Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Nouvel an chinois: la police chinoise ouvre le feu sur des manifestants tibétains faisant un mort et des dizaines de blessés

Publié par wikistrike.com sur 23 Janvier 2012, 17:03pm

Catégories : #Politique internationale

Les tibétains tirés comme des lapins le jour du nouvel an chinois !

TibetainImmolation2009-47ae7.jpgPhoto: novembre 2011

Les forces de l'ordre chinoises ont ouvert le feu, lundi 23 janvier, sur une manifestation pro-tibétaine, faisant au moins un mort et des dizaines de blessés, a annoncé l'ONG Free Tibet. La fusillade, la plus grave depuis les émeutes antichinoises de 2008 au Tibet, s'est produite dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine.
 

"Selon des témoins, un Tibétain nommé Yonten, âgé de 49 ans, a été tué par balle", a précisé l'organisation de défense des Tibétains, et une trentaine d'autres blessés. "Ils ont peur de transporter les blessés à l'hôpital car ils redoutent d'y être arrêtés", a déclaré par téléphone Stéphanie Brigden, directrice de Free Tibet.
 

"La situation pourrait se dégrader", a-t-elle ajouté, en précisant que de nombreux Tibétains tentaient de se rassembler vers le monastère de Draggo, dans la préfecture de Ganzi, théâtre de la manifestation violemment réprimée.

DISTRIBUTION DE TRACTS

Le gouvernement tibétain en exil, dont le siège est à Dharamsala en Inde, a confirmé sur son site Internet la mort de Yonten ainsi que les nombreux blessés après que la police a ouvert le feu. D'autres témoins parlent de six morts, a ajouté le gouvernement en exil.

Selon Free Tibet, la manifestation constituait une riposte à l'arrestation plus tôt lundi de Tibétains accusés d'avoir distribué des tracts portant le slogan "le Tibet a besoin d'être libre". Ces tracts affirmaient aussi que de nombreux Tibétains se déclaraient prêts à s'immoler par le feu. En moins d'un an, plus de quinze Tibétains ont ainsi mis fin à leurs jours ou ont tenté de le faire pour protestercontre la répression de la liberté de culte dans les régions tibétaines en Chine.

Le rassemblement s'est déroulé lundi aussi alors que de nombreux Tibétains refusaient de prendre part aux festivités du Nouvel An chinois, alors que la Chine est entrée lundi dans l'année lunaire du Dragon.

 

Source: Le Monde

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts