Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Newgrange : L'un des plus célèbres site archéologiques d'Irlande

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 25 Mars 2011, 09:31am

Catégories : #Civilisations anciennes

 

Newgrange.jpgNewgrange : L'un des plus célèbres sites archéologiques d'Irlande

Mettre en route une musique (conseillé pour plonger dans l'ambiance celte) - clique droit puis ouvrir une nouvelle fenêtre

 


Newgrange est l’un des plus célèbre sites archéologiques d'Irlande, situé dans le Comté de Meath, au nord de Dublin. C’est un tumulus de 85 mètres de diamètre à l’intérieur duquel on atteint la chambre funéraire par un long passage couvert. Il fait partie de tout un ensemble de sites préhistoriques appelé Brú na Bóinne.

 

Il a été construit autour de 3200 avant JC, soit près de 600 ans avant la grande pyramide de Gizeh en Égypte et près de 1 000 ans avant Stonehenge enAngleterre.

Le site a été restauré entre 1962 et 1975. La construction d'un parking et d'un accueil pour les visiteurs, le tout à une distance raisonnable (une navette vous amène sur place), a permis de conserver au site son cadre naturel.

Le site consiste en un gros tumulus circulaire au centre duquel se trouve une chambre mortuaire à laquelle on accède par un très long couloir couvert. Le mur extérieur du tumulus est flanqué de pierres monumentales sur lesquelles il est possible d'observer des dessins en spirale et quelques triskell. Chaque année (selon l'observation de sir Norman Lockyer en 1909), le jour du solstice d’hiver (le 21 décembre), à 9 h 17 du matin le soleil pénètre directement dans la chambre centrale pendant à peu près 15 minutes. La précision dans l'orientation de l'édifice est donc spectaculaire. L'objectif de la construction semble avoir été de "réveiller" les ancêtres, les personnages importants dont les corps étaient déposés dans la chambre funéraire centrale, pour qu'ils interviennent et que les jours recommencent à croître (la peur était que la durée du jour ne cesse de diminuer jusqu'à l'obscurité permanente).

Le site a gagné son nom actuel lorsque les terres sur lesquelles se trouvent le tumulus ont été données à un grand propriétaire, qui se servit de cette parcelle pour installer une grange.

 

800px-Newgrange-_Ireland.jpg Le compté de Meath

 

 

Le comté de Meath (An Mhí en irlandais) est un comté de la République d'Irlande, souvent surnommé le Comté Royal (Royal County). La ville principale d'un point de vue administratif est Navan, bien que Trim ait un patrimoine historique plus important : le normand Hugues de Lacy, lord de Meath, avait fait construire le grand château situé près de la ville de Trim ainsi qu'un parlement anglo-normand.
Sa superficie est de 2 342 km² pour 162 831 habitants.

Parmi les autres agglomérations importantes, on compte AshbourneDunshaughlinRatoathDunboyneKells, et Oldcastle riche de son donjon et de son passé monastique. La ville de Slane est célèbre à la fois pour son château et pour les concerts de rock qui sont organisés occasionnellement.

Le site de Newgrange a été construit autour de 3200 avant JC, soit près de 600 ans avant la grande pyramide de Gizeh en Égypte et près de 1000 ans avant Stonehenge en Angleterre.

 

      Comté de Meath

 

 

Les autres sites de l'ensemble de "Brú na Bóinne"

 

 

Brú na Bóinne est un ensemble archéologique situé en Irlande dans le Comté de Meath et classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis1993.

C'est un des plus grands et des plus importants sites mégalithiques et préhistoriques d'Europe. Il se compose d'un ensemble de tumulus, demégalithes et d'enclos préhistoriques datant du Néolithique : DowthNewgrangeKnowthFournocks et Tara.

 

 

Dowth

Le tombeau fait 15 mètres de haut sur 85 mètres de large. Il contient deux tombes. Des fouilles sont toujours en cours.

Knowth

Un tombeau plus récent fait 67 mètres de large sur 12 mètres de hauteur. Il abrite également deux tombes. D’autres plus petites tombes sont autour du tumulus.

Tara

Site plus éloigné, haut lieu de la légende irlandaise. Une trentaine de tombes à couloir du IIe millénaire.

Fourknocks

Très grande sépulture collective à couloirs contenant plus de 50 tombes.

