Obama s'attribue le contrôle de tous les systèmes de communication !

 

war-looms-for-obama-in-iran-syria-and-north-korea-img.jpgAprès la NDAA 2012, le président américain Barack Obama a mis son nom sur un décret vendredi, qui permet à la Maison Blanche de contrôler toutes les communications privées dans le pays au nom de la sécurité nationale.

Le président Obama a publié son dernier ordre exécutif, ce vendredi 6 Juillet 2012; une déclaration de 2205 mots nommée “Délégation de la sécurité nationale et aux préparatifs d’urgence aux fonctions de communication”. Et bien que le président a choisi de ne pas commémorer cette signature en grande pompe, les pouvoirs qu’il s’attribue à lui-même ainsi qu’au gouvernement fédéral comptent parmi les plus importants de tous les ordres exécutifs.

“Le gouvernement fédéral doit avoir la capacité de communiquer en tout temps et en toutes circonstances pour mener à bien ses moments les plus critiques et ses missions sensibles”. “Résistant, flexible, des communications durables et efficaces, à la fois au plan national et international, sont essentiels pour permettre à la branche exécutive de communiquer, notamment avec les pouvoirs législatif et judiciaire, les collectivités locales, territoriales, avec les entités du secteur privé et public, les alliés et les autres nations.”

Le président Obama ajoute qu’il est nécessaire pour que le gouvernement soit en mesure d’atteindre n’importe qui dans le pays au cours de diverses situations, que “Ces communications doivent être capables, dans toutes les circonstances, d’assurer la sécurité nationale, de gérer efficacement les situations d’urgence et d’améliorer la résilience nationale.”

Sur le site officiel du gouvernement des systèmes nationaux de communication, le gouvernement explique que cette “infrastructure comprend des services filaires, sans fil, satellites, câbles, et de radiodiffusion, et la gestion des réseaux de transport qui prennent en charge l’Internet et d’autres systèmes d’information clés”, suggérant donc que le président a effectivement le contrôle total de l’accès à Internet du pays tout entier.

Afin de permettre à la Maison Blanche d’atteindre n’importe qui sur tous les États-Unis, le président a mis en place un plan visant à établir un haut comité composé d’agents du Department of Homeland Security, du Pentagone, du Federal Communications Commission et de diverses autres divisions du gouvernement, pour s’assurer que son nouveau décret soit mis en œuvre.

Tag(s) : #Politique internationale
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog