Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Opportunity le confirme, Il y a bien eu de l'eau douce sur Mars

Publié par wikistrike.com sur 24 Janvier 2014, 08:23am

Catégories : #Astronomie - Espace

Opportunity le confirme, Il y a bien eu de l'eau douce sur Mars

 

 

 

 

2014-01-24T062622Z_1_APAEA0N0HW100_RTROPTP_3_OFRTP-USA-MARS.JPG(Reuters) - La sonde Opportunity, lancée par la Nasa en 2004 sur Mars, a confirmé que la planète rouge avait à un moment de son évolution abriter de l'eau douce à sa surface.

Cette découverte vient corroborer les découvertes faites par l'autre sonde, Curiosity, lancée en août 2012 et équipée d'un laboratoire pour réaliser des examens chimiques afin de déterminer si Mars avait abrité des éléments essentiels à la vie.

La réponse à cette question était venue rapidement après le début de la mission de Curiosity et elle était positive.

Sur l'autre face de la planète, Opportunity a analysé des roches situées sur le bord d'un cratère baptisé Endeavour.

La sonde y a découvert de l'argile smectique, une argile très hydratée dont les éléments témoignent de l'existence d'eau ayant un ph neutre.

"C'est comme de l'eau que l'on peut boire", a commenté Ray Arvidson, chercheur à l'Université Washington de Saint-Louis. "Cela aurait pu servir de niche pour abriter une forme de vie à l'époque où elle a existé", a-t-il dit.

Cette découverte vient renforcer l'idée d'une planète ayant abrité des réserves d'eau douce au cours de ses premiers milliards d'années passés dans une atmosphère plus chaude que celle qui est la sienne aujourd'hui, estime le scientifique.

Progressivement, l'activité hydrique de la planète s'est tarie, les réserves en eau sont devenues acides avant de disparaître totalement il y a environ trois milliards d'années.

"La majeure partie de l'activité sur Mars en termes d'habitabilité et d'activité hydrique s'est concentrée sur ses premiers milliards d'années", a précisé Steve Squyres de l'Université Cornell de New York.

Opportunity devrait maintenant être dirigée vers l'extrémité sud du cratère Endeavour qui semble renfermer les réserves d'argile les plus riches en termes d'exploration.

 

Pierre Sérisier 

Source

Archives

Articles récents