Fichier:Knowth Dowth near Newgrange.JPG

      Tumulus de Dowth

 

 

Fichier:Tara stone.jpg

Pierre debout de Tara

 

Fichier:Fourknocks smiley.jpg

Symboles gravés de Fourknocks

 

 

Sur le site Nowth.com

 

 

Le passage du mégalithique de Newgrange Tomb a été construite vers 3200 av. Le monticule en forme de rein couvre une superficie de plus d'un acre et est entouré de 97 pierres, dont certaines sont richement décorées avec art mégalithique. Les 19 mètres de long passage interne mène à une chambre de croix avec un toit en encorbellement. On estime que la construction de la tombe à couloir de Newgrange aurait pris une force de travail de 300 au moins 20 ans. 


New Grange illuminated by the Winter Solstice sun.

Solstice d'hiver

Le couloir et la chambre de Newgrange sont illuminés par le solstice d'hiver le lever du soleil. Un rayon de soleil brille à travers le coffre de toit sur ​​les entrée et pénètre dans le passage à la lumière jusqu'à la chambre. L'événement dramatique dure 17 minutes à l'aube du solstice d'hiver et pour quelques matins de chaque côté du solstice d'hiver.

Admission à la chambre de Newgrange pour le solstice d'hiver est le lever du soleil par de loterie , les formulaires de demande sont disponibles à l'Brú na Bóinne centre d'accueil . Pour le tirage 2010 25 349 demandes ont été présentées. En Septembre de chaque année, 50 noms sont tirés avec 2 places sont attribuées à chaque nom tiré.

 

Mounds mégalithiques

tertres mégalithiques comme Newgrange est entré comme la mythologie irlandaise ou de fées monticules Sidhe. Newgrange a été dit à la maison de Oenghus, le dieu de l'amour. La tombe à couloir de Newgrange a été redécouvert en 1699 par le retrait des matériels pour la construction de routes. Une excavation majeure de Newgrange a commencé en 1962, lafaçade originale de quartz blanc mousseux a été reconstruit à l'aide de pierre trouvés sur le site. 


Site du patrimoine mondial

Newgrange a été désigné site du patrimoine mondial par l'UNESCO et attire 200.000 visiteurs par an. Il n'y a pas d'accès direct à la tombe à couloir de Newgrange, l'accès est par visite guidée de la Brú na Bóinne centre d'accueil situé à proximité du village de Donore, Co. Meath. La dernière tournée de Newgrange est de 90 minutes avant la fermeture du Centre des visiteurs. Groupes de 15 personnes ou plus doivent réserver à l'avance.

 

 

Sur "guide-irlande.com"

 

Newgrange


Newgrange est un lieu ultra-touristique, mais qui vaut vraiment le détour. Imaginez un gigantesque tumulus structuré par d’immenses blocs de pierres, concentrés sur un couloir couvert menant à une chambre mortuaire datant du néolithique… Le lieu ne peut qu’impressionner ! Voici un aperçu de votre future visite dans ce lieu édifié en 3 200 avant J.C…

Visiter Newgrange

L’un des plus importants sites archéologiques d’Irlande

Newgrange - © I-Stock Photos / Guide Irlande.com

Newgrange - © I-Stock Photos / Guide Irlande.com

Newgrange est un site archéologique de renommée internationale, qui est à lui seul, évocateur d’un patrimoine archéologique sans précédent. Situé dans lecomté de Meath, au nord de Dublin dans la vallée de la Boyne, Newgrange est également connu sous le nom de « New-farm of Mellifont ».

Il s’agit d’une construction datant du néolithique. Edifié en 3 200 av. J.C., soit 1000 ans avant Stonehenge (situé en Angleterre), Newgrange fait partie d’un ensemble plus vaste de sites préhistoriques nommé « Brù na Bóinne ». Il ne fut cependant découvert que très tardivement, en 1699, par Edward Llwyd. Avant cette découverte, le cairn était totalement passé inaperçu et avait été considéré comme une simple colline…

Structure de Newgrange

Newgrange - © I-Stock Photos / Guide Irlande.com

Triples spirales à Newgrange - © I-Stock Photos / Guide Irlande.com

Ce tumulus se constitue d’un couloir ouvert au bout duquel se trouve une chambre mortuaire. Cette chambre servait de tombe pour les défunts. Plus de 200 000 tonnes de pierres furent transportées pour bâtir le tertre (il assure ainsi une protection de la chambre et du couloir). La couverture quand à elle, est constituée de pierres lisses de petite taille, qui, par une disposition minutieuse, a protégé le monument de la pluie, et du vent.

