Nouvelle piste pour l'événement cosmique du VIIIe siècle


Supernova_chine_360.jpg
L’événement céleste cité dans une chronique du VIIIe siècle est-il l’explosion d'une étoile ? © DR/Manchu/C&E Photos.
Un étudiant américain en lien avec la revue Nature laisse entendre que l'explosion d'une supernova expliquerait le taux élevé de carbone 14 mesuré récemment sur des arbres japonais. Dans lenuméro de juillet de Ciel & Espace, l'hypothèse d'uneéjection de masse coronale(CEM) en provenance du Soleil semblait la plus probable. 

Un « crucifix rouge » dans le ciel 

Jonathan Allen, étudiant à Santa Cruz (Californie), s'est intéressé à la question après la publication des travaux japonais dans Nature. 

Féru d'histoire, il s'est penché sur les annales historiques du VIIIe siècle. Un texte de la chronique anglo-saxonne fait état d'un « crucifix rouge » qui serait apparu dans les cieux, « après le coucher du soleil ». Le phénomène pourrait être interprété comme l'explosion d'une supernova. Mais alors comment expliquer que l'événement n'a pas été observé à plus grande échelle ? 

Un nuage de poussière cosmique ? 

Plusieurs réponses sont avancées : un épais nuage de poussière cosmique aurait occulté le phénomène, ne laissant filtrer qu'une partie de la lumière. Ou encore, l'objet ayant été aperçu à l'ouest peu après le coucher du Soleil, la rotation de la Terre aurait permis à l'astre du jour de cacher la supernova. 

Cette nouvelle hypothèse relance le débat sur le mystérieux événement cosmique dont les effets se sont fait sentir sur Terre en l'an 774 : éruption solaire ou supernova ? Affaire à suivre...
Source: Ciel et espace
Tag(s) : #Astronomie - Espace
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog