Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Obama et Netanyahu unis contre le nucléaire iranien

Publié par wikistrike.com sur 12 Septembre 2012, 11:17am

Catégories : #Politique internationale

 

 

Obama et Netanyahu s'engagent à empêcher l'Iran de se doter d'armes nucléaires


675970-351896-jpg_464199_434x276.jpg

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu ont réaffirmé mardi leur détermination à empêcher l'Iran de se doter d'armes nucléaires.


Lors de leur conversation téléphonique, qui a duré une heure, les deux dirigeants ont discuté de la menace que représente le programme nucléaire de l'Iran, et de la coopération bilatérale sur le dossier iranien et d'autres questions de sécurité.


"Le président Obama et le Premier ministre Netanyahu ont insisté sur le fait qu'ils étaient unis dans leur détermination à empêcher l'Iran de se doter d'une arme nucléaire, et ont convenu de poursuivre leurs consultations étroites", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.


Cet entretien téléphonique a eu lieu après que M. Netanyahu eut critiqué le refus de Washington de fixer des limites claires quant aux activités nucléaires controversées de l'Iran.


L'administration Obama a quant à elle insisté sur le fait qu'il y avait encore "du temps et de la marge" pour poursuivre la double approche qui comprend des sanctions d'une part et des efforts diplomatiques d'autre part, et qui vise faire pression sur l'Iran pour qu'il abandonne ses activités d'enrichissement d'uranium.


"Le monde dit à Israël qu'il faut attendre, qu'on a encore le temps. Mais moi, je dis : 'Attendre quoi ? Jusqu'à quand?' Ceux qui au sein de la communauté internationale refusent d'imposer à l'Iran des limites à ne pas dépasser ne sont moralement pas en position d'en imposer à Israël", a déclaré mardi M. Netanyahu lors d'une conférence de presse.


Israël a menacé d'effectuer des frappes aériennes préventives sur les sites nucléaires de l'Iran pour faire cesser ses activités d'enrichissement d'uranium, bien que la République islamique insiste sur la nature pacifique de son programme nucléaire.


Washington, cependant, ne veut pas voir le dossier iranien se transformer en un conflit armé, surtout en cette année électorale aux Etats-Unis, lors de laquelle le président Obama brigue un second mandat.


Dans le communiqué, la Maison Blanche a également démenti les informations selon lesquelles l'administration américaine aurait rejeté la demande de M. Netanyahu d'une rencontre avec M. Obama à Washington après l'Assemblée générale de l'ONU à New York plus tard ce mois-ci.


"Contrairement à des informations parues dans la presse, jamais le Premier ministre Netanyahu n'a demandé à rencontrer le président Obama à Washington, et une telle demande n'a jamais été refusée", a commenté la Maison Blanche.


Source:http://french.cri.cn/621/2012/09/12/302s295002.htm#.UFBl9I0f5j4 

Commenter cet article

STEPH 12/09/2012 21:28


Obama a baissé (encore une fois) son froc face aux sionistes...

lolo 12/09/2012 15:01



Les États-Unis ont-ils peur des attaques de l’Iran et de la Corée du Nord ?



Mots clés: missiles, défense antimissile, Iran,
Corée du Nord, Défense et Sécurité, Monde, Actualités, Etats-Unis






 




12.09.2012, 14:59

































© Collage: La Voix de la Russie



 






Le Conseil national de recherches des États-Unis a appelé le Congrès à lancer la construction d’un nouveau point d’interception des missiles balistiques dans le Nord-est du pays, lit-on dans un
rapport du Conseil.


Selon le rapport, l’Iran et la Corée du Nord pourraient lancer des missiles de longue portée vers les Etats-Unis au cours des 10 années à venir. C’est pourquoi, un nouveau point d’interception
de missiles balistiques est indispensable pour les Etats-Unis.


La chambre des représentants avait également proposé de construire un point similaire, mais cette idée avait été qualifiée d’inopportune. /L

LOLO 12/09/2012 14:36


Il est maintenant pratiquement sûre que les USA et leurs alliés frapperont l'Iran vers novembre. Mais pourquoi novembre ? Parce que les frapper causerait immediatement une envolée des cours du
brute et le crac économique tant redouté ; et de ce fait Obama ne serait pas réélu. En revanche, une frappe après le réélection d'Obama, causerait toujours un crac boursier mais en plus une crise
alimentaire mondiale, pire qu'en 2007, serait à venir en novembe ou décembre, ce qui pousserai les populations arabes à la révolte, voir la guerre civile.

Archives

Articles récents