Vous pourrez également observer sur certains blocs de pierre de nombreux tracés rupestres. Parmi eux, vous pourrez compter des lignes parallèles ou radiales, ainsi que des cercles, souvent rencontrés sur d’autres mégalithes en Irlande…

Si vous n’aimez pas affronter la foule ou le tourisme de masse, nous vous conseillons de visiter Newgrange durant la saison creuse (automne ou hiver) : le site est souvent assaillit par les touristes, et empêche parfois de mener correctement sa visite… Évitez donc la période estivale ou les jours fériés : vous risqueriez de voir votre visite gâchée par un flot continu de touristes !

 

 

S

 Sur "lieuxsacrés.canablog.com"

 

Ces deux tumulus ont pour moi une seule et même fonction, celle d'un centre initiatique. Ils sont conçus de la même manière, et tous deux sont entourés d'un cercle de pierres levées. Tous deux sont présentés comme ayant été construits pandant la période néolithique, vers 3 000 avant notre ère, c'est à dire avant Kéops, en oubliant de préciser que la pyramide est datée "scientifiquement" (je précise...) par les géographes spécialisés dans les phénomènes d'érosions d'au moins 10 000 ans, voire plus.





Newgrange__55_Le monument est dans une zone mégalithique importante où se trouve une dizaine d’autres tumuli et les archéologues fouillent actuellement encore Knowth et Dowth, entre autres, qui sont fort proches de Newgrange : à 1 km 340 et à 2 km.


 


 


 

Newgrange__45_aA en juger par la splendeur et la magnificence de Newgrange, Knowth et Dowth, il est probable que ces temples étaient d'importants sites astrologiques, spirituels et religieux, un peu comme aujourd'hui les cathédrales sont des lieux de culte où des dignitaires peuvent être enterrés. Ce site, appelé Bru na Boinne, porte le nom de la déesse Boann, maitresse du Dagda et mère d'Oengus.

Malheureusement, ce site étant vraiment très connu, il est difficile de pouvoir en profiter sans profiter en même temps des touristes, même en semaine au mois de janvier... Je n'ose imaginer ce que ça doit donner en août.

Newgrange est donné donc pour être construit à la période néolithique selon la datation10 au carbone 14 corrigée de plus de 3 000 ans avant notre ère. Un astrophysicien, P.Ray, découvrit que la galerie centrale se trouvait au moment du solstice d’hiver d’il y a 5 150 ans en plein dans l’axe du levant. Il semble avoir été abandonné vers -2 800. 

Le “livre des conquêtes” nous apprend que "les hommes d’Irlande firent le Brug sous la royauté des mystérieux et divins Tuatha dé Danann venus des Îles du Nord du Monde", il nous dit aussi que "Ruthraige (Rig le Rouge), roi des Fir Bolg leurs cousins, mourut dans le Brug".



Newgrange__14_a"Les populations celtiques qui peuplèrent l’île d’Irlande y trouvèrent non seulement une population locale qui possédait déjà ses propres mythes, mais aussi d’impressionnants monuments mégalithiques auxquels leur singularité et leur ancienneté conférait un caractère sacré. Ceux-ci devinrent donc les demeures des Dieux, ce qui fut notamment le cas des lieux associés à des rituels particuliers comme les monuments mégalithiques du site de Tara . (voir le peuplement de l'Irlande  et le domaine des Dieux )

Newgrange__48_aCes cavernes artificielles chargées de mystère et cachées sous des tertres représentaient pour les habitants celtiques de l’Irlande une ouverture vers le monde sous terrain, le Sidh, l’Autre Monde qui est la résidence des Dieux, mais aussi celle des morts qui y jouissent d’une éternelle félicité.
Vers -2 000, à la fin du néolithique, de nouveaux peuples abordèrent les terres d'Irlande. Cette période prend le nom de Beaker, en raison des poteries qui y sont associées. Newgrange était déjà abandonné. Cependant, son pouvoir d'attraction en tant que site rituelique majeur n'a pas décliné.










Newgrange__40_aLe peuple de Beaker construisit une énorme enceinte, double cercle de poteaux en bois d'environ 100 mètres de diamètre, que les archéologues nomment le "Pit circle", le cercle aux puits.
Avec l'arrivée des Celtes vers -500, Newgrange changea de statut. Il passa de lieu de rassemblement à celui de demeure des Dieux. Il prend le nom de Sid im Brug (le mont aux fées de Bru), résidence de Dagda Mor et de son fils Oengus. Ces divinités inspirèrent une telle crainte que le site fut révéré même par les visiteurs arrivant de Bretagne romaine jusqu'en 400. Des pièces de monnaie et des bijoux, offrandes déposées en guise de remerciement, ont été retrouvées à l'entrée de Newgrange.









Mellifont_AbbeyEn 1142, après la fondation d'une abbaye cistercienne à Mellifont, les terres autour de Newgrange furent acquises par l'ordre. Le site devint une annexe de l'abbaye, où elle posa plusieurs granges, d'où son nom actuel New farm of Mellifont, ou New-grange.

 

 

 

 

 

 

 

 

Newgrange__16_aNewgrange redevint accessible en 1699 et devint un lieu très prisé des antiquaires. Ce n'est pourtant qu'en 1962 qu'il fit l'objet de fouilles. Le passage intérieur fut redressé. Pour soulager la pression, un autre couloir plus grand, invisible, fut mis en place. La façade en quartz et granit fut reconstruite à l'aide des pierres trouvées sur place.

 

Posté par madame_dulac à 18:08 - Newgran

 

Vidéo

 


 

 

Newgrange : Temple of Life


Newgrange-temple-book.jpg

The writer of a new book about Newgrange challenges the belief the monument was a grave



A new book challenges the claim that the 5,200-year-old Stone Age monument at Newgrange was a burial tomb. Chris O'Callaghan, author of "Newgrange ­ Temple to Life" argues that the classification of Newgrange as a passage-grave "seriously misrepresents" what the ancient people who built the monument were about.

O'Callaghan said there was "no sign . . . that Newgrange had been used as a catacomb, a mortuary, necropolis, royal or otherwise, or a crematorium. Despite the assumptions, there is not the faintest evidence that Newgrange had ever been used as any sort of dedicated repository for bodies, bones, burial artefacts or ash."



"At no time have reports, or even later excavations, shown that there were any signs of the purposeful storage of human bones and ash within the Newgrange monument."

Regarding the very few and mostly fragmented human bones found within the monument, the 1962-75 researchers recorded that "their minute and careful examination suggests that in total, parts of only five persons were counted
two unburned and three cremated."

"That there were a few human bones within the monument is not questioned. But as an overwhelming proportion of the bones discovered were unidentified fragments or animal bones, to classify the few human fragments as human
burial material is surely an unsafe assumption," Mr. O'Callaghan says in "Newgrange ­ Temple to Life".

He claims that the bone fragments found in the chamber could have been taken in there by animals after Newgrange fell into disuse. "Agile carnivores would have encountered little difficulty sliding their sinuous bodies between the debris of the collapsing curtain wall and mound to find a safe refuge, carrying body parts, a few human, mostly animal, that the beasts had scavenged, an easy and natural likelihood."

He said their powerful jaws would have "chomped and fragmented" the bones to the state in which they were discovered 4,000 years later. "But as far as the passage grave classification is concerned, there is no hint that the pieces of fragmented bone, discovered mixed with the sand and grit on the floor of the monument, can be even remotely linked to sacrifice or burial activities," he claimed.

Chris O'Callaghan was born in Salisbury, Rhodesia. At the beginning of 2000, after many years in marketing, he and his wife, Barbara Barrett, left southern Africa to settle in the peaceful Irish countryside. Here the length and richness of Irish history soon persuaded him to turn from researching the O'Callaghan family tree, to writing.

 

Photos

newgrange-700.jpg

 

Newgrange.jpg

T14170---Meath-Newgrange-Winter-SolsticeNewgrangeMorning-art-03.jpgNewgrange.gifsolstice_newgrange.jpgNewgrange HengeNewgrange.jpgdichotomy_newgrange.jpgnewgrange7.jpgEntrance with Threshold Stonenewgrange.jpg

 

 

k52-newgrange.jpg

newgrange.jpgnewgrange.jpg

passageway.jpg


      Newgrange-CGI.jpg

           newgrange.jpg

Capture-copie-1.PNG

Newgrange__8_a

newgrange-passage-grave-in-the-boyne-val 

 

Pour aller plus loin 

 

 

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts