Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pourquoi tant de suicides ? Nouveau scandale dans la Finance: L'énorme manipulation des devises en Allemagne

Publié par wikistrike.com sur 4 Février 2014, 08:05am

Catégories : #Economie

L'Allemagne menacée par un scandale financier

 

Avec Gabriel Magee qui saute du dernier étage de la JP Morgan à Londres la veille, et e Chief Economist de Russell Investment qui saute d'un pont deux jours plus tard, on peut évidemment faire le lien avec cet énorme scandale de manipulation des devises. Lire ici (WS)


Les soupçons de manipulations sur le marché des devises de la principale puissance européenne pourraient donner lieu à un nouveau scandale au sein du monde de la finance.

topelement.jpg

Raimund Röseler, chef de la supervision bancaire au sein du Bafin (gendarme allemand de la Bourse), tire la sonnette d'alarme. (photo: DPA)

 

«Je crains que le thème (des devises) ne nous occupe pendant encore longtemps. L'affaire du Libor était déjà très grosse, mais les devises ont certainement le potentiel pour un scandale», a déclaré Raimund Röseler, chef de la supervision bancaire au sein du Bafin (gendarme allemand de la Bourse), dans un entretien publié sur le site du quotidien économique allemand Handelsblatt. «Cela me terrifie de voir avec quelle cupidité et quelle absence de scrupules certaines personnes ont manifestement agi. Probablement avons-nous purement et simplement sous-estimé l'énergie criminelle», a-t-il ajouté.

M. Röseler n'a toutefois pas souhaité s'exprimer concernant les banques ciblées dans cette affaire. Une enquête internationale menée conjointement par plusieurs autorités aux États-Unis, à Hong Kong ou encore en Europe vise actuellement à faire la lumière sur de possibles manipulations sur l'énorme marché des changes, dont les transactions se montent chaque jour à plus de 5 000 milliards de dollars. Plusieurs banques ont déjà reconnu être concernées par ces investigations, comme les américaines Goldman Sachs, JPMorgan Chase et Citigroup ou encore les britanniques Barclays, HSBC et RBS, UBS en Suisse et Deutsche Bank en Allemagne, et certaines d'entre elles ont suspendu certains cambistes.

L'intérêt des enquêteurs pour les devises fait suite au scandale retentissant du Libor et de l'Euribor, du nom des taux auxquels les banques se prêtent de l'argent entre elles et qui servent de référence indirecte pour les crédits aux ménages et aux entreprises. L'an dernier, plusieurs instituts avaient été lourdement condamnés aux États-Unis et en Europe pour s'être entendus afin de manipuler ces taux interbancaires.

(L'essentiel/AFP)

 

http://www.lessentiel.lu/fr/economie/story/15861886

Commenter cet article

caro 04/02/2014 16:24


A quand l'évaluation des préjudices , les condamnations pénales des responsables et les réparations ??? 

Laurent Franssen 04/02/2014 14:48


La Père O mène.

Ne soyons pas cynique

http://www.youtube.com/watch?v=pinQ_fvsm2M 

Athos 04/02/2014 11:05


Qu'ils se sucident tous, on aura la paix!

burp 04/02/2014 09:15

Dommage qu'on en sache pas plus sur la manière dont sont manipulées ces devises .... Education populaire .. vite !!!

Archives

Articles récents