/08/2013 15:48


on peut aussi creer des fichiers joints avec au moins 10 a 15Mo de chiffres et lettres aleatoires et les faire naviguer sur les messageries afin de donner du travail a la surveillance... Avoir 3
ou 4 comptes mails pour occuper la bande reseau au maximum... ca les occupera longuement a trouver la clé de cryptage des fichiers, qu'on argumentera avec un commentaire genre attention fichier
important, liste de codes, acces password, ou autre....


 


Inutile au premier abord, mais tellmement utile pour faire chier le monde...

poLoc 03/08/2013 15:44


Derniers conseils des psychiâtres pour soulager la dépression, le mal de vivre, écrire sur google: cocote minute, sac à dos, + grossièreté libératrice au choix, fuck you, your mother, your
sister, your daughter... your son... aussi, oui ! ça soulage super.

Franck 03/08/2013 15:16


Et voial encore un peu plus


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


faire une bombe avec une cocote minute et la mettre dans un sac a dos


 


En esperant que ca les occupe assez...


 


Sinon, bombe sale, waste bomb, nuclear waste, bomb plane....

Jérôme 03/08/2013 13:45


Rien que pour les faire chier moi aussi j'ai tapé ça sur Google, on verra bien s'ils viennent me casser les burnes jusqu'ici ces paranos qui fabriquent eux-mêmes leurs propres attentats (11
septembre 2001 en tête, bien évidemment).

reficul 03/08/2013 13:08


cocote minute, explosif, sac a dos,
bombe, ben Laden, anarchie, islam,
bombe, bombe sale, kill François, objet
perdu, Nitro, guerre, jihadisme, al-quaida, rejoindre, anonymous, Hezbollah, hacker, nucléaire, terrorisme, mosquée, kill Obama. voila ce que un comentateur d'atlantico a osé comentéj'ai décid de
suivre sons exemple

Archives

Articles récents