Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Obama à Roswell: «Je suis venu en paix !»

Publié par wikistrike.com sur 30 Mars 2012, 11:14am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

Obama à Roswell: «Je suis venu en paix !»

 

Obama-passe-a-Roswell-mais-ne-confirme-pas-l-existence-d-ex.jpg

 

Obama à la descente de l'avion le 22 mars à Roswell

 

L'occupant de la Maison Blanche, Barack Obama, s’est rendu le 22 mars dernier à Roswell dans le Nouveau-Mexique, ville devenue célèbre en 1947 suite un accident inexpliqué : version officielle : une sonde ; version non-officielle : un crash d’OVNI.

Le président a parlé quelques secondes devant les caméras,  arborant un sourire de circonstance et faisant appel à son humour habituel: «Nous avons atterri à Roswell, et je veux dire aux gens que je suis en venu en paix", utilisant la fameuse phrase du film "Toy Story".

Mais la discussion qui va suivre est plus qu’étrange venant d’un chef d’Etat, et c’est sans exagération qu’on peut même la qualifier « d’effrayante » » !

En effet, lors de sa visite dans la ville américaine de « toutes les rumeurs », le président des États-Unis d'Amérique a jugé bon faire une blague lors de son discours, mais était-ce réellement une blague ? On peut se poser la question car celle-ci n’étant pas vraiment la bienvenue :

"Quand je rencontre des enfants de neuf ou dix ans qui me demandent si les ovnis existent à Roswell, je leur réponds que si je vous le disais, je devrais alors vous tuer. » Obama a ensuite ouvert les yeux  et de déclarer, toujours souriant : "Nous allons garder notre secret."

Cet homme est-il fou de dire quelque chose comme cela à des enfants ? Ne l’a-t-il pas en fait dit au monde entier ? Roswell est un secret, le violer serait devoir vous tuer ? Nous sommes, il faut bien l’avouer, un peu interrogatif à WikiStrike sur cette étrange déclaration.

Rappelons que les choses vraies sont souvent dites en plaisantant…

 

Alexander Doyle pour WikiStrike

 

Source

 

Obama passe à Roswell mais ne confirme pas l'existence d'extra-terrestres

Barack Obama arrive à l'aéroport de Roswell, au Nouveau-Mexique, le 21 mars 2012

Barack Obama arrive à l'aéroport de Roswell, au Nouveau-Mexique, le 21 mars 2012

Le président des Etats-Unis Barack Obama est passé mercredi par Roswell mais a refusé de confirmer le passage d'extra-terrestres dans cette ville du Nouveau-Mexique célèbre dans la culture populaire pour un incident censé avoir impliqué une soucoupe volante.

"Nous avons atterri à Roswell, et j'ai annoncé aux gens, lorsque j'ai atterri, que je venais en paix", a plaisanté M. Obama, clin d'oeil à une expression attribuée à des extra-terrestres dans des oeuvres de fiction, dont "Toy Story".

Roswell, une ville de quelque 50.000 habitants, est connue dans le monde entier pour avoir été le théâtre présumé, selon des théories du complot tenaces, du crash d'une soucoupe volante en 1947, qui aurait été ensuite caché par l'armée et le gouvernement américains.

"Quand je rencontre des garçons de neuf ou dix ans, ils me demandent +êtes-vous allé à Roswell et est-ce que ce que l'on raconte est vrai?+, a poursuivi M. Obama, venu vanter à Maljamar, à 80 km de là, sa politique énergétique dans un champ pétrolier.

"Et je leur réponds: +si je vous le dis, je devrai vous tuer après+", a ajouté le président américain. "Et vous savez, ils en ont les yeux écarquillés!", a-t-il développé, un sourire en coin.

"Nous allons garder nos secrets", a promis le président.

MALJAMAR (Etats-Unis) (AFP)

Source:: Courrier-Picard

Archives

Articles récents