"Normal 1er coûte 4 fois plus cher qu’Elisabeth II !" 

 

L'Élysée qu'occupe désormais François Hollande perçoit environ 115 millions d'euros pour ses frais de fonctionnement. Ainsi, le palais de Normal 1er coûte 4 fois plus cher que celui d’Elisabeth II. 
 
Un billet d'humeur du Parisien libéral.

HRH Queen Elisabeth, nouvelle James Bond Girl !

35 millions d'euros bien utilisés ! C'est ce qu'on peut dire du coût de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres ! Le spectacle "offert" a en effet été grandiose, et il eut été dommage qu'à ce prix-là, les contribuables britanniques n'offrent pas un spot publicitaire à la gloire de Londres et du Royaume Uni des plus attractifs. Car ce qui leur pèsera peut-être plus sur l'estomac d'un Christmas Pudding, c'est le coût total des Jeux Olympiques : 12 milliards d'euros et 7 ans de travaux.

Par contre, au-delà de cette one-off charge (comme disent les comptables), il y a un élément permanent qui devrait nous interpeller, nous habitants de la Normalie, en ces temps de réflexion sur les problématiques budgétaires : le coût comparé de l’Élysée et de Buckingham Palace. Il y a justement ce professeur flamand, Herman Matthijs, professeur de sciences politiques à Vrije Universiteit, qui a calculé que le chef d’État le plus coûteux d'Europe n'est pas un monarque, mais un président : le palais de l’Élysée qu'occupe désormais François Hollande perçoit environ 115 millions d'euros pour ses frais de fonctionnement, soit plus qu'une bonne partie des familles royales réunies. Vous avez bien lu. Normal 1er coûte 4 fois plus cher qu’Elisabeth II. C'est un peu fort de Flamby, non ?

Il faut dire que pendant qu'Elisabeth II gagne le gros de son argent en placements immobiliers ou à la bourse,  François Normal 1er Hollande n'est qu'un simple fonctionnaire qui a été pris en charge par le contribuable depuis qu'il est entré à l'ENA. N'est-ce pas là un argument pour le retour de la monarchie en France, puisque Louis XX est un gérant de patrimoine (et son concurrent, Jean d’Orléans, un chef d'entreprise). Si on estime (hypothèse discutable) qu'il faut un chef d’État distinct du chef de gouvernement à la tête de la France, alors pourquoi ne pourrait-on pas envisager pour la France le retour des Bourbons ou des Orléans ? Ils nous coûteront moins cher !

Hollande l'a adopté !

Les socialistes avaient tant (et à juste titre) critiqué l'avion Air Sarko One, l'usage de la Lanterne par le Président de la République et autres symboles d'une république dépensière. Il faut croire qu'ils s'en sont accommodé, depuis.

 

Source: Contrepoints

Tag(s) : #Politique intérieure
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog