Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

On y est, Moody's annonce la faillite de la Grèce

Publié par wikistrike.com sur 10 Mars 2012, 09:12am

Catégories : #Economie

 Un crash en douceur, Moody's considère que la Grèce a fait défaut, note maintenue à C

 

breaking newsWASHINGTON - L'agence d'évaluation financière Moody's a indiqué vendredi qu'elle considérait que la Grèce avait fait défaut sur sa dette et a maintenu la note qu'elle attribue au pays à C, la plus basse dans son échelle.

Selon la définition de Moody's, cet échange de dette représente un +échange contraint+ et donc un défaut sur la dette, a affirmé Moody's dans un communiqué, après l'accord d'une majorité des créanciers privés d'Athènes pour effacer plus de 100 milliards d'euros de dette, et le déclenchement de clauses forçant une minorité à se joindre à l'opération.

 

Les CDS activés, les européens sont endettés de milliers de milliards de dollars et l'hyperinflation est à venir. Voir l'article

 

Source: Romandie 

Annonce reprise par Liesi

 

BONUS

 

 

attention : ACTIVATION DES CDS (titres d’assurance spéculant sur un défaut de paiement) sur la Grèce effective avant la mi-mars 2012 !!!!

 

De plus, l’agence de notation économique moody’s estime insuffisant le plan d’aide européen financier à l’égard de la Grèce.”

Alors que la zone Euro est sur le point d’éclater via le catalyseur d’une situation de défaut de paiement de la Grèce avec effet domino à la clé, voilà que le bloc de commandement russe se positionne plus que jamais en embuscade et montre ses crocs. Ainsi, ce 4 mars 2012, le nouveau représentant pour la Russie, de ce bloc de commandement russe, à savoir vladimir Poutine, est réélu à la présidence. Mr Poutine annonce alors la couleur en déclarant publiquement que le monde va assister au grand retour de la Russie sur la scène internationale (sous-entendu par-exemple l’augmentation substantielle du budget alloué au secteur militaire aidée en cela par les profits engrangés par l’exportation des matières 1 ères pétrole et gaz) tandis que sous seing privé, vladimir Poutine confie que l’avenir de l’Europe Occidentale est extrêmement sombre. Bien évidemment, et je le rappelle, ces propos ne sont pas sans rappeler ceux émis par Lénine en 1919 à Bakou qui disait : ” nous créerons une crise économique sans précédent puis une crise sociale telle que l’Europe tombera tel un fruit mûr”.

 

Ce même 04/03/2012, l’on apprend que l’organe de presse allemand ” der Spiegel ” (à paraître le 05/03/2012) évoque un pacte secret fomenté par les chefs d’Etats conservateurs européens avec comme chef de file la représentante pour l’Allemagne du bloc de commandement russe, à savoir angela Merkel (associée aux représentants du Royaume-uni, de l’Italie et de l’Espagne), pacte consistant à boycotter, à ne pas recevoir et accueillir avant la Présidentielle française 2012 son candidat socialiste mr françois Hollande du fait que ce dernier ait émis la volonté en cas de victoire de renégocier le pacte de stabilité budgétaire européen.

 

Sur le front géostratégique, par-rapport au dossier du nucléaire iranien, à l’occasion du déplacement du 1 er ministre israélien mr Netanyahu aux Etats-unis à la rencontre du président américain barack Obama, ce dernier a alors déclaré que ” l’engagement pour Israël est solide comme un roc ” tandis que le 1 er ministre israélien déclarait que ” Israël doit rester maître de son destin “. En d’autres termes, les Etats-unis laisseront carte blanche et le champ libre à l’état d’Israël pour l’activation de frappes militaires en Iran s’il le juge nécessaire. Bien évidemment, cela confirme ce que j’indiquais depuis de nombreux mois, qu’en l’occurrence Israël est mandaté pour agir directement en 1 ère ligne en Iran et servir de catalyseur au 3 è Conflit International.

 

Source: commentaire liesi

 

 

BIGBONUS

 ISDA : la Grèce en défaut de paiement !

 

 

Le comité ad hoc de l’ISDA a enfin décidé de déclarer la Grèce en défaut de paiement !

 

Comme je l’ai écrit initialement, l’activation des clauses d’action collective ne peut que conduire à cette issue. Il en allait de ce qui reste de la crédibilité des big banks qui décident finalement au sein de l’ISDA du paiement ou non de ces assurances.

 


(cliquer sur le document pour l’agrandir)

Les pertes pour les assureurs sont faibles, quelques milliards d’euros, ce qui permet de sauver les apparences quant à la crédibilité de ces marchés qui portent sur des… milliers de milliards de dollars.

 

Les marchés peuvent maintenant avaler cette pilule empoisonnée.

 

Cliquer ici pour voir le communiqué de l’ISDA qui a mis 7 heures pour en arriver à ce résultat.

 

http://chevallier.biz/2012/03/isda-la-grece-en-defaut-de-paiement/

Archives

Articles récents